1 décembre 2009

Conseillers municipaux : votre lettre de démission !

Pour permettre aux conseillers municipaux de se mettre en harmonie avec leur conscience, une lettre type leur est proposée conformément aux dispositions du code électoral, leur permettant de démissionner en toute simplicité.

Ils noteront que le dernier paragraphe doit être reproduit à l'identique, une grande tolérance étant admise quant à la liste des doléances qu'ils souhaitent exprimer.


Modèle ci dessous non téléchargeable sur le site de la mairie
!

Hôtel de Ville
Monsieur le Maire

recommandée avec Accusé de Réception
Objet : Démission du conseil municipal

Monsieur le Maire,

La politique que vous menez depuis notre élection ne correspond en aucune façon au projet commun que nous avions lors de la campagne des élections municipales. Nos promesses électorales n’ont pas été tenues. En particulier, votre premier adjoint et vous même nous aviez caché votre volonté d'augmenter les impôts de 50 % alors même que cette augmentation était décidée. Selon votre bras droit en privé.

Par ailleurs, la hausse incontrôlée des dépenses et la démesure dans les embauches sont de nature à plonger notre commune dans une situation financière très difficile pour les mandats à venir.

D’autre part, l’absence totale de concertation avec les élus de notre équipe lors de vos prises de décisions, votre ignorance du travail des commissions comme votre indifférence à l'avis des maires adjoints, ne correspond pas à l’idée de la démocratie qui est la mienne. De plus je m'élève en faux contre votre allégation selon laquelle j'ai travaillé pendant 2 ans pour me préparer à occuper le poste de conseiller qui est le mien. (voir facsimilé joint)

Aussi, afin de ne pas cautionner plus longtemps de tels errements, et devant votre refus de revenir sur vos orientations, j’ai le regret de vous informer de mon intention de démissionner de mes fonctions de conseiller(e) municipal(e).


Je vous remercie de bien vouloir m’indiquer dans les meilleurs délais le nom de la personne à qui
je dois rendre l’ensemble des documents et outils qui m’ont été confiés pour assurer mes fonctions (ordinateur portable, Iphone, clés de mon bureau, etc…)

Dans cette attente, recevez, Monsieur le Maire, mes salutations les plus attristées.


G de C, C G, R K, P L, E L, G M,...

Signature


C'est simple de se sortir d'un mauvais pas, de se désolidariser d'une imposture, de se libérer d'un fardeau de 5* millions d'€ qui oppresse sa conscience : simple comme une lettre de démission.

Mrs, Mmes les conseillers, pour savoir ce que représente 5 millions d'€ pour le Vésinet, c'est une ponction de 1.000 € par an et par foyer fiscal pour financer les gabegies du maire.

* montant du racket fiscal opéré par Varèse et ses conseillers.








13 commentaires:

  1. "Après 2 ans de formations et des travaux de groupe",... "préparée à assumer rapidement la gestion de la commune grâce à sa bonne connaissance des dossiers"
    Ou c'est un faux grossier, ou alors...
    Viranda sunt varesiani ?

    RépondreSupprimer
  2. "...deux de formations et des travaux de groupe...." : ILS MENTAIENT DEJA !

    La seule formation qu'ils avaient entreprise avait du se dérouler dans une entreprise de démolition.

    De l'espression orale avec une vedette de l'art lyrique, pt'être que là aussi ils ont menti. ILs sont peut-être allés à nos frais à la Scala de Milan ou à la Fenicce de Venise, va savoir !

    RépondreSupprimer
  3. Il faut démissionner Varèse.

    RépondreSupprimer
  4. Désolé, Phénix, mais la fin de ton article est assez discutable (je veux parler de la vidéo en lien).
    Je vois mal l'intérêt de linker cette vidéo, qui émane de la playlist d'un fan d'extrême-droite (regarde ses autres vidéos, si tu n'es pas convaincu).
    Pour illustrer le propos de ton billet, il y avait sans doute d'autres vidéos que celle-ci, partiale et majoritairement empreinte d'une idéologie nauséabonde.

    Les 20 millions d'euros auxquels il est fait référence dans la vidéo sont sans doute sur-évalués, rhétorique de la peur oblige, alors qu'au Vésinet, nous en sommes déjà à 22 millions au minimum, et c'est une réalité !
    Et puis, 20 millions à Paris, même si le chiffre était vrai, ça n'a pas le même impact que plus de 22 millions qu'on extorque à 16 000 habitants.

    A part ça, il est vrai qu'avec le travail d'information que tu nous livres par tes billets et articles, il ne faudra pas que certains viennent dire qu'ils n'étaient pas au courant, même si certains commencent déjà à le faire, comme ce M. Latour, qui soutenait encore Varèse en janvier et qui vient maintenant, faussement contrit, tenter de ramasser des miettes.
    Il ne faut pas se laisser abuser par ce genre de personnes.

