8 décembre 2009

Le commissaire tacle Varèse !


Enquête publique sur la révision simplifiée : Avis favorable avec réserves

C’est la décision communiquée par le commissaire enquêteur concernant le projet d’aménagement des terrains de l’hôpital. La réserve est de taille, elle est incontournable et va obliger le maire à modifier son projet de règlement.

Le commissaire enquêteur impose à la mairie de fixer une limite de 45.000 m² de SHON - la surface constructible - dans ce périmètre alors que projet présenté laissait à la discrétion du maire le nombre de m² constructibles.

Cette modification doit nécessairement être prise en compte pour que ce projet soit validé. Cette modification pourra-t- elle intervenir dans le temps imparti ? C’est fort peu probable car la limite est fixée au 31 décembre 2009 !

Par ailleurs, sans que cette recommandation ait un caractère impératif, le commissaire demande à ce que l’étude d’impact de la ZAC soit portée à la connaissance du public avec la plus large publicité possible.

C’est la claque la plus retentissante donnée au maire par le commissaire. A contrario de la propagande municipale le commissaire déplore le manque d’information et la mauvaise communication orchestrée par l’équipe municipale. Le petit Robert qui se croyait exemplaire est désavoué par les autorités.

Tout a été fait dans la précipitation et en catimini, conclut le commissaire enquêteur




31 commentaires:

  1. Varèse serait-il hors la loi ?

    il a obligation de diffuser largement le rapport du commissaire et à ce jour il n'a informé aucun membre de son conseil de l'existence de ce document !

    Ce document contrairement aux engagements pris par Varèse devant le commissaire n'est pas publié sur le site de la mairie

    On comprend que Varèse qui est désavoué par le commissaire cherche à camoufler la sanction, mais combien de temps se moquera-t-il des vésigondins ?

    RépondreSupprimer
  2. PHENIX,

    Merci pour ces bonnes nouvelles qui démontrent s'il en était besoin la qualité de votre réseau d'information.

    La réserve du Commissaire-Enquêteur est importante.
    Si elle est prise en compte par la Mairie elle protège le Vésinet contre les appétits ultérieurs de quiconque.

    Rappelons toutefois ce "si".

    Le Maire peut passer outre. L'avis du Commissaire-Enquêteur n'est qu'un avis.

    Passer outre expose toutefois la Ville a des recours (auprès du Tribunal Administratif) bien plus forts et peut-être plus nombreux.

    Sachant que la stricte application du P.O.S. actuel permet déjà la réalisation sur les terrains de la première tranche de plus de 330 logements de 80 m² en moyenne,soit plus de 80% de ce qui est voulu par l'Etat,la sagesse commande de tirer parti des observations du commissaire et d'attendre le vote du Plan Local d'Urbanisme(P.L.U.) pour compléter cela.

    Mais la sagesse est-elle la qualité première de Mme LANG et de M. VARESE ?

    Il faut faire le maximum de publicité à cet avis pour qu'aucun des conseillers municipaux qui voteraient la révision simplifiée ne puisse prétendre ensuite ne pas avoir mesuré l'impact de son vote.

    RépondreSupprimer
  3. Ce matin, mardi, Varèze a foulé du pied le Surfatec de son ami Chatard. Une visite de reconnaissance, une répétition pour samedi?
    Aura t'il le courage?
    Les Vésigondins l'auront ils aussi, pour lui déclarer leur ras le bol?

    RépondreSupprimer
  4. Le rapport du commissaire enquêteur est considéré comme un document préparatoire tant que l'enquête publique n'est pas close, et donc à ce titre non communicable au sens de la loi de juillet 1978 sur la communication des documents administratifs.

    En revanche dès le lendemain de la date de clôture de l'enquête publique (qui doit être communiquée dès le début de la procédure), il devient un document communicable sur simple demande à la mairie.

    Si la mairie refuse la communication au bout d'un mois, il faut saisir la CADA (commission d'accès aux documents administratifs) pour qu'elle rende un avis (qui ne lie pas la commune) et si la ville refuse encore, faut attaquer ce refus au TA.

    RépondreSupprimer
  5. Après le bétonnage du parc de l'Hôpital, à quand celui des coulées vertes?

    RépondreSupprimer
  6. @ Notre Lawyer

    Diantre ! Vous semblez fort savant.
    Je suis, quant à moi, beaucoup moins compétent que vous sur tous ces sujets. Alors je profite de votre connaissance pour vous poser quelques questions :
    - la nouvelle voiture du Maire est-elle une voiture de fonction ?
    - si oui, est-ce légal ?

