19 décembre 2009

Patinoire varésienne

Elle est revenue, à l’emplacement initial. Alors tout ce foin pour rien ?

On aimerait pouvoir en rire, si ce n'était pathétique, voire dramatique. Un accident est si vite arrivé.

Inopinément, nuitamment, elle s’est ré installée sur la place du marché à la stupeur des chalands, involontairement propulsés dans des saltos improvisés.

Triple axel ici, double piqué là, simples chutes plus loin ! C’est la place du marché transformé en patinoire suprise par l’incurie d’un maire : le cosmic p’tit Robert !

Il neige en hiver et comble de malchance le thermomètre en ces temps de réchauffement climatique est descendu en dessous de zéro !

La fortuitude d’un tel événement annoncé sur toutes les antennes depuis mardi 15 décembre n’a pas laissé le temps au maire d’organiser le salage, le sablage, ni le déneigement de la place du marché et des voies secondaires du Vésinet, condamnant les vésigondins à une expédition à haut risque s’il leur prenait la sotte idée idée d’aller faire leurs emplettes !

Le fils spirituel (?) de Paul Emile Victor vient de découvrir qu’il ne gèle pas qu’au pôle Nord.

Incurie, impéritie : la Varésie donne chaque jour le spectacle désolant d’une équipe d’incapables auto satisfaits et mal faisants !

Varèse reconnaissait ce jeudi en conseil municipal : "j’ai un an de retard."

Oui Mr le maire, ça fait plus de douze mois qu’on attend votre départ !



25 commentaires:

  1. Il faut démissionner Myard qui a soutenu Varèse

    RépondreSupprimer
  2. Entre 10 et 10h30, il y a eu trois coupures d'électricité. Les commerçants n'en peuvent plus.

    Quand je pense que sur le site de la mairie ils se vantent de tout mettre en oeuvre pour déneiger, ils se moquent des vésigondins. En tout cas, sur le marché, les critiques pleuvaient sur le maire.

    RépondreSupprimer
  3. Ils auraient pu construire une dalle chauffante, alimentée par des panneaux solaires installés sur le sommet de la cage de l'ascenseur et sur le toit des locaux de la Police Municipale.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  4. "je suis scandalisé, j'arrête pas de me faire insulter par les forains qui n'en peuvent plus des conditions que la municipalité leur impose.

    J'ai demandé aux services techniques de la mairie de saler hier en fin d'après midi.

    Ils ont refusé , selon eux cela n'aurait rien changé car la nuit cela aurait regelé.

    je leur ai demandé d'être présent ce matin à 6 heures pour saler et dénneiger et ils ont refusé !

    A St germain en laye, à Poissy , à Chatou les places des marchés sont parfaitement dénneigés et ne présentent aucun danger .

    Au Vésinet rien n'a été fait !"

    Interview du Placier, ce jour à 11 heures

    RépondreSupprimer
  5. Mais qu'est-ce qu'il en a à faire, qu'il gèle sur la place, Roro ? Il y est allé la semaine dernière pour écouter la musique et puis c'est tout ! Aujourd'hui, il n'y était pas et il n'y reviendra probablement qu'en cas d'inauguration.
    Et c'est bien dommage : je suis sûr que les commerçants victimes d'incessantes coupures de courant auraient bien des choses à lui dire...
    Mais là encore, qu'en aurait-il à faire ? Déjà que les Vésigondins, il n'en écoute qu'une partie... Des non-Vésigondins ? Commerçants, qui plus est ? Les rencontrer ? Plaisanterie !

    RépondreSupprimer
  6. La barrière du parking est bloqué baissée !

    Résultat les voitures doivent stationner en surface

    et les flics se régalent : c'est à celui qui verbalisera le plus !

    Concours organisé selon des policiers questionnés à l'initiative de Mme Lang la très respectée chef de la police.

    Elle leur a dit que le maire voulait faire rentrer de l'argent dans les caisses.

