4 juillet 2017

Place du marché : La patinoire refait surface


Dans un mail lapidaire transmis ce jour Stan Chesnais se rappelle au maire.

S’il n’utilise pas le qualificatif de miteux que le blog a accroché aux projets présentés ce soir le sien ne vaut guère mieux : « (vos) projets sont sans valeur » assène-t-il en introduction.

Hormis les auto-satisfaits permanents et cireurs de babouches, clique qui assure la claque du maire, il ne s’est trouvé personne pour ne pas trouver "besogneux" le résultat des cogitations des bureaux d’étude.

Stan Chesnais enfonce le clou en rappellent que tout projet d’aménagement de la place du marché doit s’inscrire dans une perspective politique englobant la réanimation du centre ville et de son attractivité à l’égard des jeunes. 

N’étant in impliqué, ni compromis dans les errements passés, a contrario du maire qui est un affilié de l’équipe d’A-M Foy co-auteur du désastre de la place du marché, Stan Chesnais peut proférer deux évidences sans risquer de retour de flamme. Deux évidences déjà énoncés ici même ;


C’est une patinoire qui doit trouver sa place dans le sarcophage

Ce sont des services publiques qui doivent être réimplantés dans les constructions (R+1 ou R+2), pourquoi pas une MJC et/ou la Poste centrale.

La cécité du locataire du château, et sa dette vis-à-vis d’A-M Foy lui interdisent même d’évoquer ces possibilités. Tout comme sa seule réponse à la demande des jeunes se limite à transférer sur la place du marche le manège qui jouxte l’église …

Autant dire que la perspective d’une réflexion de haut vol sur la restructuration de cette place échappe aux capacités du triumvirat.

A Stan Chesnais d’en tirer la conclusion … 


13 commentaires:

  1. Aahhaahhaahh ! et on va demander à Chatard, vous savez celui qui ne sait compter que jusqu'à 2, de venir évaluer le coût du projet!
    Avec une patinoire, attention au dérapage des fines lames du Vésinet ...

    RépondreSupprimer
  2. Pour un absent de la Ville, la résurrection!
    Ni queue ni tête ce mail...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en connais d'autres qui n'ont ni queue, ni tête !

      Supprimer
    2. Vous? C est déjà bien...

      Supprimer
  3. Ben oui Stan. T'as raison. Je suis d'accord avec toi. Mais t'es pas dans une start-up là mon gars ! T'es dans la ville bourgeoise et pépère du Vésinet. Donc t'auras toujours une bande de vieux schnocks qui s'y opposeront. Fais gaffe, les vieux ils reviennent prendre leur retraite dans les immeubles du centre-ville. T'auras les survivants de la varésie qui habitent à deux pas (Cloclo C. et la Josette H.)
    Sur la forme, t'as intérêt à soigner un peu ta prose si tu veux que tes idées passent.
    Mais OK, tes idées sont très bonnes. Maintenant montre nous que tu sais te battre. C'est pour ça qu'on a voté pour toi. Même si t'es pas maire aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  4. je suggère à Mr Chesnais de constituer une fondation ,d'en devenir le président et le bailleur de fonds.
    Après il demandera au maire une concession de service public .
    Personnellement je n'y souscrirais pas ;j'ai déjà donné il y a quelques années
    Un contribuable.

    RépondreSupprimer
  5. Complètement à l'ouest, au moment où la liberté d'expression continue à être bafouée, où tous les moyens sont bons pour bâillonner le citoyen ne mangeant pas dans la main du "dictateur" du chateau et de ses sbires..la place du marché est certes un sujet toujours d'actualité mais il devient secondaire au regard de la liberté d'expression.
    Ciel, Monsieur Chesnais redescendez sur terre et occupez votre siège au Conseil municipal, la politique de la chaise vide n'a jamais servi de cause juste.

    RépondreSupprimer
  6. Phénix serait il en train de faire la promotion d'une fusée à 5 étages ( R-2 dans le sarcophage et R+3 pour l'immeuble) ?
    NON Phénix , vous nous avez déjà entrainé dans une catastrophe,avec la précédente fusée.
    Restez à votre place de "canard enchainé" vésigondin en signalant les errements de votre génial candidat.
    Vous nous avez fait assez de mal comme ça !
    L'expérience passée montre que votre role n'est plus de choisir un futur maire.

    RépondreSupprimer
  7. Qu'espère Chesnais? L'Ex a été baldingué à cause de SA patinoire, la proposition de Stan Chesnais me semble incroyable ! Alors qu' Edouard Philippe a dit dans son discours hier " que les français sont addict aux dépenses et que ça ne devait plus être" et que les maires seront rendus responsables des dépenses inconsidérées ! C'est vrai que dans 3 ans Grouchko ne sera plus là pour gérer les dépenses réalisées durant son mandat et le suivant sera à la peine !
    Bravo Stan,C'est ce qui s'appelle ne pas prendre en compte les erreurs du passé.

    RépondreSupprimer
  8. Dans la présentation des 4 Scenarii hier soir,nous avons eu des montants approximatifs des différentes propositions.
    Une seule EVALUATION MEME APPROXIMATIVE ne nous a pas été donnée : le montant demandé par l'AGENCE TER,(les charmants Adrien et Nathalie) pour le beau travail qu'ils nous ont présenté.
    Un contrat a du être signé et validé par les 2 parties, à combien se monte cette prestation?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, le montant a été communiqué par le maire pendant la réunion, c'est un peu moins de 50 000 euros.

      Supprimer
  9. Pas si idiot que ça de finir le projet. Le sport, la détente et la culture, le tout réuni sur une seule et même place, ça a de la gueule!
    Vive la place "tout ça pour ça"...

    RépondreSupprimer
  10. Mais qui écrira l'histoire de ce dossier calamiteux ? Qui évoquera les responsabilités de chacun conduisant à un trou de 20 millions et à une dette laissée à la charge des Vésigondins, pour des années ? Bon sang, j'oubliais, il y a justement une société d'histoire en charge de la mémoire de notre Ville. A défaut d'avoir pu demander des comptes en justice (pourquoi ?) au creuseur du trou et aux reboucheurs mal embouchés, on espère que l'Histoire jugera. Eux dorment tranquilles, et ne manquent pas une occasion de se montrer en Ville, toute honte bue. Ils n'ont donc ni dignité, ni amour-propre ?...

    RépondreSupprimer