13 février 2018

Pathétique...

Le scénario du pire s'est concrétisé.

Le maire ne cherche plus à sauver la face, il a publié  un communiqué à 16h56  dont chaque mot sonne faux. Remercier pour son travail un DGS qui vous a remis le matin même sa démission en le congédiant sur le champ est incohérent.

Comme était incohérent l'idée de propulser cet agent à un poste sur dimensionné pour ses talents. Respecter les fonctionnaires c'est aussi  discerner les compétences et reconnaître les faiblesses, ce n'est pas abuser des faiblesses pour fabriquer des fusibles.

Le maire n'ignorait pas qu'il envoyait son DGS au casse pipe. Mais il a fait d'un agent dévoué un instrument de ses exactions. Faire commettre par un obligé les basses œuvres qu'on ne veut pas se colleter : c''est la seule raison de la promotion de l'ex directeur financier.

Opération machiavélique montée avec la complicité de l'adjoint au personnel, trop heureux d'avoir tous les matins les pompes lustrėes. La victime de cette destruction programmée n'avait ni la capacité ni la liberté de s'extraire du piège ouvert par des pervers. Il ne trouvera ici aucune excuse pour s'être compromis alors qu'il savait qu'il n'avait pas l'étoffe pour leur résister.

Mais ceux qui ont profité de sa vulnérabilité pour mieux s'en débarrasser sont ceux qui liquident par dizaines, par centaines les salariés des boîtes qu'ils vouent à la liquidation.

On aura reconnu le patron d'un fond vautour et ses deux complices.

Ils sont pathétiques.



16 commentaires:

  1. Bien sûr, ils sont pathétiques et ce mot est léger. Mais cela n'excuse en rien les méfaits de cette personne. Qu'en est-il de l'avenir ? Un nombre très reduit d'agents, des directeurs de services mis aux oubliettes, plus de DGS.... qui va diriger cette ville administrativement parlant ? Nous allons droit vers une mise sous tutelle. A moins que le maire n'ait eu une idée.

    RépondreSupprimer
  2. Maman, snif, ils n'arrêtent pas de me faire des misères ...
    Je ne vais plus pouvoir me cacher derrière un DGS servile.


    Mais non, mon petit Bernard, tu es grand maintenant! Arrête de sucer ton pouce et essaye, pour une fois, de prendre des responsabilités et de faire quelque chose de bien.

    Mais, maman, comment veux-tu que je sache quoi faire ... de toute ma vie, je n'ai fait que détruire et liquider.
    Je ne peux quand même pas liquider Le Vésinet. Que deviendraient le Club de Réflexion de la Boucle et la Société d'Histoire du Vésinet. Je ne vais quand même pas tuer mon papa et ma maman.

    Ahlala ! que va-t-on pouvoir faire de toi mon grand dadet. Tu as toujours cassé tous tes jouets.

    RépondreSupprimer
  3. Une ville de 16.000 habitants sans DGS adjoint.... voilà ce que ça donne le régime strict des ressources humaines : pas de continuité de service pour les responsables qui restent.

    RépondreSupprimer
  4. Mamie Grouchko et Mama Yael vont elles continuer à dire en privé "c'est la faute du blog!"
    Triste réalité : c'est toujours les mêmes excuses. On préfère critiquer un messager plutôt que d'admettre les méfaits qu'on commet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parlez vous là de la Championne de Bridge ...du Vésinet et de l'Avocat du Barreau... de chaise ???

      Supprimer
    2. Heureusement pour les habitants riverains du Vésinet qu'ils ont le Blog pour vivre sinon au Vésinet, mais au moins avec son parfum !

      Supprimer
  5. Le jour du jugement dernier sodome et gohmore seront traités avec moins sévérité.honte à vous et si vous avez des regrets vous serez transformés en statue de sel et terminerez éparpillés sur le sol de la place du marche

    RépondreSupprimer
  6. Aujourdhui le chant du cygne ou la cigue .une belle pièce de theatre Shakespeare ou Moliere?venez nombreux,entrée gratuite

    RépondreSupprimer

  7. 14 FÉVRIER: Bonne fête aux Valentines employées au Château qui restent amoureuses de leurs tortionnaires. C'est peut être ça qu'on appelle " de l'amour vache"!? Mais c'est comme dans la chanson : " il y en avait si peu , si peu ....". Je parle là des employées, pas des bourreaux des bureaux du 1er étage.

    RépondreSupprimer
  8. Rappelez moi ... Le titre de la dernière édition de la Pravda locale était bien « Passer de l’intention à la réalisation » ?
    C'est mal barré ...

    RépondreSupprimer
  9. Ridicule le Vesinet n'est jamais tombé aussi bas .Demission!

    RépondreSupprimer
  10. C'était aussi le conseil des adjoints ce matin. Alors, quelles nouvelles ? Des démissions, une demande de démission de BG ? Vite Phénix tenez nous au courant svp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils ont dû se passer de la pommade entre eux , du baume au cœur

      Supprimer
  11. LE conseil d’adjoints a eu lieu hier 18h30

    Ce matin
    Le désert à l’étage
    A n’en pas douter le télétravail des adjoints bat son plein ;))

    RépondreSupprimer
  12. Bizarre plus de message "bla bla bla" ou "fake news".

    RépondreSupprimer