    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  7. L'enquête publique est close, théoriquement depuis le 31 novembre.
    Donc le rapport du commissaire est disponible à la lecture de tout un chacun.
    Il suffit de demander.

    @ Electeur de base
    Non. Non
    (A question idiote, réponse idiote).

    RépondreSupprimer
  8. A propos de question/réponse idiote, Pravnik a dit "le 31 novembre".
    Il est certain que c'est très intelligent ...

    RépondreSupprimer
  9. En recherche d'idées a dit :
    "Vu sur Yvelines Première un reportage très intéressant sur le Hockey sur roulettes, qui se développe davantage que le Hockey sur glace et se révèle un sport beaucoup moins violent puisque les contacts sont interdits.

    Le trou de la place du marché pourrait être aménagé à moindre coût pour en faire une salle multi-sports avec Hockey, Basket, escrime, judo ... et servir à des rencontres sportives de qualité.
    La jeunesse apprécierait, nos portefeuilles seraient allégés et la tête follement ceuse de notre Maire enfin remplie!"

    RépondreSupprimer
  10. Notez en page 9 du fanzine à Roro : Les visiteurs du cimetière sont désormais "reçus dans un cadre plus convivial" (sic) !
    Des fois qu'il prennent envie à certains de se faire un buffet froid ou une salade de pissenlits...
    Faudrait quand même que le rédacteur du torchon municipal se serve deux secondes du bulbe qui lui sert de cerveau avant d'écrire des âneries pareilles ! En quelques lignes, j'étais mort de rire. La Varésimagouille m'a tuer !

    RépondreSupprimer
  11. Futur Ex-Vésigondin8 décembre 2009 à 18:17

    Le commentaire de Hunter m'a fait beaucoup rire. Je tiens juste à vous préciser que vous êtes très gentil Monsieur Hunter lorsque vous pensez que le rédacteur dudit torchon a un bulbe à la place du cerveau. La cavité cranienne du specimen est complètement vide.

    Je vous invite d'ailleurs à conserver tous les numéros de la pravda locale. Parce qu'honnêtement, ça aura de la valeur bientôt.
    Surtout pour vous qui ne souhaitez voir aucun élu varésien dans un prochain conseil !

    RépondreSupprimer
  12. @ Hunter
    ...pourquoi pas un petit souper aux chandelles...?
    Vous lisez encore ce machin là, vous ?

    RépondreSupprimer
  13. Voilà probablement ce qui pouvait arrivé de mieux au projet de l'Eco-quartier, à condition toutefois que la mairie en tienne compte, bien sûr.
    Car en l'état actuel des choses, il semble que la principale menace pesant sur cet aménagement soit justement le risque qu'au delà des surfaces à construire pour répondre à la demande de l'Etat, on laisse la porte ouverte (ou des m² plus exactement) aux promoteurs de tous poils, pour y bâtir tout et n'importe quoi.

    Comme le dit VIGILANCE, il faut absolument faire pression pour que la mairie accède aux demandes du commissaire-enquêteur, et que seulement(si on peut dire!...)45000m² de SHON soit construite.

    Quoi qu'il en soit, il faut rendre un hommage appuyé à toutes les associations de défense du Vésinet qui ont mobilisé les habitants et appelé à donner leur avis sur ce sujet.
    Leur principal voeux a été entendu.. mais pas encore exaucé.

    RépondreSupprimer
  14. Le coût de la place du marché est enfin disponible sur le site de la ville: résultat 18,4 M€, pour une promesse électorale écrite de stopper le projet à 2 M€. Aujourd'hui le RPV nous explique que les deux millions ne concernaient que les indemnités de résiliation des marchés. Dans ces 18,4 M€ les indemnités représentent exactement 2,067 M€. Alors là, bravo l'artiste! Quel talent!
    Si je comprend bien les 16,4 M€ de surcoût c'est la faute à Foy. CQFD.
    Ce bilan inclu les années 2008 et 2009. Comment se fait-il que les comptes de la ville pour l'année 2008 ne soient toujours pas disponibles, si ceux de la place du marché le sont ? Transparence, transparence.....

    RépondreSupprimer
  15. Bravo à Mr. Bécue pour sa lettre construite et étayée qui a certainement permis de faire comprendre au commissaire enquêteur quels sont les enjeux pour nous et notre ville.

