28 février 2018

Realpolitik

Les péripéties que traverse la municipalité sidèrent les observateurs les plus avertis de la vie politique locale. Un voyageur qui se serait absenté quelques jours sans accès à ce blog tomberait de l’armoire s’il apprenait que chez Marie-Aude Gattaz se sont réunis le maire et André Michel, ses deux plus teigneux opposants, aux fins de redonner une deuxième chance à celui qu’ils vilipendaient dans leur tract commun 8 jours auparavant.

Grouchko tel Saul a-t-il pris le chemin de Damas ? Les deux têtes de file des opposants sont-elles allées à Canossa ? Non il n’y a rien de mystique dans ces reniements, rien que de la symétrie. Du travail de maquignon, au final pas vraiment de surprise.

L’opposition morcelée parcourue par des arrière-pensées futuristes pour l’horizon 2020 n’a rien anticipé et surtout pas l’implosion de la majorité en ce début 2018. Inapte à une remise en cause précipitée de ses vieilles certitudes elle s’est livrée pieds et poings liés à celui qui pouvait lui faire miroiter le retour aux affaires pour les ex Bastard, la fin d’une proscription pour l’ex chef des roses.

Moins affaibli que ces ennemis l’estimaient Grouchko a pu saisir l’occasion de se débarrasser des « buses » dont il critiquait ouvertement l’esprit de clocher à commencer par l’idiot utile que les félons ont eu la stupidité de pousser en avant, comme si le Vésinet pouvait se donner à un maire aussi représentatif qu’un bulot sur un plateau de fruit de mer.

Tous et jusqu'à St Germain craignaient plus que tout un blocage de l’institution qui conduisait - par l’un ou l’autre des chemins possibles - à la dissolution. Rien n’est prévisible quand on sort l’isoloir !

Grouchko pour s’être « bastardisé », s’être affiché tel son prédécesseur échouant à gérer une équipe de pieds nickelés, Michel qui voyait arriver la fin inéluctable de son parcours politique, les équipiers de Bastard incapables de susciter dans leurs rangs une candidature porteuse d’un minimum d’aura auront conclu que seule l’union de leurs petits destins pouvait leur éviter la roulette russe des élections, et pour beaucoup le passage définitif à la trappe.

Témoin actif en coulisses le sous préfet a donné la prime au sortant. Pour lui aussi l’essentiel est de privilégier la stabilité. Grouchko offrant une solution crédible il s’épargnerait de devoir composer avec un shérif fantoche.

Les moralistes vont grimper au cocotier, fustiger l’auteur de ce billet, se draper dans une feinte dignité eux qui n’ont jamais signé leurs commentaires anonymes …

Ainsi va la realpolitik, depuis la nuit des temps … « il faut que tout change pour que rien ne change ! » disait déjà le marquis de Lampedusa.


35 commentaires:

  1. Marie-Aude Gattaz « opposante teigneuse » ... il ne faut pas non plus exagérer.

    RépondreSupprimer
  2. Qu'on la mette aux Finances, on va rigoler 5 minutes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est nunuche, ne connaît rien de rien... Oui, nous pouvons déjà pouffer de rire et l'autre M. le Docteur BOBO, à part les abeilles qui font mal, il est incapable de défendre ou de dire quoique ce soit en Conseil sauf pour défendre sa propre maison. Et le PS devenu comme par magie LREM c'est un vieux c-n aigri de n'avoir jamais eu le moindre poste en 60 ans de Conseil. Il n'avait aucune chance de devenir un jour Maire Adjoint dans une ville de droite, normal qu'il vende son âme au diable. Beurk

      Supprimer
  3. Je crois qu'à présent à moins d'un changement de dernière minute, nous allons supporter No pendant 2 ans grâce à Gattaz et Michel.
    En 2020, nous devons les rayer des urnes comme toutes celles et ceux qui resteront dans cette majorité de clowns. Pauvre Commune et pauvres administrés que nous sommes.

    RépondreSupprimer
  4. Je rends ma carte d'électeur.
    Je ne paye plus mes impôts locaux.
    Je quitte Le Vésinet.
    A Tchao, bonsoir.

    RépondreSupprimer
  5. exit grouchko gattaz michel et toutes les oies bernaches du conseil qui s'aventurent à les soutenir. honte à vous!

    RépondreSupprimer
  6. Et que deviennent les félons? ... si ils ne sont plus adjoints ils devraient démissionner , tout honteux qu'ils seront .... il va falloir appeler des réservistes ou alors les démissions vont provoquer de nouvelles élections.

    On va rigoler pour le vote du budget : changement d'adjoint aux finances, pas de DGS, pas de DGA, pas de directeur financier .... ça va cafouiller sévère.

    Vivement le prochain CM, c'est quand déjà?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus de directeur financier?? Un agent de plus qui a quitté le Titanic?!

      Supprimer
  7. Tout sauf Carour et ses acolytes !!! car en plus le DGS démissionnaire serait comme par magie repris et remis en selle...!! Les Gattaz/Bonin/Michel sont les plus sages. Il y en a ras le bol de cette situation !! tout va à vau l'eau !
    Et Mme Gattaz n'est pas une "opposante teigneuse" je suis d'accord avec l'anonyme de 16h59. C'est sûrement une des plus lucides !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout sauf Dracula 🦇

      Supprimer
    2. Elle est bonne la blague!
      MDR

      Supprimer
  8. Bizarre on n'entend plus les Jo Jurax et consorts qui dénigraient en flamme tous les autres... Les commentaires haineux venaient donc bien d'un seul clan...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jo Furax vomit sur les opposants qui sont des pleutres. La même chose sur No.

