6 décembre 2009

L’interview d’une banquière

Elle s’est volontiers prêtée au jeu des questions réponses. On ne brigue pas un mandat électoral sans s’exposer à la curiosité du public. Boudée par Mr le maire la séance de dédicace de Jacques Myard servait de décor à cet interview inopinée.

Qu’est ce qui pousse AMM à se placer dès aujourd’hui dans les starting blocks ?

La conviction que le mandat de Mr Varèse n’ira pas jusqu’à son terme. Je viens d’échanger avec Mr Myard et il doit bien reconnaître que la situation au Vésinet est chaotique et que le maire n’a réussi qu'un seul objectif : faire l’unanimité contre sa politique.

Croyez vous que la prochaine échéance électorale est rapprochée ?

Je ne crois pas que le maire démissionne de son plein gré, mais je suis convaincue qu’un événement imprévu viendra bousculer les échéances électorales. Rappelez vous sa gestion calamiteuse de Matalou. Je ne peux pas vous en dire plus.

Quel est votre programme ?

Mon ambition est de mettre fin aux guerres picrocholines qui empoisonnent l’atmosphère au Vésinet.Voyez aucun conseiller municipal*, pas même Mr le maire ne sont venus saluer le député qui les ont mis en selle – sourire à l’adresse de J. Myard qui suit la conversation - alors qu’il dédicace ce matin au cœur de la ville son dernier écrit. Cette impolitesse caractérisée ne serait arrivée nulle par ailleurs.

Pour obtenir cet apaisement la première mesure consistera à ramener les taux d’impôts locaux à un niveau décent et à supprimer les dépenses somptuaires. Je m’engage ainsi à ne pas refaire mon bureau, ni à rouler en Toyota Prius –rires- aux frais des vésigondins !

Je veux dans la période qui me sépare de l’échéance constituer un groupe où pourront servir tous les hommes et femmes de bonne volonté attachés à la reconstruction du bien vivre ensemble vésigondin. Je n’exclus personne, pas même de travailler avec un ou deux des maires adjoints de l’équipe actuelle. Je les ai déjà contactés et ai éveillé leur intérêt. Seule condition être ni arrogant, ni méprisant, ni faux modeste.

Êtes vous membre d’un parti politique ?

Oui mon mari et moi adhérons à l’UMP. Sur ces mots un grand gaillard surgit, avec l’assurance tranquille de ceux qui au Vésinet ont déjà un prénom : « Phénix on aura besoin de toi pour mener cette campagne à terme. »

Sans même entendre la réponse, le couple s’est évanoui.


* une conseillère a passé la tête !


30 commentaires:

  1. Je l'ai dit et je le répète : aucune liste comportant le moindre membre de l'équipe actuelle n'aura mon suffrage !
    Le renvoi à l'anonymat des pantins de Varèse sera un acte fort et déterminant pour qui voudra vraiment montrer une volonté de rupture avec la gestion de l'équipe actuelle.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, c'est bizarre, ta photo de la banquière date un peu mon cher Phénix.
    La dernière fois que je l'ai croisée, elle avait les cheveux beaucoup plus courts.
    Mais il est vrai qu'elle aime beaucoup la Seine et Paris !

    RépondreSupprimer
  3. Il faut démissionner Myard qui a soutenu Varèse

    RépondreSupprimer
  4. Dire que Myard était dépité que Varèse ne se soit pas montré est un euphémisme qui cachait mal sa colère d'avoir été traité plus mal qu'un palefrenier par son poulain

    RépondreSupprimer
  5. Si la Banquière brigue un mandat électoral au Vésinet, il faut qu'elle sorte de l'anonymat et que sa photo de face soit publiée.
    Il se pourrait bien que nous soyons appelé aux urnes avant la fin 2010, les errements financiers de l'actuelle équipe municipale pourrait énerver en haut-lieu.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  6. " La banquière " a-t-elle fait dans le produit dérivé ?
    En matière d'expérimentation, voyez-vous, on paie déjà plein pot actuellement, donc...
    Comme disait ma grand'mère " Errare humanum est, sed perserverare diabolicum,etc. "
    Sed primum virandi sunt robertus varesianique !

    RépondreSupprimer
  7. " En haut lieu", je crois qu'on se contre-fiche des errements financiers des bourges friqués du Vésinet au moment de la réouverture des restaus du coeur, pour ne mentionner que celà..!
    Si les vésigondins, gens censément éduqués, à qui on-ne-la-fait-pas, n'ont pas été fichus de voir qu'ils avaient affaire à une troupe de naïfs et d'inexpérimentés agglomérée autour d'un noyau de gérontes aigris et revanchards, le tout mené par un égocentrique cosmoplanétaire " sûr de lui et dominateur ", et bien tant pis pour eux !
    Ils seront plus attentifs la prochaine fois...enfin...on peut le souhaiter !

