29 juin 2017

No, merci … le Parisien

Merci pour la pub, merci pour la page promotionnelle offerte dans le Parisien. No souhaitait booster la notoriété du blog du Vésinet ? Alors c'est réussi. Incontournable outil d'information au service des Vésigondins le blog gagne son statut d'opposant officiel aux dérives de ce mandat.

Le maire veut faire taire les critiques, faire entrave à la liberté de publier des informations dès l'instant où celles-ci contredisent la propagande municipale. Pour No publier la vérité c'est le diffamer ! Certes rien n’est franchement à son honneur dans cette ville qui mérite l’encensement.

En cause des témoignages soigneusement validés rapportant des incidents un soir de fête de la musique. L'affirmation de faits de gazage par usage de bombes lacrymogène est d'abord nié par l'entourage du maire, en particulier par son shérif alors que cet usage est admis par des membres de la PM, et constaté sur les victimes des jets de gaz et par plusieurs témoins. lire article du Parisien 

Le maire attendra une semaine et la publication d'articles dans le Courrier (hier) puis dans le Parisien de ce jour pour admettre les faits dans un communiqué alambiqué destiné à charger violemment les jeunes lycéens. Leurs parents apprécieront.

Assigner le blog constituerait une procédure abusive, un détournement d'argent public pour tenter de sauver une face durablement amochée par ces incidents.

Après le gazage, place à l'enfumage : le maire "en marche" pour le Nofrage ?

8 commentaires:

  1. Selon le Parisien, le jeune écope de 70 jours de TIG....
    Serait-ce là une mise en place du système D (.... Ou plutôt système no...) pour nettoyer nos petites rivières à l'oeil ?

    RépondreSupprimer
  2. L'Elysée a expliqué à la presse que si Emmanuel Macron n'accordait pas d'interview le 14 juillet prochain, c'est à cause de sa "pensée complexe"...
    Et No, il a une "pensée" comment en faisant condamner un ado ayant un peu trop abusé de l'alcool pour fêter son Bac. Qui n'a pas fait un jour un seul excès pour fêter un événement fort de sa vie, triste ou heureux (Bac, Mariage, Naissance, Divorce, Séparation, Deuil, etc.) ? Il serait intéressant de savoir si les filles de No sont des Anges. Bref, si le Maire avait une quelconque intelligence et un peu de psychologie au lieu de laisser la Police Municipale déposer plainte contre ce jeune Vésigondin, il aurait été plus constructif d'organiser une réunion entre les parents de ces enfants, ces enfants et la Police Municipale. Maintenant, il va se retrouver avec tous les parents du Vésinet sur le dos et la haine des jeunes contre la Police Municipale. Chapeau l'artiste, décidément il est nul partout.

    RépondreSupprimer
  3. Le Maire est Officier de police judiciaire. Il délègue éventuellement à un Adjoint.

    En pareille circonstance, le plus efficace et le plus discret est : Convocation de l'ado. avec ses parents et en présence du Policier concerné.

    Excuses + choix d'une punition éventuelle.

    Cela prend un peu de temps, mais donne de bons résultats et surtout évite débordements journalistiques et critiques tous azimuts.

    RépondreSupprimer
  4. Phénix, c'est difficile de connaitre le vrai : c'est 2 mois avec sursis ou 70 h de TIG?

    RépondreSupprimer
  5. Pauvre Phoenix
    En être réduit à faire un drame par ce que des lycéens arrogants, prenant leur plaisir à gêner les riverains, et à gâter le calme du Vésinet, se sont faits recadrer par la police et la justice ! Pour une fois qu'un peu d'autorité se manifeste, il faut s'en réjouir!Et non pas proposer des solutions de bisounours, discuter, faire comprendre..on voit ce que cela donne dans notre système éducatif.
    De manière plus générale, il est odieux qu'au Vésinet, dès les beaux jours, des singes hurleurs, accompagnés de musiques tonitruantes, privent leurs voisins de calme et de tranquillité, du plaisir de rester dans son jardin durant les belles nuits d'été et même dans la journée. La police se montre trop souvent indulgente et si cette fois elle a été réactive il faut l'en féliciter. Un jet de gaz Lacrymogène n'a jamais tué personne, et quelques heures de travaux d'intérêt général feront réfléchir sur le valeur du travail manuel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez Papy, on se calme. Une bonne tisane et dans deux heures, c'est Questions pour un Champion.

      Supprimer
    2. arretez de mépriser les gens anonyme de 16 h 36.

      Supprimer
    3. ce n'est pas du mépris, mais la triste réalité. Le Vésinet n'est pas une zone de non droit de VIE. Les riches propriétaires âgés ou non, ne doivent pas être des dictateurs et imposer coûte que coûte leur loi. Certes ces jeunes gens ont certainement usé et abusé de certaines choses, les amenant à avoir des comportements très limites. Mais nous ne vivons pas dans une bulle où tout le monde doit obligatoirement être à la botte de certaines personnes. Laissons un peu les gens vivre tout en essayant de rappeler intelligemment les règles de vie et la loi tout simplement. Nous ne sommes tout de même pas dans certains quartiers de villes bien connues où même les forces de l'ordre n'entrent plus. Sans parler des forces de secours. Le Vésinet n'est pas une ZEP que je sache... (sans pensée péjorative bien entendu). Allez donc vivre ailleurs si les bruits de joie, de vie et autres "nuisances" vous gênent. En plein campagne, il doit y avoir des terrains vierges à acquérir très peu couteux et où construire une belle villa.....

      Supprimer