18 novembre 2009

La Mecque de la gabegie !

Les naïfs s’imaginaient qu’IL avait enfin compris, que la vox populi avait été ouïe, que le p’tit Robert allait mettre son administration à la diète après son racket sur les vésigondins et gérer la ville en bon père de famille soucieux des deniers publics comme des siens.

Le projet de budget apporte la réponse. La
voracité du maire et la gloutonnerie de ses copains n’atteint pas de limite. Pas moins de 10.000.000 sont affectés dans le budget 2010 aux bureaux d’études

Incroyable mais vrai ! 10.000.000 de francs,
c’est 3 fois le budget exécuté en 2009. 1.5 millions d’€ c’est plus que la moitié de la totalité des investissements réalisés en 2009, hors place du marché. Les socialistes d’URBA n’étaient que d’aimables plaisantins, des amateurs, ici on a affaire à des professionnels qui savent faire tourner les bureaux d’études.

Régaler des copains, c’est une spécialité locale qui se pratique aux Ibis même le 11 novembre jour de recueillement ! Bien sûr il ne s'agit pas de découvrir les Seychelles ou les îles Marquises au cours d’un voyage d’études, çe qui n’a jamais nui à l’intérêt général de ceux qui s'y aventurent.

Au temps de
Mr l’Ex, le grand argentier était houspillé pour sa rat attitude. N’eut-ce été la dérive du projet de centre multi activités, il eut été nominé pour l’oscar de la pingrerie.

Les temps ont changé : rachat de la maison de campagne, Questionnaire confié à un ami sans emploi, rafraîchissement du bureau à grands frais, réfection d’une niche, cloutage des bordures de trottoirs (photo de droite) , guirlande de Noël, Nabucco d’une copine….sans oublier 1 millions d’€ de charges financières pour des emprunts inutiles ! Cerise sur le gâteau qui ne manquera pas de faire rire jaune tous les administrés qui ont été privés de réponse à leur missive : l’acquisition d’un logiciel de gestion du courrier, et pas n’importe lequel, celui ci est facturé la bagatelle de 67.000 € ! C'est vrai qu'il avait du courrier en retard !


Pour le p’tit Robert 67.000 € de traitement de texte, ce n’est qu’une peccadille quand on a fait de la vertueuse cité du Vésinet la
Mecque de la gabegie.

Demain
19 novembre vous serez nombreux pour signifier à ce mec là, que ses gabegies on en veut plus !


Projet de budget 2010



22 commentaires:

  1. On voit aussi sur votre photocopie qu'il y a 1500 euros pour un frigo au centre de vaccination.
    Alors on aimerait bien connaitre la somme des dépenses de ce centre de vaccination.
    Combien coute par exemple la grande tente chauffée installée dans la cour de l'école Pallu pour y faire du sport ?
    On rappellera que le maire de Chatou avait refusé le centre de vaccination pour des raisons financières !
    Et pourquoi Le Vésinet devrait payer pour 130000 habitants de 7 communes ?
    Monsieur Varèse garde peut-être les 30000 euros du SIVU patinoire pour acheter des frigos pour stocker les vaccins des catoviens et des croisillons ?

    RépondreSupprimer
  2. 2 pages sur l'économie française et mondiale avant d'attaquer le budget de la ville, notre premier magistrat est devenu prof d'économie ! Lisez plutôt Le Monde, les pages saumon du Figaro, les Echos, Alternatives Economiques : ils savent de quoi ils parlent

    Un Budget Primitif, ça se paye en monnaie de singe ?

    RépondreSupprimer
  3. 67 000 euros pour un logiciel de traitement du courrier, ça fait économiser combien par rapport au système actuel. C'est bête comme question mais on aimerait bien connaître la réponse. Messieur les élus de l'opposition, vous pouvez poser la question demain ?

    Après la campagne de vaccination, ils deviennent quoi les frigos ? On y stockera les petits fours et le champagne (pour les camomille et verveine des anciens, il faudra prévoir des thermos).

    RépondreSupprimer
  4. En ce qui concerne le centre de vaccination, sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, on annonce un total de 160 000 vaccinés sur 1 134 centres de vaccination (Outre-Mer compris), soit une moyenne d'environ 141 ou 142 vaccinés par centre, qui donne, ramenée à la dizaine de jours écoulés depuis l'ouverture des centres une quinzaine de vaccinés par jour et par centre.
    Est-ce normal de priver des centaines d'élèves et de sportifs de leur gymnase pour vacciner 15 personnes par jour ? (D'autant qu'on annonce que les médecins pourront prochainement vacciner à leur cabinet.)

