11 janvier 2018

Quand Myard fait du Myard !

Moment incontournable de ces débuts d’année, les vœux de Jacques Myard. Avec ou sans son mandat de député, mais en présence de monsieur le préfet (photo), le suzerain du principat Mansonnien reste le redoutable tribun à la verve  cinglante.

Yaël, la nouvelle dépitée - dument invitée - s’était faite porter pale, de peur sans doute d’être transpercée par une flèche assassine. Encore une qui préfère le pont de Chatou au pont d’Arcole.

Son ingérence flétrie pour son galop d’essai sur la filière équine – n’a-telle pas eu l’outrecuidance d’évoquer des états généraux du sport équestre - quand la seule question à poser est celle de la générosité de l’état lui a rappelé sèchement le maître des lieux, la renvoyant dans ses 22.

Le couple glamour au Mesnil le roi
Ce n’était qu’un hors d’œuvre. "Incohérence macronienne et soviétisation des petits soldats d’en marche" a tonné l’orateur fustigeant les atteintes à la liberté d’expression dont le président devient selon Jacques – le principal artisan. N’est ce pas lui qui veut interdire les « fake news ». Comment le maire du Vésinet pourrait-il s’exprimer s’il lui était interdit de tartariner, de voir des agents heureux, là où ils sont désespérés … ? 

Enfonçant le clou l’ex dépité s’en est prix aux atteintes communautaristes. Sans nommer son ami « Bernard » il a longuement vilipendé ceux qui ne conçoivent l’intérêt général que limité à leur communauté. Plus encore il s’est désolidarisé de ces élus qui pratiquent le "diasporisme" qui exclue l’autre au motif qu’il n’appartient pas à la même chapelle, et dont la garde rapprochée rejette les non membres de la « famille ». Salafiste, musulman ou juifs la sentence n’a épargné personne aucun communautariste : ce sont des destructeurs de l’identité nationale.

Content de lui et confiant dans l’avenir Jacques le laïc a pu conclure avec Sénèque : “Tirons notre courage de notre désespoir ”

Le maire du Vésinet avait déjà filé sans demander son reste ..



42 commentaires:

  1. J'espère que l'état de santé de notre fragile Yaël s'est amélioré , qu'elle pourra se rendre au théâtre du vésinet pour assister à l'encensement de Mr Grouchko par lui même. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, elle portera son chapeau en fleurs sur la tête , ce qui lui va très bien

    RépondreSupprimer
  2. Et le Blog est membre titulaire de la diaspora des Fake News Website & Blog?..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant cette habitude des amis de No et du Château Carnot de rabâcher des idées creuses. On voit le niveau des serpillières au service de No.

      Supprimer
  3. Myard visait -il directement Madame Braun-Pivet et son communautarisme exacerbé ( y a qu'à voir qui sont ses portes serviettes ) ou le maire du Vésinet membre influent de la diaspora ?

    RépondreSupprimer
  4. La dépité ? C'est qui ? Si il était temps que Myard prenne la retraite, l'autre qu'est ce qu'elle fait pour notre département ? RIEN sauf se préoccuper du sort des prisonniers... De toute façon, elle ne sait rien faire d'autre que d'être aux ordres d'En Marche, aucune idée, aucune initiative, toutes les lois sont déjà rédigées et données par le gouvernement. Elle sort du bocal, elle se noie !

    RépondreSupprimer
  5. pas facile la place de député !une santé de fer,une disponibilité,occuper le terrain ,ne pas oublier que les absents ont toujours torts .chaque erreur est comptée ,déminer le terrain et choisir des gens compétents et dévoués pour sa garde rapprochée.Jacques le rappelle ici aux nouveau ,il a du métier

    RépondreSupprimer
  6. Sur la photo d’illustration c’est le sous-Préfet, cher Phénix...
    toujours drôle de vous croiser aux vœux de celui que vous avez étrillé, juste pour vous gaver de petits fours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les usages républicains, Monsieur JONCHERAY, on donne du "préfet" à monsieur le sous préfet, Jacques MYARD, hier ne s'y est pas trompé.
      Quant à se gaver, mieux vaut les petits fours que les rétro commissions, n'en déplaise aux voyous que vous fréquentez.

      Phénix

      Supprimer
    2. Monsieur le "Préfet" était présent11 janvier 2018 à 12:41

      Effectivement ce petit soldat, shérif, ne connait pas les usages républicains, bases de ses prérogatives d'adjoint municipal.

      Supprimer
    3. Loupé !
      Je n’etais qu’un anonyme comme vous dans la foule.

      Supprimer
    4. Sans oublier la boisson...c'est gratos!

      Supprimer
    5. Phénix qui veut nous faire croire qu'il connaît les usages!!!...MDR

      Supprimer
    6. La semaine dernière le cabinet du maire du Vésinet a téléphoné à la mairie de Maisons Laffitte pour faire inviter M Grouchko "oublié" !!! Qui connait le mieux les usages, qui est l'écornifleur patenté ?

      Supprimer
    7. Plus personne ne veut s'afficher avec BG ...... danger pour lui ca commence à piquer ENFIN ........ Il est mal vu par tout le monde ....... il est d'une arrogance à toute épreuve.

      Supprimer
    8. Il était tout seul hier soir....
      Même son adjoint n'était pas avec lui...

