11 décembre 2009

Le budget de la honte



















Le 17 décembre à 20 h. Robert Varèse, insensible aux clameurs des vésigondins, présentera aux votes des conseillers le budget de la honte.

Le budget qui pérennise le racket fiscal, officialise la gabegie, et donne quitus à Vlieghe, le toutou aux finances, seule personne qui à notre connaissance peut se targuer d’emprunter 8 Millions € à 5% et les ré investir à 0.7%, provoquant une charge financière de 1 millions €, prix de son incompétence.

Ce budget de la honte est soumis le 17 décembre à 20 heures aux votes des conseillers de la majorité.

Oseront-ils
défier leurs électeurs, défier les objurgations des dirigeants nationaux de l’UMP et des gouvernants, défier les règles de la bienséance citoyenne et donneront-ils quitus à ceux qui au sommet du château Carnot se goinfrent effrontément ? Comme le disait à ses invités le p’tit Robert le 11 novembre : "on peut quand même bien s’en payer une bonne tranche !" bonne tranche d’impôts ! omettait-il de préciser.

Se trouvera t-il
16 godillots pour voter le budget de la honte et affronter le regard hostile des habitants traumatisés par toutes ses dépenses et rançonnés pour le bon plaisir d’un prince ? Se trouvera-t-il 16 élus pour renier toutes leurs promesses, leurs engagements oraux écrits et enfoncer le Vésinet dans la pire crise de confiance envers son premier élu, qu’il ait jamais vécu ?

Pour éviter ce séisme qui ferait de Varèse un candidat à
sa propre éviction, les représentants des 3 groupes d’opposition UPA, CSV, LVSD, appellent dans les trois tracts ci dessus les vésigondins à se rendre à la mairie le 17 décembre à 20 H.

Une présence massive et sonore de tous les vésigondins attachés à la la
pacification de la ville pourra finir de convaincre les 16 conseillers dont l’abstention est nécessaire que le temps où un potentat pouvait imposer son diktat aux mécréants est révolu.


8 commentaires:

  1. UPA :
    le Conseil siègera à 20 HEURES, le 17, PAS 20H30...Un peu d'attention, SVP !

    RépondreSupprimer
  2. Petit rappel : au prochain scrutin municipal, pas une voix à toute liste accueillant l'un quelconque de ceux qui approuveraient le maintien du hold-up fiscal à son actuel niveau.
    QU'ON SE LE DISE AU FOND DES CHAUMIERES !

    RépondreSupprimer
  3. Pour le bien du Vésinet, "Maître" Varése doit démissionner !
    Le coffre de sa nouvelle voiture lui servira à mettre ses valises !
    Je veux bien l'aider à ne rien oublier !

    RépondreSupprimer
  4. Vous trouvez que la "cage à écureuils" à l'entrée de la ville au rond-point de la République, et la guirlande avec des "glaçons" pendouillant sur le cèdre du rond point du même nom justifient les sommes folles dépensées pour les illuminations de Noël ?

    RépondreSupprimer
  5. Il faut démissionner Myard qui a soutenu Varèse.

    RépondreSupprimer
  6. A Pline le jeune,

    Démissionner Myard, j'ai des doutes que les électeurs de Maisons-Lafitte, Le Mesnil, Sartrouville et Montessonsoient soient d'accord.
    Quant à J.F. Bel candidat aux législatives en 2012, il a déjà eu la réponse en 2002 en se présentant contre Jacques Myard, ce qui aurait pu faire passer un candidat de gauche, il ne faut pas oublier que Montesson et Sartrouville ont eu des municipalités de gauche pendant longtemps.Et au 2ème tour des élections municipales de 2008 au Vésinet la liste Socialiste a gagné un 3ème siège.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  7. les temps changent12 décembre 2009 à 12:53

    @ Anonyme de 10:15,

    Myard ne fait plus les scores du passé à Maisons Lafitte. Quant à Sartrouville et Montesson, ces villes (et leur maire) sont tout à fait prêtes à le dégager. Surtout qu'il ne sait pas bien s'entourer(son poulain à Maison Lafitte a été battu, et je ne parle même pas de son antenne vésigondine)

    RépondreSupprimer
  8. Un élu de gauche dans l'arrondissement ce serait "révolutionnaire" mais tout bien pesé, je ne suis pas certain que ce serait pire.

    RépondreSupprimer