13 décembre 2009

Permanent ou temps partiel ?

C’est une autre perspective à contre courant d’un avis général dont les tenants n’ont pas même considérés la proposition inverse, que Phénix propose dans ce billet.

Aujourd’hui les candidats à la mairie du Vésinet s’auto éliminent sur le postulat unanimement admis que l’emploi de premier magistrat est un job à plein temps.

Erreur fatale dont les conséquences sont funestes pour les vésigondins. Pourquoi est-ce une erreur ?

Tout simplement par le fait d'un calcul élémentaire. Si l’administration de 16.000 personnes requiert un emploi permanent combien faudrait-il de maires pour gérer une agglomération de 160.000 âmes, de 1.600.000 habitants ? On aura compris la stupidité de ce principe par cette simple extrapolation.

La conséquence directe du principe de temps plein dont l’ineptie vient d’être établi, est l’élimination de la pré sélection des postulants en activité. Inutile de se lancer dans une campagne si à la première réunion publique un poisson pilote d’une liste adverse fait ingénument remarquer que le candidat maire devra partager son temps avec une activité professionnelle lucrative - ne serait-ce que pour assurer le gîte et le couvert de sa maisonnée.

C’est l'atout du temps partiel qu’il faut brandir, atout dont ne bénéficient pas les retraités expérimentés qui se targueront, eux, de consacrer leurs journées et quelques nuitées à l’administration de ville, et le positiver. Pour s’y être refusé le docteur à mi temps n’a pas pu crédibiliser sa campagne électorale de 2007. La suite est connue.

Être maire à temps partiel présente de nombreux avantages.

Le premier est l’impossibilité de mettre les mains dans le cambouis. Le cambouis est le cache sexe de l’incompétence comme chacun sait. A-t-on jamais vu Carlos Ghosn serrer le boulon d’une Clio ? L’élu doit dès lors s’organiser en déléguant, consacrer son énergie aux décisions politiques et au contact avec la population, non pas à l’exécution des délibérations.

Le second est de lui éviter d'avoir à mettre les mains dans la confiture. Un maire à temps partiel n’est pas la proie des concussionnaires et prévaricateurs. Le maire n’a pas besoin de s’investir dans les copineries et les coquineries. Les Questionnaires à 30.000 € sous traités à un « ami » n’existent plus, pas plus que les tentations de rachat de maison de campagne.

Mais surtout le job s’ouvre à une multitude de talents, à des hommes dans la force de l’age, rendant la candidature des retraités cacochymes, des septuagénaires esseulés et désœuvrés aussi incongrue qu’un big Mac au grand Véfour.

Preuve s’il en fallait, les Murez, Davin, de Bourrusse, Font, Bel, Gournac ne consacrent qu’une part minoritaire de leurs activités à l’administration de leur municipalité. Sans préjudice pour leurs administrés !

Le Vésinet n’est qu’une petite ville sans conflit idéologique. Sa gestion requiert du bon sens et de l’humilité. Toutes vertus bafouées par ce maire et son prédécesseur.

Quand un maire est nuisible, ne vaut-il pas mieux qu’il ne sévisse qu’à mi temps ! Un permanent mal faisant ou un temps partiel compétent ? La réponse est dans la question. Cqfd

Michel Coudert




13 commentaires:

  1. @ Michel Coudert

    Il me semble que lors de la dernière campagne électorale pour les municipales au Vésinet, un certain "Phénix" a bien savonné la planche aux candidats qui avaient une activité professionnelle avec l'argument suivant "Aurons-nous un maire à mi-temps?". Nos retraités "compétents et disponibles" ont surfé (c'est très imagé je sais) sur l'argument pour nous conduire ou nous en sommes. La prochaine fois il faudra effectivement éviter les septuagénaires...très gentil par ailleurs, mais qui vont nous coûter très cher et pour quelques années.

    RépondreSupprimer
  2. La démonstration de Phénix est stupide.
    La direction d'une PME de 5 à 10 salariés est elle à temps partiel comparé à une Entreprise de 1000 salariés ?
    Le Jo de maire ne consiste pas à recevoir personnellement chaque administré mais à faire fonctionner des administrations, à construire des projets à ...
    bah! à quoi bon...

    RépondreSupprimer
  3. PHENIX croit-il vraiment que Didier J., Isabelle M., Nicolas B. ou André M. ont été recalés parce qu'ils avaient une activité ?

    Pour les deux premiers ne serait-ce pas plutôt leur caractère (ou leur absence de) ?

    Pour le 3ème une campagne commencée très tard et une absence de visibilité ?

    Pour le dernier sa couleur politique ?

    RépondreSupprimer
  4. Raisonnement qui est valable (bien que discutable) en cas d'exercice d'un mandat non cumulé avec celui de conseiller général/régional, député...

