21 novembre 2009

Triste varésie


Tristes tropiques peut être, triste république sûrement.

On ne sort guère de notre cocon vésigondin, les turpitudes et la gloutonnerie de nos élus assurent largement le quotidien de ce blog jusqu’à provoquer la nausée chez les habitants.

Iphones distribués avec magnificence aux bons petits soldats, champagne et agapes aux Ibis pour la varésie, en cette période de crise, la gloutonnerie du p’tit Robert est une insulte à ceux dont les lettres que ce blog reçoit quotidiennement étalent leur incapacité à faire face au racket du satrape vésigondin.

La satrapie tombée sous la férule d’un despote mal éclairé est mise en coupe réglée par un clan qui se l’est approprié. C’est établi. Quelle différence avec la sarkozie ?

Songez que le plus haut personnage de la république vient de couvrir de son silence la plus visible des tricheries. Songez que celui qui devrait porter les couleurs de la république au panthéon des valeurs de notre fière devise n’a pas trouvé un mot pour exiger qu’une victoire salie soit aussi vite oubliée qu’elle avait été acquise.

Songez que le représentant de la sarkozie en varésie, l’illustre Myard, mentor de notre satrape, que l’on sait si prompt à se saisir d’un micro, a préféré se terrer dans un silence complice plutôt que de risquer de se mettre ses électeurs fouteux à dos.

Dans la république de la triche le p’tit Robert n’est qu’un des milliers de petits goujons qui frétillent. On comprend que les caciques de l’UMP soient satisfaits de leur recrue. Qui s’approchait des octogénaires du premier rang au dernier conseil municipal pouvait croire s'être égaré aux abords d'un étal de goujons hors d’age.

Toute honte bue, ils insultaient les minoritaires. Sinistres suppôts de la triste varésie.




16 commentaires:

  1. Il faut démissionner Varèse.

    RépondreSupprimer
  2. A propos de Mr Myard, vous avez sûrement reçu comme moi la lettre d'information de notre cher député.
    Je n'ai même pas réussi à le lire tellement j'ai été agressé par l'omniprésence visuelle de cet homme. Ce document est truffé de photos où on le voit, qui avec un ministre, qui avec les responsables de l'UMP...
    Ca transpire de mégalomanie.
    Pour information, j'ai compté combien de fois était écrit son nom: 28 fois... en 6 pages.
    Ce n'est plus de l'information, c'est de la propagande.
    Qu'on l'aime ou pas, que l'on adhère ou non à ses actions et ses idées, on ne peut pas s'empêcher d'être rebuté par la forme de ce prospectus, qui devient finalement totalement contre-productif.

    Encore heureux que l'on ne soit pas en période électorale...

    RépondreSupprimer
  3. Le jour prochain où il arrivera à faire voter les morts, là se sera "Cool"... Vive La Varésie !

    RépondreSupprimer
  4. Anti-Escrobert.com21 novembre 2009 à 12:22

    @ Monsieur MYARD

    Compte sur nous mon Coco. On va te faire une campagne musclée pour te virer aux prochaines législatives.
    Je te rappelle juste que les prochaines législatives c'est en 2012, c'est à dire après 4 ans de varésie si on a toujours ESCROBERT à la mairie.

    Anti-Escrobert.com

    RépondreSupprimer
  5. Phénix,
    Il ne paraît pas possible de passer sous silence l'échange odieux qui a eu lieu en plein Conseil Municipal entre un vieux crouton varésien, sourd, nauséabon, injurieux et lèche-cul pour être à chaque fois au premier rang et M. Charlet. Ce dernier a été publiquement insulté sans que le Maire (toujours intelligent et courageux, vous savez celui qui a des visions cosmiques et un haricot à la place du cerveau)utilise son autorité poiur faire cesser ce comportement.

    J'ai le plus profond respect pour ceux qui s'engagent dans l'action publique et donc pour M. Charlet, même si parfois un désaccord de fond de sa part avec le Maire depuis 18 mois devrait se manifester de façon plus virulente. Je considère qu'il devrait avoir droit à une chronique dans notrevesinet.com pour pouvoir expliquer ce qui s'est passé et demander réparation.

    De même, il devrait pouvoir exiger du Maire que le vieux décati du premier rang soit expulsé à tout jamais de la salle.

    Mais le Maire doit sans doute se réjouir d'avoir des soutiens d'une telle qualité!

    RépondreSupprimer
  6. @ Anonyme de 14 h 27

    "Qui s’approchait des octogénaires du premier rang au dernier conseil municipal pouvait croire s'être égaré aux abords d'un étal de goujons hors d’age.