    RépondreSupprimer
  8. Qui a des vues sur la Mairie ? une banquière, le mari d'une banquière ou une banquière coachée par son mari (le grand gaillard) ?
    De qui parle-ton ?
    Au fait, si un ou deux maires adjoints sont intéressés :
    - soit ils n'approuvent plus la politique vérésienne et alors pourquoi sont-ils encore là ? un peu de courage, que diantre !
    - soit ils soutiennent toujours Roro mais ils sentent le vent tourner et essaient -encore une fois- de se recaser pour les prochaines municipales (et là on a quelques idées sur leur identité)
    De toute façon ils ne sont donc pas intéressants (intéréssés ça c'est sûr !) et feraient tache sur une prochaine liste de candidatures. Les vésigondins seront très attentifs lors des prochaines élections.

    RépondreSupprimer
  9. D'après Phénix, la "banquière" est fort aimable et tout sourire envers notre cher député. C'est un peu inquétant, non ?

    RépondreSupprimer
  10. Les banquiers et les banquières ayant mis par terre l'économie mondiale en raison de leur irresponsabilité, il y a tout à craindre.
    Je pense que Le Vésinet, qui est une ville extrêmement simple à gérer, mériterait plutôt un Maire "terrien et même un peu bouseux" plutôt qu'un pur produit de l'énarchie ... on voit avec le calamiteux inspecteur des finances (les vrais considèrent qu'il ne l'est pas et que c'est (encore un) un imposteur) ce que cela peut donner!

    RépondreSupprimer
  11. C'est qui cette banquière ? Si elle donne une mini interview à Phénix, c'est bien pour qu'on parle d'elle et sûrement pas pour rester anonyme. Et si elle a besoin de lui pour mener sa campagne, qu'elle se dévoile : un peu de transparence au Vésinet, çc nous changerait !

    RépondreSupprimer
  12. A l'anonyme de 17h09

    Vos prouesses latines sont réelles et je vous félicite. Permettez moi d'apporter une retouche à votre citation. En effet, en s'inspirant du fameux "Delenda est Carthago" de Caton l'ancien, vous pourriez formuler lancer un
    Destituandi sunt minus Robertus Varesianique.
    Ou bien une forme légèrement moins pure, mais plus accessible aux non-latinistes :
    Destituandi sunt minus Robertus et Varesiani... et minus Myardus

    RépondreSupprimer
  13. Adhérents de l'UMP ?
    Banquière ?
    Pourquoi tant de mystères ?
    En espérant que les Vésigondins ne seront pas dupes une seconde fois avec ce type de candidature

    RépondreSupprimer
  14. Le seul fait que l'annonce se fasse ainsi, là chez Phenix, ça augure très mal du sérieux des personnages en cause.
    Un peu de sérieux, de hauteur, de distance avec le marigot (point d'eau obligé mais puant)...

    Quant au genre "boule de cristal, voyante extra-lucide" ... la fin imminente du mandat ... encore une qui prend ses désirs pour la réalité.
    Enfin, espérons...

    RépondreSupprimer
  15. @ Sim

    l'annonce de la candidature de Varèse où s'est - elle faite : rue St Dominique (ENA) , ou à Cambridge (siège du MIT )?

    Non c'était allée de l émeute et j'y étais.

    Phénix

    RépondreSupprimer
  16. @ Cicéron
    Merci de la leçon, et, comme disait mon cousin, qui n'avait pas connu Caton : " ce n'est qu'un début, continuons le combat "!
    Vale !

    RépondreSupprimer
  17. soyons sérieux, je ne pense pas que cette banquière, que je connais, soit la personne adéquate pour remplacer Varèse.

    RépondreSupprimer
  18. pas de souci elle est UMP, son mari est UMP, les enfants , les grands parents sans doute UMP, peut-être les arrières grands parents aussi.Donc ils sont dignes du Vésinet.L'avenir est assuré.Robert Varèse n'a pas cette lignée!Voilà sa faiblesse.De plus avec les deux maires adjointes permanentes de Foy, de Varèse et de la Banquière demain , on est sauvé.Phénix ,le chomage te guêtte!

    RépondreSupprimer
  19. UMP, UMP,

    Ils ont contribué à la déliquescence actuelle.

