11 novembre 2009

Le P’tit Robert et les Ruines d’Athènes

Planté, le p'tit Robert, chaque fois qu’il cherche à étaler sa Kultur il se plante allègrement.



Qui a pu le conseiller d'entamer les cérémonies du 11 novembre sur la trop célèbre* ouverture des Ruines d’Athènes ?

Une malicieuse conseillère à la culture ? Mais pour trouver de la malice chez Josette Hubert encore faudrait-il pointer au CNRS.

Plutôt le perfide Chatard, seul l’ami de toujours connaissait l’engouement de monsieur le maire du Vésinet et célèbre géo politicien de kafé du kommerz pour la musique de Ludwig van Beethoven.

Lucifer, alias l’ami Claude ? Cet ex maire adjoint, provocateur – dixit mr le maire – au point de s’exhiber aux cérémonies de ce jour, adjoint dont les bretelles avaient été remontées au cimetière par une Belle du saigneur peu encline à la miséricorde, aurait amadoué la fanfare de Herr PV pour interpréter les Ruines du Vésinet *, excusez du lapsus, les ruines d’Athènes, à moins que le message ne fut subliminal et prémonitoire.

Une bonne guinche aux Ibis avec tout ce que la varésie compte de copains, de coquins et de gredins aura clôturé cette cérémonie et fait oublié cet incident. Il faut bien vider les Kaisses.


• merci à notre informateur, mélomane et varésidolatre (nul n’est parfait), qui se reconnaîtra,. Puni pour avoir cafté, il n'était pas invité aux agapes.




18 commentaires:

  1. Conseiller pas invité11 novembre 2009 à 16:34

    phénix quels élus étaient aux ibis pour la bouffe de midi?merci

    RépondreSupprimer
  2. A combien le menu ? Zut et rezut, on vient juste
    de payer nos impôts locaux et il faut qu'on recommence à remplir la tirelire en vue des prochains ! Yen a marre !

    4 ans et demi ?

    RépondreSupprimer
  3. Avez-vous remarqué que nos Maires-Adjointes et conseillères (d'ailleurs on compte un nombre incroyable de fausses blondes : il paraît que cela fait chic et riche !) étaient toutes de noir vêtu.

    Je ne pense pas qu'elles enterraient leur virginité! peut-être était-ce le deuil du soutien irresponsable au P'tit Robert.

    RépondreSupprimer
  4. gourmand et avare11 novembre 2009 à 17:36

    Phénix dis nous le menu, le prix ,le grand total.

    RépondreSupprimer
  5. Point de détail de l'histoire enfin rectifié : la durée du 1er conflit mondial correctement citée, soit 52 mois, dont acte!
    Reste plus qu'à remettre la pendule de la mairie à l'heure, à finir la vasque, et tout baignera!

    RépondreSupprimer
  6. "Guinche aux Ibis" : à quoi fait-on référence? Je n'ose pas envisager que chaque participant n'a pas payé son écôt!?

    RépondreSupprimer
  7. un invité a fait remarquer à Monsieur le Maire qu'il allait être critiqué pour dépenser l'argent public.
    Réponse du petit robert : "je n'en ai rien à faire. On peut bien se payer un bon repas entre nous une fois par an !"

    RépondreSupprimer
  8. Et oui P'tit Robert : 12000 électeurs vésigondins seront heureux de te payer un bon coup de pied au derrière !

    RépondreSupprimer
  9. Il a vraiment dit ça ?
    Et moi, je peux bien payer des impôts une fois par an !?
    Tellement généreux, je suis, que je leur offrirai volontiers un cocktail de fruits et légumes le jour de l'inauguration de leur steppe du marché, à Lui et à sa dream team ! On se cotise ?

    RépondreSupprimer
  10. je crois surtout qu'il se paye notre tête. Moi je pense qu'on devrait se payer une bonne tranche de rire en allant le voir à son prochain conseil municipal.
    c'est quand au fait ?

    RépondreSupprimer
  11. Si l'on ne parle que de la cérémonie en elle même, je l'ai trouvée digne et respectueuse au risque de décevoir Phénix et cie.
    Je trouve par contre qu'il y a un manque d'objectivité sur ce blog dans le traitement de l'information. J'en prends pour exemple que les seules cases "Réactions" possibles à cocher sont : amusant, intéressant, passionnant. Dans le cas du présent article je ne trouve qu'aucun des qualificatifs correspond à mon sentiment qui serait plutôt "sans intérêt" Fermez le ban.

    RépondreSupprimer
  12. A l'anonyme de 21h20
    Si vous trouvez "sans intérêt" ce à quoi servent vos impôts, tant mieux pour vous. Pour ma part, je trouve ce repas aux Ibis indécent et je n'ai que ce blog pour le dire.

    RépondreSupprimer
  13. Ruines d'Athènes, ruines d'Athènes, ça me rappelle mon cours d'histoire de 5ème.

    Vous vous souvenez de l'ostracisme ? Chaque citoyen d'Athènes pouvait écrire sur un tesson de céramique ou une coquille d'huitre le nom de celui dont il pensait que le bannissement lui semblait nécessaire au bien de la cité. Si une majorité de voix se portaient sur un nom alors celui-ci était banni pendant 10 ans.

    Allez, on déclare que la place du marché est devenue l'agora et on relance la méthode ?

    RépondreSupprimer
  14. Je m'excuse auprès de tous les Vésigondins mais la cérémonie avec mon ami Nicolas ayant duré plus longtemps que prévu, je n'ai pas pu me rendre à l'invitation de Herr R. Varèze dans votre belle ville.
    Angela.

    RépondreSupprimer
  15. Digne et respectueuse, et recueillie, en effet, vous avez raison!
    Trois quarts d'heure d'exemplarité...dont le manque se fait cruellement sentir !

    RépondreSupprimer
  16. @ anonyme 23h29

    OK, en dix ans on a le temps de construire une médiathèque et une patinoire. Et on renvoie les oies au Capitole ? (Oups ! là je mélange Athènes et Rome)

    RépondreSupprimer
  17. Phénix, à propos de gueuleton aux frais de nous, peux-tu nous confirmer ce qui était évoqué dans un des précédents articles sur la place du marché : l'inauguration se ferait "en petit commité" ?
    Bon, le coupage de ruban (et plus si affinités), on se doute bien qu'on pourra y assister, mais le cocktail d'après, parce que je vois mal Roro faire l'impasse sur LE truc intéressant pour se faire mousser, est-ce qu'on pourra tous venir taper dans les bulles et les canapés, ou bien en sera-t-on réduit à les regarder se goinfrer de l'autre côté de la clôture ?

    RépondreSupprimer
  18. Au fait, c'est quand et à quelle heure l'inauguration ? Il faut un carton ?

    J'espère que ce ne sera pas un jour de marché autrement les commerçants vont encore trinquer (au sens figuré bien sûr, je pense pas qu'on ait prévu du mousseux pour eux) car ce serait faire beaucoup trop d'honneur aux gugusses que de venir les voir couper un ruban sur une dalle en pente.

    RépondreSupprimer