    Toute honte bue, ils insultaient les minoritaires. Sinistres suppôts de la triste varésie."

    difficile de faire le reproche à Phénix de ne pas fustiger les agresseurs de Mr Eric CHARLET

    Quant aux excuses, ou plus, que ce conseiller est en droit d'exiger, c'est à lui de saisir les tribunaux, peut-être peut-il demander conseil à Mr le maire expert en poursuites judiciaires des récalcitrants, aux frais de la princesse bien entendu !

    Phénix

    RépondreSupprimer
  7. Pour votre info, le vieux crouton du premier rang est un ancien adjoint d'Alain Jonemann, qui a ensuite servi la soupe à Foy pendant 10 ans et qui maintenant crie PATOUCHE à Mon Varèse.
    Un homme plein de convictions (PATERRIBLE), qui mérite à être connu, vous en conviendrez.
    Sa femme (PATACHON), assise à côté de lui n'était d'ailleurs pas en reste.
    Régulièrement invité dans les cocktails varésiens, il toutouille souvent dans son verre.
    On le voit aussi régulièrement en compagnie de son accolyte octogénaire, qui était lui sur la liste de Bécu...

    Vous l'avez reconnu ?

    RépondreSupprimer
  8. Phénix,
    Bien entendu vous n'êtes pas visé et il n'y avait aucun sous-entendu dans le commentaire précédent. L'objectif était d'ouvrir une petite porte à Charlet si d'aventure il souhaitait s'exprimer.

    Par ailleurs, il serait intéressant de se pencher sur la fiche de fonction d'un DGS, car il me semble que le nôtre ne répond pas à toutes les compétences du poste pour lequel il est grassement payé et logé!

    RépondreSupprimer
  9. @ 15 h 25

    Souvent je l'ai croisé entrain d'acheter du sucre, surtout à l'époque des fraises

    RépondreSupprimer
  10. PTULAD,

    Vous faites erreur. La personne concernée n'est pas celle-ci.

    Il s'agit du vieux crouton qui était à la droite des vieux sacs.

    RépondreSupprimer
  11. PTULAD,
    ou à leur gauche, cela dépend de quel côté on regarde. Bref, il était au milieu de la salle au premier rang.

    RépondreSupprimer
  12. mais le cas de Myard est facile à analyser, il suffit d'avoir la vue basse et on a tout compris.

    RépondreSupprimer
  13. Qui il était, finalement, ça importe peu.
    Le vrai problème, c'est que Varèse est prompt à demander le silence au public lorsque celui-ci le hue et lui "met le nez dedans", mais qu'il n'a en revanche pas mis la même célérité à demander à ce monsieur de se taire. Pire ! C'est à M. Charlet, qu'il a demandé de se taire !
    Là encore, l'on voit bien la conception toute particulière qu'a Robert Varèse de sa fonction et de ses devoirs car, malgré ce qu'il pense, il en a.
    Faire intervenir les forces de l'ordre pour faire évacuer la salle après avoir lui-même sciemment craché au visage de la république et de la démocratie, il sait faire.
    En revanche, demander qu'on évacue une personne qui se permet d'insulter un conseiller en séance, là, non.
    M. Varèse, j'ose espérer qu'un jour, vous prendrez conscience de l'ampleur des dégâts causés par votre autisme. Vous comprendrez peut-être alors que tout ce qu'il restera de vous dans l'histoire de notre ville, c'est que vous avez été un maire pitoyable qui a mis, en moins d'un an, notre commune dans un état lamentable dont il faudra plusieurs années pour qu'elle guérisse.
    J'ose espérer également que vous et vos conseillers ne prévoyez pas de rester dans la ville une fois votre mandat achevé. Un peu de décence, messieurs.

    RépondreSupprimer
  14. Le technicien en SFR21 novembre 2009 à 21:18

    Aux conseillers : avec votre nouveau jouet vous pouvez avoir directement sur le cadran le blog de Phénix.Cela vous permettra d'avoir l'info en direct.Sympa non?ILS sont tous jaloux les lecteurs du BLOG

    RépondreSupprimer
  15. Un nouveau Mouvement voit le jour :
    Vésinet site classé Englouti
    Notre "MEMOIRE" est en péril !!!
    réagissez braves gens !!!

    RépondreSupprimer
  16. agression de Charlet (suite)

    Le vieux crouton lui a répliqué quand Charlet a demandé des excuses qu'il allait lui casser la gueule.
    Y se prend pour superman le crouton ?
    (ou comptait-il sur l'apui du maitre chien ? / une des embauche du Vava)
    Je ne suis pas resté jusqu'à la fin, a-t-il donné suite à ses parole le vieux ?

    RépondreSupprimer