    Sinon, j'aimerais bien savoir de quel logiciel il s'agit, à ce prix-là. Parce que moi, pour 67 000€ par an, je veux bien le classer, le courrier.

    Ainsi, il ne fallait pas comprendre "développement durable" et "déficits d'investissements", mais bien "investissements massifs pour développer durablement les déficits".
    Quand je pense qu'on a failli passer à côté de ça !

    RépondreSupprimer
  5. Il y a 2 ans on nous annonçait une équipe compétente, expérimentée, diplômée.
    Aujourd'hui il faudrait dépenser 1,5 millions pour des études ? Finalement, ça coûte cher le traitement pour la perte des neurones.

    RépondreSupprimer
  6. Phenix,

    Vous n'y êtes pas du tout.

    Mme Lagarde n'a cas bien se tenir...

    La Ville du Vésinet lance un plan de relance ambitieux en faveur des bureaux d'études.

    J'ajoute que si la crise mondiale est due à des risques financiers incontrôlés selon l'introduction du document, la dette de la Ville du Vésinet est due à des tristes financiers incontrôlables.

    Il y a tellement de bêtises dans ce texte que j'en reste pantois. J'en rirais si nous ne devions pas en subir les conséquences

    RépondreSupprimer
  7. Le 19 c'est aussi le Beaujolais Nouveau

    Je ne sais pourquoi mais je crois que cette année le Beaujolais Nouveau aura un goût de prunes et de châtaignes.

    A distribuer avec modération

    RépondreSupprimer
  8. Quand on voit la tournure que prend cette municipalité (1 500 000 euros uniquement pour des dépenses de bureaux d'études !!) on comprend que la situation est vraiment très grave !
    Alors les mauvais coucheurs vigilants, vous feriez bien de défendre les initiatives de Latour ou de l'UPA plutôt que d'essayer de tirer la couverture.

    TOUS A LA MAIRIE JEUDI 19 NOVEMBRE 20h30

    RépondreSupprimer
  9. Je vois qu'il est prévu un apport exceptionnel de personnel d'encadrement qualifié(sic) pour l'urbanisme, les finances et le développement durable.
    Là, je serais presque d'accord avec le budget primitif : il va falloir du personnel drôlement qualifié pour les encadrer et les recadrer tant les dégâts dont déjà considérables.

    Vous avez dit encore 4 ans et demi ? Allez, j'retourne à mon tricot ! moi,j'ai pas besoin de bureaux d'études ni d'être encadrée !

    RépondreSupprimer
  10. Un logiciel a 67000 Euro,il doit être gravé sur un DVD en or massif
    Y a t'il eu un appel d'offre pour un logiciel de gestion de courrier,comme c'est une obligation.
    Anonymus

    RépondreSupprimer
  11. @Hunter et les anonymes réunis

    Vous êtes une bande d'abrutis à critiquer tout et toujours. Un programme informatique pour des collectivités locales, ce n'est pas Microsoft Windows vendus à des millions d'exemplaires.
    Moi cela ne me choque aucunement de le payer 67000 €.
    Vous êtes des prétentieux !
    Tous les modernisateurs comme Robert Varèse sont critiqués quand ils sont dans l'action. Ce n'est que quelques années plus tard qu'on reconnait leur mérite.
    Forcément, quand on commance à bousculer les habitudes en France, ça grogne

    RépondreSupprimer
  12. @ Robert 2

    Je veux bien oublier la "bande d'abrutis", terminologie qui signe sans équivoque l'auteur de ce commentaire.

    Mais sur le fond, est-il nécessaire de faire supporter à la communauté les errances d'un maire adjoint au Nouvelles technologies dont chacun peut mesurer la connivence avec les fournisseurs de service... sans appel d'offre de préférence ?

    le Questionnaire à 30.000 euros c'était déjà lui...

    et les coquins qui se réclament de sa secte sont légions dans l'entourage du maire.


    ...

    RépondreSupprimer
  13. @ Robert 2 :
    J'ose espérer que c'est de l'humour.
    Si ça n'en est pas, alors vous êtes un grossier personnage.
    Les guignols comme Robert Varèse et ses "conseillers" municipaux, le seul mérite qu'on peut leur reconnaître, c'est de nous faire rire jaune.
    67000€, ça ne vous choque pas de les payer ? Ben allez-y, je vous laisse ma part.
    300000€ de guirlandes ? Je vous laisse ma part.
    +de 50% d'augmentation d'impôts ? Je vous laisse ma part.
    30000€ de questionnaire bidon ? Je vous laisse ma part.
    Tenez, je suis dans un bon jour : je vous laisse même ma part pour l'augmentation du prix des concessions.