    RépondreSupprimer
  16. RENDRE A CESAR ...
    ce qui est à César.

    Ne critiquons pas tout le plaisir. Sur la place du marché il avait été clairement dit qu'arrêter le projet FOY entrainerait environ 2M d'indemnités, jamais que cela représenterait le coût total.
    N'oublions pas que le projet FOY n'a cessé de gonfler au fur et à mesure qu'il se précisait...

    Varèse s'était promis de mettre fin à la loi du silence, il l'emplifie.
    VARESE = LA PEUR
    Qui vit par l'épée périra par l'épée.
    Varese à fait peur de FOY, il vit dans la peur que cela lui arrive.
    Bref il paralyse sa communication (vire ceux qui sont en désaccord) et donne ainsi du grain à moudre à tous ceux qui n'en veulent.
    Tant pis pour lui.
    Puisse le prochain en prendre de la graine.

    RépondreSupprimer
  17. Ce qui n'a cessé de gonfler à propos du projet de FOY, ce n'est pas le coût, mais les fausses informations qui ont sappé le projet dans l'opinion:
    -l'illégalité présumée,
    -les mauvaises dimensions de la patinoire,
    -les coûts d'exploitation
    -les nuisances
    -les (fausses) solutions alternatives.
    etc.
    Toute cette désinformation, orchestrée par Chatard et Varese, relayée par Phenix et les opposants actuels de Varese, ajoutée aux ravages causés par les "têtes de linotte" qui ont trahi dans la dernière ligne droite...
    Enorme gâchi qui ne se réparera pas et ne s'oubliera pas de si tôt. Et crise de confiance durable, dont Varese (et ses successeurs) fait (et feront) les frais.
    Tout le reste est baratin.

    RépondreSupprimer
  18. Mémoire a oublié :
    Ce qui a surtout gonflé, c'est la tête de Foy et son Ego.
    Un peu d'humilité et d'écoute de sa part auraient évité un beau gâchis!

    RépondreSupprimer
  19. Bravo à "Mémoire" de remettre les pendules à l'heure !
    En attendant, nous sommes dans la mémerde !!!
    Beaucoup d'impôts,des services publics à la rue, un déficit d'image et aucun projet crédible. Quel bilan !
    Il faut que les conseillers municipaux réflechissent sérieusement à ce pourqoui ils ont été élus et se mettent à bosser !
    Nous attendons des propositions sur la bibliothèque, la MJC, les activités sportives, et pas seulement pour les jeunes,mais pour TOUS les habitants de cette ville. Il y a de l'argent!! qu'on l'utilise pour rendre à cette ville le bien être et la convivialité qu'elle mérite.

    RépondreSupprimer
  20. @ Memoire

    Et vous oubliez la racaille
    et l'odeur de la friteuse

    RépondreSupprimer
  21. Le sport est en train d'être enfin définitavement éradiqué du Vésinet, conformément aux promesses électorales:
    - Les sports de glisse: pas de patinoire, pas de Hockey, plus rien, problème réglé.
    - Foot: le stade des merlettes n'est pas entretenu. Pas de match possible. Pas de subventions à l'ASV donc pas d'équipes entre les minimes et les seniors; problème quasiment réglé.
    - Basket: les deux gymnases, Princesse et Matalou sont inutilisables; encore un problème pratiquement réglé.
    - Judo: Il suffit de réquisitionner les tatami pour Matalou et le problème est réglé.
    - Tennis: Il suffit de transformer les courts des Ibis en parking pour permettre à notre cher leader de faciliter le stationnement de ses copains pour leurs agapes aux frais du contribuable vésigondin au restaurant des Ibis et le problème sera règlé.
    - Escrime: Ils utilisent des locaux de la mairie, donc dehors, et problème réglé.
    J'espère n'avoir oublié personne.
    Merci Robert Varèse de contribuer de façon aussi efficace à l'erradication de ce fléau national qu'esr le sport.

    RépondreSupprimer
  22. @ Manu,
    Je me permets d'ajouter, à la lecture du bulletin municipal (pardon, LA PRAVDA), que pas une seule ligne ne concerne le sport.
    Par contre, la remise des médailles, ça on la voit...Mr le maire aussi on le voit...
    La seule possibilité de l'avoir en photo dans une enceinte sportive, c'est à Matalou, mais du mauvais côté du rideau, côté piqûres.
    Dites-donc, il n'y a pas un maire adjoint aux sports dans cette ville?????????