      Supprimer
  9. C'est une honte. Tous autant que vous êtes, si ces dires sont véridiques, vous êtes de minables personnages. Garder BG ŕemettre le DGS en place.... aucune considération pour la ville et les agennts communaux. Tous pour un, tous pourris. C'est votre devise. Et quel que soit le parti politique. Mon seul commentaire, A Vomir

    RépondreSupprimer
  10. Le DGS est parti en mutation.
    Il y a bien une directrice des finances.

    RépondreSupprimer
  11. En novembre 1630 eut lieu "La journée des dupes" et bien, nous aurons eu en février 2018, la semaine des dupes (et je parle des Vésigondins)

    RépondreSupprimer
  12. tout est bien qui finit bien si c'est vrai .
    on évite la chienlit
    LREM s'impose au Vésinet .
    Bientôt pourquoi pas un futur sénateur ?
    NO semble en avoir l'entregent.

    RépondreSupprimer
  13. Deux phrases tirées des deux derniers articles de Phénix:
    "Brillamment orchestré par le blog le faux suspense vient de prendre fin. L’invention d’une fausse lettre de démission et le tintouin qu’elle a suscité permettait au maire de parfaire sa nouvelle distribution en toute sérénité."
    "Les moralistes vont grimper au cocotier, fustiger l’auteur de ce billet, se draper dans une feinte dignité eux qui n’ont jamais signé leurs commentaires anonymes …"
    A quoi jouez vous Mr. Couderc?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas-Y Roger, botte en touche ...

      Supprimer
  14. Plaudite, acta est fabula !

    RépondreSupprimer
  15. Le calcul des opposants est le plus realiste soit ils nont pas la possibilite de rallier assez d'élus à la démission qui aurait mis la ville et ses habitants en stand by.soit prendre loption BG qui decime le plus d'élus felons et qui leur permet de contrôler le maire.cest finalement la moins mauvaise option pour le vesinet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous rigolez !? " contrôler un maire manipulateur, incontrôlable,c'est du " bonjour les dégâts "! Demandez au personnel ce qu'est "un bonjour de NO" !?

      Supprimer
    2. Arrêtez de vous la jouer les Bons Saints... Vous n'êtes que des opportunistes minables.

      Supprimer
  16. C'est pire que la honte. Monsieur Michel si vous avez vraiment un peu de courage, expliquez vous. Ça fait 20 ans qu'on vous voit jouer le sage mais finalement vous ne valez pas mieux que les autres. Qu'allez vous dire à vos proches ? Elle est où votre conviction ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mr MICHEL, si courage vous avez expliquez vous. Avec le fait de Passer dans le camp d'un prédateur, vous allez en décevoir plus d'un de gauche comme de droite !
      Il y aurait eu d'après le blog une réunion chez Mme Gattaz , entre NO elle et vous? Pourquoi chez Gattaz??? La maison rue de La Borde serait- elle trop petite pour recevoir 3 personnes pour une simple réunion ? Chez No on ne sert sans doute ni bonjour,ni thé," ni douceurs ", pour des gens comme vous de l"ancienne opposition.
      Alors" reprenez votre courage à deux mains" et expliquez vous auprès des Vésigondins .
      Au fait Chez les Gattaz on dit bonjour???

      Supprimer
    2. Mr Michel et Mme Gattaz pour suivre le Chef, devrons apprendre à ne plus dire bonjour au petit peuple du Château , une manière comme une autre de se grandir au niveau de sous- chef ou adjoint !

      Supprimer
  17. Malgré la mise en examen du star et la batterie de cuisine qül traîne, KGB est réinstallé sur son trône.
    Bizarre, bizarre monsieur le sous Préfet !!!

    RépondreSupprimer
  18. L'image du guepart,C'est le symbole de la selection naturelle,le predateur a mange ses proies.

    RépondreSupprimer
  19. on peut au moins dire que les félons ont des convictions et dénoncent un système pourri par le KGB. même si on les aime pas, ils ont ce courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. courageux... mais lents non? Comment expliquer une tolérance des agissements si longtemps? On leur a refusé un enieme avantage alors ils ont retourné leur veste?

      Supprimer
  20. Quand les vésigondins apprendront que le socialo est Maire Adjoint. Ils seront verts de rage.

    RépondreSupprimer
  21. Ce scénario est honteux, lamentable, méprisant pour les électeurs, déplorable,voué à l'échec.

    RépondreSupprimer
  22. Voila ce que le vieux rose a dit à ses fidèles soutiens qui désapprouvent sa décision de rejoindre No : "Ce que pense les Vésigondins, j'en ai rien à foutre". Dit devant plusieurs témoins et à plusieurs personnes.
    Ce vieux il a bai-é tout le monde avec ses paroles d'évangile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui !
      Rien d étonnant, c est difficile de vieillir et de plus rien avoir à espèrer de la vie, sauf un Pin’s pour satisfaire ce qui lui reste d’Ego! Seule chose qui lui reste...

      Il a demandé le poste d’adjoint au personnel-promis par BG- pour appliquer les méthodes socialistes datant des années 70’!
      Ou bon calcul pour BG pour s allier avec En Marche, ce dont il rêve..
      À 2, le jeu d’hypocrites menteurs ouvre la partie.

      Bel espoir pour la jeunesse!! MDR

      Supprimer