    RépondreSupprimer
  7. C'est dans l'urbanisme qu'elle fait, maintenant, la Dame. A proximité des nouveaux locaux de la PM, où les panneaux de la propagande municipale vous convient à être désormais accueilis, il existe un volume sous-terrain qui pourrait être converti en centre de détention. En voilà un projet qu'il est " formidable " Question : on gère en régie ou communauté ?
    Bonne glissade !

    RépondreSupprimer
  8. Un " marché en plein vent " ça s'appelle dans le jargon administratif affiché par Herr PV. Concitoyens électeurs et donateurs RPV et APM, faut assumer !
    Ce n'est pas comme ça que vous l'aviez envisagé ? Tant pis pour vous, tant pis pour nous tous ! Nous en avez encore pour 4 ans de plans d'investissement sur la comète, le cosmos et autres lieux que ne nous ne fréquentons évidemment pas !

    RépondreSupprimer
  9. Il parait qu'un des commerçants du marché a été obligé de déneiger lui-meme pour pouvoir s'installer !

    Le maire n'est-il pas attaquable pour manquement à ses obligation (s'il sait ce que veut dire ce mot. Pour lui, il estime n'avoir que des droits et aucun devoir).

    au fait je repose la même question : c'est ki ki va payer les cols du fémur et poignets cassés ?

    Ya plus d'argent pour le sel ? Yen a pour le champagne ? Bizarre, vous avez dit bizarre ....

    Et cet après midi, si un enfant de plus de 11 ans, non accompagné d'un adulte, fait de la luge sur la place, il sera verbalisé en application de l'arrêté municipal n°... du ... ? Probablement, faut bien faire rentre les sous pour le champagne de 2010 . Allez, Youpi ! et bonne fêtes à tous !

    RépondreSupprimer
  10. Souvenez vous de la tente mise en place sur le chantier pour présenter le "Surfatec", revêtement révolutionnaire dont Chatard nous avait assuré toutes les garanties dans le temps et dans la sécurité. C'est le moment de dire que même contre Varèze c'est un "bras cassé".

    RépondreSupprimer
  11. @ anonyme de 12h33.
    Le champagne sur la glace aurait été plus efficace que le mépris pour les forains et Vésigondins.

    RépondreSupprimer
  12. " Services rendus à la population " :
    expression entendue à plusieurs reprises lors de la séance du Conseil Municipal de jeudi 17 décembre 2009 de la bouche du premier magistrat du Vésinet.
    Parole, parole, parole...

    RépondreSupprimer
  13. anonyme de 12.33 tous les commercants on du déneiger ,le tous en bravo des mots d'amour pour notre maire !!!

    RépondreSupprimer
  14. pour les incapables19 décembre 2009 à 14:16

    incapable de déneiger une place ?
    d'assurer le déneigement des routes pour que les bus puissent rouler pour les gens qui travaillent,
    donc pour le reste il ne faut il ne faut pas espérer plus
    , on voit ici sans faire de polémique et en ne restant que sur des faits
    : ils sont incapables de gérer une commune , qu 'ils démissionnent au plus vite ....

    RépondreSupprimer
  15. Le limogeage de Chatard du poste de premier adjoint ne l'exempt pas de sa responsabilité sur la place du marché.
    Varèse/Chatard même médiocrité. Même ego démesuré. Même mépris pour les vésigondins.
    Qu'ils dégagent complètement !

    RépondreSupprimer
  16. Et pourquoi ne pas combler l'espace libre par l'implantation du marché en sous-sol...au moins, tout le monde serait à l'abri...car franchement le marché du Visini, il n'est pas beau, il est même moche, je regrette que le projet de marché style Baltard de Jonemann n'ait pas été retenu...ça au moins ça avait de la gueule! Tandis que ce marché en plein vent il est moins attractif qu'un souk... quoiqu'il y ait un "village de toile" pour les bédouins qui veulent y faire une halte; un carvansérail eut été trop cher...