    RépondreSupprimer
  5. Tout à fait d'accord avec Hunter.
    Il ne faut retenir de cette vidéo que le clin d'oeil quant au montant de l'investissement, qui est assez similaire. Sinon, pour les idées véhiculées par ces images, ce n'est pas très reluisant et très très démagogique.
    Si cette somme était affectée à la construction d'une église dans le 16ème pour accueillir de jolies petites têtes blondes, Mme Le Pen se serait-elle mobilisée??? J'en doute...
    Sans doute Phénix voulait-il orienter la commission "d'experts" chargés de trouver une affectation au trou de la place du marché!?
    Dans ce cas, il n'y aurait plus que le minaret à construire. A moins que les suisses nous en empêchent.

    RépondreSupprimer
  6. L'utilisation de cette vidéo est réellement abjecte.

    Elle est réalisée par un groupuscule dénommé Riposte Laique qui n'a rien de laique. Il n'y a qu'à écouter la musique en fond sonore pour s'en rendre compte.
    Ce groupuscule est un groupe nationaliste et facsiste qui surfe sur la peur de l'islamisme radical, stigmatise une partie de la population, davec pour objectif de se servir des questions identitaires pour faire passer quelques idées nauséabondes.

    Pour la vidéo que j'ai regardé, il faut savoir que les deux mosquées du quartier (rue Myrha et Polonceau) ne permettent pas d'accueuillir l'ensemble des fidèles en sécurité. Verriez vous d'un mauvais oeil que l'assemblée des catholiques vésigondins puissent utiliser la "grande aire" sur le parking en lieu et place de l'Eglise si jamais celle-ci venait à brûler accidentellement?

    RépondreSupprimer
  7. Comme c'est moi qui ait mis la vidéo en ligne, je peux apporter quelques commentaires :
    1- je n'adhère pas aux idées de la dame,
    2- Phénix a bien signalé que l'intérêt était réel à partir de la 5ème minute et cétait bien la comparaison qu'il fallait établir,
    3- ce reportage fait tout de même l'éloge du mensonge des politiques et de leur incapacité à regarder la réalité des situations. C'est bien ce mensonge et cette incapacité à gérer que nous vivons quotidiennement au Vésinet et qu'il faut dénoncer,
    4- comme les politiques ne font rien (ceux en place ou une partie de l'opposition), il faut bien que le citoyen réagisse. Et c'est exactement ce que fait Phénix qui exprime généralement tout haut ce que beaucoup pensent tout bas ou n'arrivent pas à exprimer,
    5- Il serait périlleux que le blog soit condamné ou censuré, car ce serait la démonstration qu'il y a une justice à deux vitesses : celle qui prend plaisir à s'acharner sur des gens sans réelles défenses et celle qui laisse faire lorsqu'il y a nombre (cf vidéo ci-dessus).

    RépondreSupprimer
  8. D'accord avec Hunter. Attention Phénix, ils sont suffisamment hargneux pour qu'on ne leur donne pas le baton pour se faire battre !

    RépondreSupprimer
  9. @ Hunter

    l'intérêt de cette vidéo est discutable dans le contexte vésigondin où les minarets de fleurissent pas, entièrement d'accord !

    D'ailleurs C'était bien la cinquième minute et au delà qui était citée car alors la vidéo met en évidence que si la somme de 20 millions d'€ est considérable pour Paris elle est Pharaonique pour notre commune.

    Pour éviter une polémique inutile je supprime ce lien.

    Phénix

    RépondreSupprimer
  10. Une fois de plus, Phénix montre sagesse et sens de la mesure.

    Quant à Félix, je crois qu'il devrait lui aussi apprendre à mesurer ses propos, car une chose est sûre, la vidéo montre une réalité et ce n'est pas en vivant confortablement au Vésinet que l'on doit critiquer ceux qui combattent cette situation.

    RépondreSupprimer
  11. Internaute vésigondin2 décembre 2009 à 14:25

    On savait que le p'tit Robert était haï au Vésinet, mais aussi dans les communes voisines et même désormais à la sous-préfecture et chez la préfette.
    Mais voilà que les hautes sphères de l'internet commencent à en faire de même : en tapant "virer un maire" sur Google on obtient comme 2ème réponse l'article "VIRER UN MAIRE - MODE d'EMPLOI - LE VESINET".

    Merci GOOGLE de votre soutien.

    RépondreSupprimer
  12. Phenix,
    si vous voulez garder mon estime, vous pouvez-vous dispenser de céder votre fichier d'adresse e-mail ... par exemple au CSV !
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  13. qui sont RK PL EL ..De qui dépend l'avenir de Varèse, donc du Vésinet?

    RépondreSupprimer