13 décembre 2009

Pécresse, Douillet : mis au parfum vésigondin !

Se jouant des tentatives d’obstruction et des vociférations du député Myard, les tracteurs du CSV ont remis leur tract Référendum à Valérie Pécresse et à David Douillet en campagne pour les régionales sur le marché du rond point de la république, ce matin.

Le
Myard furibard a eu beau tonner que " les régionales c’est une autre affaire" (sic), rien n’a pu dissuader le CSV de donner aux éminences de l’UMP un aperçu de la température au Vésinet.

Valérie Pécresse étonnée de l’incident
a demandé à voir le tract. Elle resta de glace en apprenant que le maire UMP, livide dans ses petits souliers, rackettait les habitants avec une hausse de 50 % des impôts. "Ne réglez pas vos comptes locaux lors de cette élection régionale " soupira Douillet, le député fraîchement élu, tout contrit de découvrir qu’en pays UMP des maires, tels des bandits. rançonnaient les électeurs.

Voilà le problème qui hante les hautes instances de l’UMP, au vu des sondages désastreux qui sont publiés. Comment éviter que la
déconfiture varésienne n’entraîne la bérézina aux prochaines élections ?

Une communication de crise a été mise en place par Myard et compère Gripoix. Objectif : la dichotomie. Les régionales sont les régionales et une cloison étanche doit empêcher les vicissitudes locales d’influencer les électeurs.

Que nenni, l’électeur n’est pas dupe de cette tromperie. La politique tout comme la république est une et indivisible. Il n’y a pas de caisson étanche, les dérives autocratiques d’un potentat mis en place par l’UMP* doivent être portées au débit du parti de la majorité, n’en déplaise à ceux qui continuent à le cornaquer.

Que ne publient-t-ils un communiqué
pour se désolidariser de la politique de matraquage fiscal menée par le maire UMP du Vésinet. Leur discours dichotomique en serait plus crédible. En attendant les électeurs considéreront que Pécresse, Myard et Varèse c’est bonnet blanc, blanc bonnet ! N’en déplaise au père Myard.


* se désolidarisant de l'UMP local, un encarté a remis ce message à la ministre : cliquer



26 commentaires:

  1. "Phénix", à quand le clip Version Varése qui fait fureur sur internet, audible sur le site : www.jeunesump.fr ?

    RépondreSupprimer
  2. Gripoix, un communicant ? quelle blague ! On en rirait si la situation n'était si grave !

    RépondreSupprimer
  3. Les régionales sont les régionales, les municipales sont les municipales. Certes. Et nous, dans leur esprit nous serons toujours les pigeons qu'on plume généreusement ? Qu'ils se méfient : plumés peut-être mais pas amnésiques.

    RépondreSupprimer
  4. "Ne pas régler nos comptes locaux dans une élection régionale". Et on se fait entendre quand? Et d'abord, qui a donné l'investiture à Myard qui a ensuite adoubé Varèse de la manière qu'on connaît ? C'est pas l'UMP à l'échelon régional ? Alors, il serait peut-être temps que les barons de l'UMP baisse les yeux sur le cloaque vésigondin et nous sorte du bourbier dans lequel peu ou prou ils nous ont mis.

    RépondreSupprimer
  5. D'après la photo, il faut combien de Myard pour faire un Douillet?

    RépondreSupprimer
  6. Il faut démissionner Myard qui a soutenu Varèse

    RépondreSupprimer
  7. Monsieur Myard , arrêtez vos leçons de morale ! Votre mémoire semble aussi courte que vos jambes. En 2002, M Foy a soutenu M Bel qui souhaitait se présenter aux législatives. Vous ne lui avez jamais pardonné et c'est sans doute pour cela que vous avez soutenu M Varèse plutôt que la liste Morel, soutenue par Foy. M Varèse a votre soutien, et a officiellement toujours le soutien de l'UMP. Les électeurs sauront s'en souvenir en mars prochain. Mme Pécresse, M Douillet, prenez des mesures pour remettre Varèse dans le droit chemin. Regardez de près la gestion de la mairie et dites-nous votre avis.

    RépondreSupprimer
  8. Messieurs,

    Myard trop petit, Douillet trop grand, Varése trop poilu, alors pour tous vous satisfaire,
    j'ai demandé au père Noël, une maire, belle, intelligente !

    RépondreSupprimer
  9. Otez-moi d'un doute : il s'agit bien de la même UMP qui n'a pas de mots assez durs pour fustiger la pression fiscale excessive appliquée par les socialistes dans les régions, à la mairie de Paris ainsi que les dépenses somptuaires qui en découlent ?
    On m'aurait menti ? Me prendrait par hasard pour un ...demeuré ?
    Douillet ou pas, Pécresse ou pas, je crois bien que ces messieurs-dames de l'UMP se passeront de mon suffrage à l'occasion du prochain scrutin, en attendant les suivants...
    Et puis, bien sûr, j'irai écouter ce qui se dira boulevard Carnot à partir de 20 heures le 17...
    On rappellera qu'il est prudent d'arriver tôt, car les souteneurs -je veux dire les soutiens- de Herr PV arrivent tôt pour occuper les sièges réservés au public. Il ont du temps libre, eux, et ne subissent pas les foucades de la RATP, eux, si tant est qu'ils aient jamais eu à les subir, d'ailleurs !
    Dormez en paix, brave gens, que la nuit vous soit sereine !

    RépondreSupprimer
  10. Madame Pécresse at-elle un site de campagne sur lequel on pourrait lui expliquer gentiment dans quelle situation (pour ne pas employer un mot beaucoup plus vulgaire) les instances locales de l'UMP nous ont mis ?

    RépondreSupprimer
  11. Il a l'air fatigué not'maire ! Il a des soucis ?