    RépondreSupprimer
  17. Vous l'avez élu, vous l'avez. Il avait promi un marché de plein vent, vous l'avez. De quoi vous pleignez-vous?

    RépondreSupprimer
  18. Un impôt de plus ?
    P'têt que pour avoir des rues et un marché déneigé il va falloir payer un impôt sur le sel ? C'est parce que RoRo réfléchit à une nouvelle gablelle qu'on patinait sur le marché, ce matin ? Qu'en pensent Myard et le préfet ?

    RépondreSupprimer
  19. @ Anonyme de 18h20

    Ils ne se pleignent pas; peut-être se plaignent-ils ?
    A moins qu'ils ne peignent ... la girafe ?

    RépondreSupprimer
  20. La neige, ça revient tout les ans à la même époque. A la Mairie, ils considèrent qu'il ne faut pas déneiger parce qu'il va encore neiger !

    Les impôts, ça revient tous les ans à la même époque. Est-ce que nous sommes dispensés de les payer sous prétexte qu'ils vont encore augmenter ?

    Comme toujours deux poids, deux mesures ! Allez, Bonnes Fêtes !

    RépondreSupprimer
  21. Roselyne de Villanova20 décembre 2009 à 17:42

    A quand l'organisation d'un référendum populaire pour la démission de Robert Varèse ? Les Vésigondins en ont assez de ces actes d'autocratisme et d'incompétence cumulés dont la liste devient longue.

    L'augmentation scandaleuse des impôts n'a pas même permis le salage des rues et des trottoirs ennegés,ni de la place du marché samedi (la place, projet d'urbanisme qui, présenté par un étudiant en architecture, l'aurait recalé au diplôme)c'est la paralysie de la ville !

    Pas d'enlèvement d'ordures, pas de courrier, et quoi encore ? L'état déplorable des trottoirs continue, ainsi un trou laissé depuis des mois par, je suppose, un poteau supprimé près de l'entrée de l'escalier du RER côté allée de la Gare.

    A quand la saisine de la Cour des Comptes de Paris concernant la gestion du budget de la ville ? je n'entends et n'ai pas entendu les Conseillers de quartier. dommage !

    RépondreSupprimer
  22. Sans vouloir faire de polémique,je tien a dire que faire son marché samedi 19/12 nous a fait prendre de gros risques.
    Ascenseur en panne -
    Aucun déblayment -

    les commerçants dans 8 cm de neige et les quelques clients gelés, essayant en vain de ne pas tomber sur un sol glissant de nature et plus particulièrement lorsqu'il est gelé.

    RépondreSupprimer
  23. @ tous

    Aucun romantisme :
    Que faites vous du charme d'antant,
    Que belles photos de marché sous la neige,
    Dans qq années vous pourrez dire j'y étais,
    ...
    mais il est vrai que l'empereur n'y était pas pour vous tirez l'oreille en vous glorifiant d'un "soldat je suis fier de vous"
    Au fait y étiez vous tous ?

    Je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait tant de monde que cela...
    les maraîchers non plus !

    Mais il est vrai, que certains (oups j'ai failli inverser 2 lettres) sont très forts pour tendre la corde.
    Allez, RdV au prochain défouloir.

    RépondreSupprimer
  24. Varèse a du lire ce billet, ou alors il est descendu de son hélico !

    Certains penchent pour une colère de son Édith, (la Carla de Robert, enfin c'est une image). On l'aurait vu les 4 pattes en l'air pour s'être aventurée sur la place du marché. Elle est surtout connue aux jardins du Mesnil. Le risque de prendre une pelle y est réduit. Le maire a l'habitude de déneiger les abords du centre commercial.

    Toujours est-il que les services techniques ont décapé le revêtement ultra glissant que Varèse avait fait choisir par les habitants;

    Histoire de dire que de toute façon, lui n'y était pour rien, ce sont les habitants qui ont choisi le revêtement

    Varèse n'est jamais responsable de rien !

    RépondreSupprimer