    Et cessez de rêver : tout ce que Robert Varèse "modernise", c'est son train de vie. Et à en juger par ce qu'il a claqué depuis qu'il est arrivé, il devait sacrément s'emmerder, avant.

    RépondreSupprimer
  14. Je note aussi dans le préambule que "la reprise pourraît être lente marquée: (..) par les niveaux d'endetteent record de l'Etat français et d'un certain nombre d'entites publiques ou privées".
    Et qui c'est qui a multiplié la dette du Vésinet par quatre ?
    Je note aussi dans le même chapitre "par la prudence des banques en matière de crédit (nécessité de reconstitution de leurs fonds propres)". Sauf que pour faire des fonds propres il faut faire des bénéfices, donc des marges, donc prêter de l'argent. De plus toutes les banques font actuellement de la pub pour dire qu'elles ont de l'argent à prêter. Quant on y connait rien en économie on la boucle.
    Plus loin dans les charges générales il est prévu 30 K€ pour les conseils de quartier. Il vont ou les 30 K€ ? Les conseils de quartiers sont composés de bénévoles qui se rencontrent tous les trois mois dans des locaux de la ville avec un papier et un crayon. 30 K€?

    RépondreSupprimer
  15. La mathématique et l'entrée dans la modernitude selon Herr PV :
    7 ans d'opposition + 18 mois au pouvoir =
    778.000 Euros de réalisation d'études + 65.000 Euros pour les Ibis + 100.000 Euros pour la place du marché.
    J'appelle ça se moquer du monde !

    RépondreSupprimer
  16. @ robert 2 :
    des modernisateurs façon Varese, j'en ai croisé dans les entreprises...ça coûte cher et ça ne rapporte pas gros.
    Il arrive même que le patron arrête les frais avant qu'il soit trop tard et repasse le brillant sujet à un confrère à qui il veut du bien !

    RépondreSupprimer
  17. J'ai trouvé une coquille dans le projet de budget: on y mentionne un "projet dessus-dessous" pour la place du marché.
    C'est "sans-dessus-dessous" qu'il faut lire.
    Bon, ça ne fait pas rire ?
    Normal, le reste est à pleurer.

    Autre petit commentaire:
    Un grand menteur, ça ne fait confiance à personne. Pas même à soi s'il lui reste un peu de lucidité.
    Du coup, il faut des expertises pour confirmer/infirmer les précédentes expertises auxquelles on ne croit pas.
    Et en fin de compte on ne fera rien, pour plus de sureté.
    C'est un comportement pathologique dont j'ai oublié le nom mais que tous les Freud en herbe de ce blog doivent connaitre.

    RépondreSupprimer
  18. Heureusement que l'on a un Inspecteur des Finances pour entériner un tel torchon. Si les Finances de l'Etat sont gérées par des Inspecteurs de cette qualité, on n'est pas sorti de l'auberge!

    RépondreSupprimer
  19. C'est pas parce qu'on est inspecteur des finances qu'on est plus lucide que les autres.
    Combien de ces grands phynanciers connaissent le prix d'une baguette de pain ?

    RépondreSupprimer
  20. Un projet dessus-dessous , C'est bien ce que je pense : depuis presque 2 ans on marche sur la t^te. Le retour à l'équilibre va être douloureux

    RépondreSupprimer
  21. En tant que salarié reponsable d'entreprise comment pourrais-je justifier ou accepter une augmentation de 53.74% d'une année sur l'autre
    de la part d'un fournisseur de services.
    Au Vésinet c'est possible pour les impots locaux ainsi qu'une augmentation de 126.83% de la part du Syndicat des Communes.
    Je n'ai pas vu une qualité de services augmenter dans ces proportions au Vésinet.
    N'oublions pas que l'inflation est de l'ordre de 1.5% voire 2% et que les salaires suivent en général cette dernière.
    Cela demande explication,le seul fait d'avoir présenter de telles hausses (totalement injustifiées)montre le mépris de Mr Varèse pour les Vésigondins et est inquiétant pour la suite de son mandat.
    Il est temps d'interpeller ce Monsieur par la voix juridique pour avoir tous les éléments du dossier et savoir ou passe l'argent.

    RépondreSupprimer
  22. Un logiciel professionnel à 67000 €, ça existe mais c'est vraiment très cher. Sauf évidement si ça vient de la NASA et si c'est pour communiquer avec le Cosmos!
    On aurait aimé en savoir un peu plus au sujet de cet outil. Et faudra-t-il recruter un staff de deux ou trois Bac+5 pour le faire tourner ?
    Une aberration de plus.

    RépondreSupprimer