17 décembre 2009

Si

A quelques heures d’un vote décisif pour l’avenir de cette mandature un simple questionnement peut orienter les conseillers de la majorité lors du vote du budget.

Si j’avais dit la vérité, serais-je aujourd’hui conseiller ?


Si j’avais fait campagne pour une hausse des impôts de 50 %,

Si j’avais annoncé que j’enfoncerais les Vésinet dans la dette à hauteur de 20 millions d’€,

Si j’avais fait déclaré que je supprimerais les subventions aux associations,

Si j’avais promis d’augmenter le prix des services municipaux, de la bibliothèque, des parkings, etc. de plus de 50%,

Si j’avais prétendu vouloir réduire la réduction des effectifs de nettoyage, de collecte des ordures, d’entretien de la ville par un facteur de deux ,

Si je m’étais vanté de travailler pour un futur maire qui ne répondrait jamais à aucun courrier, n’apporterait aucune réponse aux préoccupations des administrés,

Si j’avais proclamé que le maire dépenserait l’argent public pour régler ses problèmes d’ego en traînant devant les tribunaux ceux qui le contestent,

Si j’avais déclaré qu’il rachèterait sa maison de campagne à peine nommé,

Si j’avais fait la publicité d’un personnage dont le CV fait état d’informations mensongères de nature à troubler l’électeur,

Aurais-je été élu ?

Et pourtant, c'est tout ce que vous avez fait !

Madame, monsieur le conseiller, vous n’êtes en situation de décider du sort de la ville qu’en raison d’une série impressionnante de mensonges, de contre vérités, d'omissions et d’impostures .

Évidente certitude, Si vous aviez annoncé ce que Varèse SAVAIT qu'il ferait, IL n'aurait pas été élu.

Pour votre dignité (?) vous devez tirer la conséquence de la déloyauté de celui qui vous a abusé et refuser de prendre part à un vote, vote auquel les vésigondins – s’il avaient été informés - ne vous auraient jamais invité !




7 commentaires:

  1. Si le nez de Cléopâtre...(qui n'était pas ma tante !)

    RépondreSupprimer
  2. oui, mais il faut que les adjoints renoncent à leur 800 ou 1000€ par mois,que les conseillers délégués (deux de plus ce soir) à leur 400€ ou ou 500€ par mois , non imposable bien sûr ,et les conseillers à leur 60€ ou 80€ ...Avec l'argent,il les tient tous....Pas très glorieux, tout çà.

    RépondreSupprimer
  3. Petite bataille de boules de neige, ce soir ??

    RépondreSupprimer
  4. Il faut démissionner Varèse.

    RépondreSupprimer
  5. Varese : Dehors, Out, Fuera, Raus !

    RépondreSupprimer
  6. Billet à re-publier la veille des prochains conseils municipaux. Ca va peût être finir par rentrer dans leurs ciboulots.

    RépondreSupprimer
  7. Phénix,
    Dans les si ... on pourrait rajouter :

    - si le CSV existait vraiment ?
    - si le CSV était vraiment représentatif ?
    - si Latour se montrait au grand jour ?
    - si les vésigondins mécontents étaient capables de se mobiliser ?
    - ...

    Bref ... quel fiasco pour des opposants à Varèse!

    RépondreSupprimer