      Supprimer
    9. On peut le comprendre ...... vendredi soir ca va être chaud ........ on va bien rigoler .......

      Supprimer
    10. oui j'ai entendu que beaucoup de personnes n'appréciant pas le Maire sont présentes ......... les vésigondins en ont marre de cette bande de mauvais. L'addition de le maire sera salée Mr Foucault s'est enfin mis en ordre de combat avec des dossiers ..... il était temps ......... les recherches ont pris du temps mais le principal est d'arriver à ses fins non ?

      Supprimer
    11. J’abonde, même si c’est un détail :

      On dit « monsieur le sous préfet » à un sous préfet
      Ce n’est pas un lieutenant colonel !

      Supprimer
  7. Après une brève rencontre dans son SOMPTUEUX LOCAL, j'ai constaté qu'effectivement, elle en : RIEN A SCIRER des augmentations de charges pour " les simples particuliers " que nous sommes !!!!

    Et finalement elle fait comme tous ces collègues: elle lève le bras droit, pour voter! cela ne vous rappelle pas quelque chose, c'était dans les années 35-40....

    RépondreSupprimer
  8. A défaut de pouvoir crier 'à moi les enfants de la veuve' faute d'initiation, notre brave Grougrou en perdition ne peut que faire appel à ses proches de pensée. Myard le laïc serait-il jaloux de ne pouvoir avoir de tels appuis qui dépassent le cadre communal? Grougrou ne craint rien et peut continuer à régner

    RépondreSupprimer
  9. Quel aigri cet ex-député, il a tellement tout raté ces derniers temps. Quelle lamentable tentative au sénat ! Et il continue malgré tout d'arpenter la circonscription, comme si de rien n'était !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins son discours était bien contrairement à d'autre... Euh... euh....
      Prenez exemple....

      Supprimer
    2. oui celui de vendredi sera pourri comme d'hab

      Supprimer
    3. Et ne durera pas 1h10 comme celui de M. Myard

      Supprimer
    4. oh que oui !!!!! et son discours sera creux ..... sans substance et sans saveur ...... comme lui

      Supprimer
    5. Avec en prime une vidéo à plus de 5000 €

      Supprimer
    6. c'est qui ? un copain ? surement en cherchant bien ...... il rémunère bien ses amis !

      Supprimer
    7. Et on le retrouvera en une du journal municipal comme l’année dernière avec son joli sourire :))))

      Supprimer
    8. Ah la Une du N° 50 quelle trouvalle;
      Du jamais vu dans aucune municipalité Sauf au Vésinet avec le fils à sa maman!!!!!

      Supprimer
  10. Tiens le château réagit. Mais ne vous inquiétez pas le plus aigri des deux on le connait.

    RépondreSupprimer
  11. Le 30 septembre pour Yom Kippour la député Braun Pivet s'est exprimée à la synagogue de MAISONS LAFFITTE. Le prosélytisme et sa virulence communautariste ont choqué de nombreux élus. Où est la représentante laïque ?
    Mme Torah serait-elle présidente de la commission des lois ..;
    Quand on sème le vent ...




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La loi c'est elle , la loi c'est lui ! encore faudrait il que ce soit la même, de préférence la loi Française et non la leur !

      Supprimer
    2. Après la synagogue, pourquoi de de Maisons Laffitte, sa prochaine manifestation se fera au Vésinet en l'église St Marguerite. Lorsque l'on est députée de "la République en Marche" il faut marcher en direction les autres, de tous les autres !

      Supprimer
    3. Peut on connaitre le contenu de son propos ??? A la synagogue ????

      Supprimer
  12. Toute à l'heure je dois aller faire des courses au Vésinet . Moi je fais mes courses chez les commerçants de la ville. Va t'on dévier ou couper la circulation du Bd Carnot de manière à permettre à Mr Grouchko de se rendre de la mairie au Théâtre sans avoir à respecter les feux ?

    RépondreSupprimer
  13. La politique est parfois dure avec ceux qui la pratiquent jusqu'à trop;
    Avec l'age vous vous apercevez que l'age de l'agir est derrière vous et votre parole se perd dans le brouhaha de la vie.

    RépondreSupprimer
  14. Phénix,parlez de la présence de la responsable jeune du département, qui est une opportuniste. Elle a détruit Myard et Pois chiche auprès des élus afin qu'ils n'aient aucun poste. Et elle a également rapportée aux élus locaux ce que disait Gripoix sur ces élus. Un panier de requins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Étant moi même une élue, j'ai eu beaucoup de retours sur ça. Cette jeune femme, a critiqué violemment M. Myard et M.G et a rapporté les propos sur ce dernier tenait contre des elu-e-s. Diviser pour mieux régner.... Dire qu'ils écoutent beatement cette femme arriviste et menteuse.

      Supprimer
  15. Elle vous a bien eu... Hypocrite, opportuniste et pas laïque.

    RépondreSupprimer
  16. Peut on connaitre le contenu de son propos ??? A la synagogue ????

    RépondreSupprimer
  17. bientôt le couple glamour va divorcer ,il ne fait pas bon s'afficher comme ça en permanence avec quelqu'un qui maltraite son personnel

    RépondreSupprimer
  18. oui elle commence déjà à parler de lui en mal ...........

    RépondreSupprimer