    RépondreSupprimer
  12. Bientôt aussi large que haut, le Jacquot ?
    Au régime le mettre vite il faut !

    RépondreSupprimer
  13. La célèbre formule de Sarkosy "Casse-toi Pauv' con" a trouvé une nouvelle déclinaison dans la bouche du petit député. Il a interpelé un membre du CSV qui distribuait son tract par un cinglant "Casse-toi Fripouille"

    Monsieur Myard, continuez ainsi et les électeurs vésigondins vous réserveront le même sort qu'à votre protégé Robert Varèse.

    RépondreSupprimer
  14. Il ne faut pas oublier que c'est la même UMP par la voix de Valérie Pécresse qui parle de "matraquage fiscal" quand la Région augmente un peu les impôts !
    Et il faudrait rien dire, voire voter pour l'UMP, quand la Droite les augmente de 50% au Vésinet??
    Si les électeurs du Vésinet ne sanctionnent pas l'UMP lors de ces régionales, c'est que vraiment ce sont des veaux (comme dirait l'autre).

    RépondreSupprimer
  15. L'UMP mérite un vote sanction !

    Douillet, Député et prochainement Gilbert Montagné... à quand la "Mère LUSTUCRU" !
    Si il y a un parti de droite qui émerge de je ne sais où à la dernière minute, je vote pour !

    RépondreSupprimer
  16. une solution consterai à envoyer cette page à:

    valeriepecresse@ump78.com

    suzannejaunet@ump78.com

    RépondreSupprimer
  17. Frère Jacques a le verbe haut et la langue bien pendue.
    Devrait cependant essayer de garder un peu la mesure, car pourrait bientôt se faire sonner les matines, le Frère Jacques..!

    RépondreSupprimer
  18. les adresses ump

    https://www.federationsump.org/horde/drupal/?q=78_yvelines

    RépondreSupprimer
  19. Ce n'est pas qu'à l'UMP qu'il faut envoyer des tracts pour expliquer le racket varézien, c'est aussi au parti socialiste qui aura un peu de grain à moudre en réponse à certaines attaques de campagne (pas forcément fausses d'ailleurs) et permettra à l'UMP, se sentant attaqué, de prendre les décisions dont bon nombre de Vésigondins attendent maintenant avec impatience.

    RépondreSupprimer
  20. Adresse ump rectificatif14 décembre 2009 à 11:51

    erreur dans l'adresse email : remplacer .com par .org

    RépondreSupprimer
  21. Mais que croyez-vous que l'UMP peut faire dans le cas qui nous préoccupe ?
    C'est quoi l'UMP ?
    Virer Varese qui n'en a rien à faire ?
    Publier un communiqué disant que Varese est "vilain" ?
    Donner un conférence de presse pour annoncer à la terre entière que Varese est nul ?
    Varese est élu.
    Hormis une sanction administrative fort peu probale, il ne risque rien.
    Et nous, nous payerons encore trois ou quatre fois des impôts sur la base de cette année.
    Vous l'avez voulu, vous l'avez!!!

    RépondreSupprimer
  22. Claudius a.s. Anonymus 16:15
    sd !

    QED,
    sed...

    Destituandi sunt Robertus et Varesiani !

    RépondreSupprimer
  23. Faut arrêter de nous prendre pour des gogos.

    Pour voir en quelle estime nous tient notre député, il suffit de voir qui il a choisi pour le représenter au Vésinet...

    RépondreSupprimer
  24. Varèse n’est absolument pas un UMP authentique ; c’est un UMP de circonstance qui s’est encarté comme beaucoup l’ont fait pour être du bon côté électif…Le Vésinet globalement vote à 85% à droite… et hors l’UMP point de salut… Pour arriver à ses fins, Varèse a adhéré à l’UMP dont il se fiche comme de sa première chemise. C’est par pur calcul cynique que Varèse l’arriviste a enfourché le canasson UMP sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte… La belle C…nnerie, c’est que l’UMP (dont Larcher notre actuel président du Sénat) au vu des résultats du premier tour des municipales a soutenu un tocard à casaque réversible au lieu de s’abstenir et de laisser aux Vésigondins leur liberté de choix… Mais ne nous leurrons pas, car même si c’eut été aux adhérents UMP du Vésinet de choisir leur candidat, le petit jeu des manipulations d’encartages d’amis eut vite fait la différence… Rien n’est simple et au Vésinet on se complait dans la complication… C’est à nous Vésigondins de prendre notre destin en mains et de sortir de ce bourbier municipal ; les régionales, Varèse, ce n’est pas son problème, alors ne nous trompons pas de combat… Il est élu et assoie sa légitimité sur ce fait, même si ses électeurs lui objectent « sa rupture de contrat municipal » (Si l’ardoise n’était pas aussi lourde je plaisanterais que Mr Varèse par équivalence est diplômé «es ruptures de contrats »…). Notre « super star » s’est si bien assise dans son bureau relooké « Damidot » qu’on pourrait lui attribuer le célèbre : « j’y suis, j’y reste ». Comment légitimer la qualité de candidat UMP à Varèse, quand une de ses figures de proue, Mme Lang, ex UMP, ex déléguée de circonscription en est exclue ?... Non seulement il faut le virer de la mairie mais il faut également l’exclure de l’UMP pour usurpation de conviction ! à jeudi, 20h00. Credo quia absurdum…
    Mercator

    RépondreSupprimer
  25. http://www.pcinpact.com/actu/news/54596-jacques-myard-internet-pourri-nationnaliser.htm

    C'est édifiant, je crois que plusieurs ici apprécieront ...

    RépondreSupprimer
  26. A la pêche aux voix chiches !
    teapasbo

    RépondreSupprimer