    RépondreSupprimer
  5. Y a pas que les septuagénaires qui sont incompétents.
    On peut aussi trouver des maires de 50 ans en activité qui sont mauvais.
    Morel, Bécue et Jonemann ont été balayés par les vésigondins parce qu'ils sont mauvais.
    Morel et Bécue sont incapables de rassembler une équipe autour d'eux. Tous ceux qui ont travaillé pour l'un des 2 précités peuvent le confirmer aisément. Ces 2 là sont des caractériels insupportables.
    Quant à Jonemann, c'est un homme charmant, plein de vertus et ayant de grandes qualités morales,... oui mais voilà : ce n'est pas un chef. Il ne sait pas emmener une équipe derrière lui et prendre des décisions.

    La question n'est donc pas celle du temps plein ou du temps partiel, mais belle et bien celle de la compétence, du bon sens et de l'honnêteté intellectuelle.

    On a besoin d'ETHIQUE et de COMPETENCE.

    RépondreSupprimer
  6. @ Alphonse P.
    Je précise qu'ayant soutenu D. Jonemann, je ne pouvais guère tenir les propos qui me sont prêtés.

    Phénix

    RépondreSupprimer
  7. @Vésigondin

    Becue et Morel ! wouah !!

    Je ne sais pas pour MOREL mais pour Jean-Nicolas BECUE vous ne savez pas de quoi vous parlez M. VESIGONDIN.

    J'ai fait partie de son équipe et il n'était clairement pas caractériel.
    Comme tous les chefs il avait des idées relativement arretées mais cela n'a rien à voir.

    Je suis surprise de votre affirmation. Quels sont vos motivations ? Surement pas très avouables.

    Aujourd'hui encore ses contributions sont parmi les plus intéressantes et, contrairement à vous, il a déjà été élu et a recueilli plus de 8,5% des votes.

    RépondreSupprimer
  8. @ Le Vésinet Ensemble

    Connaissant des proches qui ont été sur la liste d'Isabelle Morel, je vous confirme que cette dame a un caractère très difficile. Je ne rajouterai rien d'autre.
    Quant à Monsieur Bécue, j'ai eu l'occasion de m'entretenir avec bon nombre d'anciens élus de l'équipe de Foy et le mot "CARACTERIEL" revenait sans cesse pour décrire ce monsieur. Il n'avait visiblement aucun sens des concessions et il "prenait la tête" des gens pendant des heures pour ergoter sur des détails (dixit un ancien maire-adjoint)
    Si vous êtes une proche de lui, vous savez ce que je veux dire.
    Si derrière le pseudo "Vesinet Ensemble" se cache Monsieur Bécue, sachez Monsieur, que le commentaire que je viens de relater est partagé par beaucoup de ceux qui vous ont cotoyé.

    RépondreSupprimer
  9. @ Phenix

    Désolé mais votre intervention de 16h17 est inconpéhensible.

    RépondreSupprimer
  10. Le Dr jonemann s'il avait été élu aurait continué l'exercice de la médecine. Ce qui en faisait un maire à temps partiel. je ne l'ai jamais critiqué à ce titre là

    voir lettre ouverte à Didier Jonemann du 22 octobre 2007.

    cliquer sur le lien du titre

    RépondreSupprimer
  11. Vésigondin 13/12 15h46 "Tous ceux qui..."
    Vésigondin 13/12 21h25 "Bon nombre..."

    La réduction est impressionnante en six heures. Lirons-nous bientot : "ma femme et moi" ?

    Je me suis demandée en vous lisant, ("connaissant des proches qui étaient sur la liste de Mme MOREL...", "dixit un ancien maire-adjoint..."), si vous n'étiez pas Alain-Patrick BERLINE ?

    Cela expliquerait votre animosité, bien incompréhensible sinon. Cela expliquerait aussi votre relatif niveau de connaissance de certains dossiers. Mme BERLINE n'est-elle pas employée territoriale au Conseil Général ?

    Vous n'irez nulle part avec vos rancœurs Alain-Patrick.

    RépondreSupprimer
  12. @ Monsieur Bécue du Vésinet Ensemble

    Vos explications de texte n'y feront rien. Vous n'avez pas su fédérer autour de vous. Vos agitations sont amusantes mais vous n'existez pas politiquement.
    Nous vous souhaitons un joyeux Noël et tous nos voeux de bonheur à votre famille pour 2010 ... sans aucune rancoeur, soyez en certain.

    RépondreSupprimer
  13. @Phenix

    Merci pour ce billet...
    les commentaires sucités sont passionnants...!

    Je ne sais quand aura lieu la prochaine éléction de maire au Vésinet, mais assurément va falloir du sang neuf.
    (au figuré bien-sûr, car j'espère que le désespoir grandissant des élécteur n'en fasse point couler)

    RépondreSupprimer