    RépondreSupprimer
  23. Mémoire a la mémoire qui flanche.Les "conneries" de gestion actuelle ce n'est pas la faute de FOY.....après deux ans!

    RépondreSupprimer
  24. Le maire adjoint aux sports prépare sans doute sa prochaine affectation à un autre poste, à l'occasion de la prochaine révolution de palais..?
    Tout ceci est lamentable : nous avons un anti-militariste, un anti-sportif, Il est pro-quo au fait ? Où se croit-il ? Pour qui se prend-il ? Pour qui nous prend-i ?

    Trop, c'est trop ! Dehors, Out, Fuera, Raus !

    RépondreSupprimer
  25. @ mémoire
    On attend toujours la vraie compta de la patinoire
    (avec le nettoyage fait par les agents de la mairie, les entrées des écoles payées par les subventions de la mairie,... etc)

    Pour le présent ou plutôt samedi, si vous avez qq oeufs qui pourrissent...
    Mais non Varèse, t'inqiète, je blague !
    Mais on t'auras à l'oeil et à l'ouie.
    A samedi.
    (pour les distraits c'est l'inauguration, enfin c'est comme ça que ça s'appelle)

    RépondreSupprimer
  26. à Mamu
    Tu rigole, mais le cours de gym de la princesse ne rigole pas.
    La seule place que lui trouvé la maire (suite au déplacement du basket à princesse) c'est un autre jour (tant pis pour ceux qui ne peuvent pas) à l'autre bout du Vésinet (tant pis pour ceux qui n'ont pas de voiture, et/ou tant pis pour le CO2) dans une salle sans chauffage. Bref en fait de gym il font du basket (salle petite mais avec paniers)
    :-o
    Pourquoi: pour ne pas attraper la grippe en [ne] faisant [pas] de gym.

    Tout ça à cause de la grippe et du maire a voulu donner un centre proche aux vieux qui de toute façon ne recevront leur ticket de vaccination qu'au printemps.

    (le ton est léger mais tout cela est véridique)

    Le maire appelle cela de la solidarité nationale dans une organisation que toute la (sous)préfecture loue.

    (si, si c'est vrai je viens de le lire dans la Pravda)

    a bientot Kamarade
    (l'inauguration ?)

    RépondreSupprimer
  27. Alors c'est vrai, samedi on inaugure ? le maire avec son écharpe (il doit dormir avec d'ailleurs, pas une photo de lui sans elle !), le ruban, les petits fours, le champagne pour tout le monde ? Youpi ! et comme en plus on annonce du gel, on va peut-être inaugurer les premieres séances de patinage (j'ai dit patinage ? quel vilain mot !) Au fait, c'est qui qui va payer pour les jambes cassées sur une place glissante en pente et dans un parking glissant en pente ?

    RépondreSupprimer
  28. Lu dans la revue Municipale : La brigade verte est entrée en action !

    Composée de 4 personnes armées d'épuisettes, de rateaux et cisailles ! Quel investissement : 4 rateaux, 4 cisailles et 4 épuisettes pour nettoyer la voirie,les lacs et les rivières, on reconnait bien là la fibre économe de not'maire. Il a juste oublié -si je peux me permettre une suggestion- 4 petites cuillères pour curer les rivières. Vu l'ampleur des moyens engagés, sûr que le Vésinet va retrouver rapidement son charme d'antan !

    RépondreSupprimer
  29. Pour les oeufs et les tomates, vous croyez qu'on aura le soutien des commerçants du marché ?
    En tout cas, il faut lui réserver à Roro un accueil plus fort encore que les huées qu'il reçut, en arrivant à la mairie, lors de l'affaire Matalou. Ca, c'était de l'élan populaire !

    RépondreSupprimer
  30. @ anonyme de 08:22
    Ne révez pas !Il n' y aura rien à manger ou à boire, même pas du mousseux tiède ou des vieux croûtons rassis (quoique...)
    Un conseil amical : si, après la cérémonie d'inauguration, vous avez une p'tit creux ou une p'tite soif, allez plutôt sous la tente des jumelages et offrez-vous un verre de vin chaud, une tasse de chocolat chaud, des gateaux anglais ou allemands, voire du jambon espagnol. Sous la tente il y a toujours eu de la chaleur et des sourires ! Tiens, je me demande ce que vont penser les visiteurs étrangers de cette nouvelle place .

    RépondreSupprimer
  31. Nos visiteurs étrangers seront peut-être reçus à la cantoche des Ibis ?

    RépondreSupprimer