    Leurs interventions :
    - pour barrer la route au maire précédent (quel que soit son bilan),
    - pour promouvoir la secrétaire du maire et conseiller général de Montesson,
    - pour écarter tous ceux qui localement s'opposait à cela,
    - pour promouvoir in fine la candidature du varese,

    ont été catastrophiques.

    Leur interventionnisme devrait cesser et ceux qui se réclament d'eux se disqualifient.

    RépondreSupprimer
  20. Toutes ces annonces sont le reflet de ce Blog :
    Calamiteuses !!

    RépondreSupprimer
  21. Ah NON ! Merci, pas de banquière !!
    ou ça devient la CRISE...de nerfs !!!
    Vive le Vésinet Libre !

    RépondreSupprimer
  22. @ Anonyme de 00h41

    Bravo ! Les banquier sont en effet des gens peu recommandable.

    En ce qui concerne l'UMP je suis moi aussi adhérent mais cela ne donne aucune légitimité pour se présenter aux municipales.

    RépondreSupprimer
  23. N'oublions pas qu'un des grands "pontes" de l'UMP localement est un jeune homme, en pardessus noir (par charité chrétienne je tairai le surnom dont nombre de vésigondins l'affuble) que l'on voit à n'importe quelle heure de la journée discuter avec les vésigondins qui veulent bien l'écouter. Que fait-il d'autre de ses journées ? Mystère ! Ajoutons qu'il se trouve toujours 2 pas derrière not'député lorsque celui-ci visite ses terres du Vésinet.
    Alors, malheureusement, se réclamer de l'UMP au Vésinet, n'est peut-être pas une bonne idée.

    RépondreSupprimer
  24. Il serait temps ques les VRAIS responsables de l'UMP viennent mettre un peu d'ordre par chez nous. Pourquoi ont-ils laissé un honnête homme être remplacé par un âne bâté profiteur ?

    Quant à notre député (vous savez, celui qui a toujours des vestes de couleur improbable afin d'être remarqué dans les couloirs de l'Assemblée et donc y aller de son petit commentaire chaque fois qu'un caméra de télévision passe par là !) pourquoi -alors qu'il ne rate pas une occasion de s'opposer à la ligne générale de l'UMP- bénéficie-t-il toujours de l'investiture UMP : auraient-ils peur de lui ?
    Se réclamer de l'UMP est une vaste c....... (malheureusementici ça marche). Il suffit de prendre sa carte et celle-ci n'est absolumment pas un brevet de compétences à diriger une ville. Donc, dans notre bonne ville, on tourne en rond et on a la mémoire courte. Je vais finir par aimer cette phrase "du passé, faisons table rase..."

    RépondreSupprimer
  25. @Sim
    @Phénix

    Je suis assez d'accord avec Sim. Que Phenix, parce qu'il est bien renseigné annonce un scoop, très bien. Mais que la Dame en question passe par le Blog pour se manifester, c'est très, très mauvais signe.
    Et que Varese ait été un précédent, ce n'est pas vraiment encourageant. Et puis alors, l'UMP pour couronner le tout!
    Vive le Vésinet libre!

    RépondreSupprimer
  26. Il faut démissionner Varèse.

    RépondreSupprimer
  27. La banquière est-elle propriétaire de sa banque, actionnaire principale? Si ce n’est pas le cas est-elle encore de ces personnes qui falsifient leur CV et ne serait-elle plus simplement qu’employée de banque ou cadre de banque même supérieur? SVP, ne faites pas trop d’honneur à ces gens en les gratifiant de titres qu’ils n’ont pas…

    RépondreSupprimer
  28. Petit sondage :

    Pour ou conre le retour d'Alain Marie FOY dans l'arène politique locale ?

    RépondreSupprimer
  29. @ Varésinade

    Oui! si tant est qu'il en soit jamais sorti.
    Mais évidemment pas comme maire.
    C'est pas un super communicateur, mais question dossiers, il était pas mauvais, honnête, pugnace pour bâtir, pas systématiquement casser...
    Ouais, ça fait déjà pas mal...

    RépondreSupprimer
  30. @ Varesinade

    Ah ça non !

    Passé de Charybde en Scylla, vous voulez retourner en Charybde ?

    Quelle sorte de mémoire avez-vous donc ?
    Foy n'était pas plus démocrate que l'est Varèse aujourd'hui !
    Ni l'un, ni l'autre !
    Ce qu'il faut au Vésinet, c'est du sang neuf.
    Je ne connais pas Pierre Latour, mais au moins, lui, il se mouille ...
    Combien oseront en faire autant ?
    Le salut du Vésinet passera par là, ou ne passera pas.

    RépondreSupprimer