12 janvier 2010

FO pas pousser !

La résistance s’organise au cœur même du bunker. Il voulait le sanctuariser, mettre à genoux les récalcitrants, se débarrasser des encombrants. C’était dans son programme, susurré avec la voix doucereuse d’un faux derche mielleux " je vais vous chouchouter". Encore fallait-il savoir décrypter.

Viré le premier d’entre eux -
aussi flemmard que rondouillard, déclara-t-il après son départ - pour être remplacé par un grand frère sous marinier dont la Royale avait du se délester – principe de précaution oblige, on a mis la pression sur les 430 sous-employés. Quand on a sévi dans les Ressources Humaines on peut se targuer de savoir driver le personnel.

Corvéables
mais sans merci ! Le chouchoutage n’était que mise au pas, avant mise à pied.

Femme enceinte ou pas la sanction n’était pas la béatification. L’exclusion ! Alors il a bien fallu s’organiser, faire front contre l’occupant.

La solution :
Se syndiquer. Et là où tous ses prédécesseurs avaient échoué, il réussit à fédérer contre sa Suffisance ceux dont la seule exigence était d’être respectés. Quand on n’a que morgue pour ses administrés, mépris pour ses électeurs et dédain pour ses maires adjoints (cf la cérémonie des vœux ), on nourrit
la résignation des plus serviles jusqu'à la révolte des moins dociles.

F.O. quand même pas pousser !


9 commentaires:

  1. Qu'en est-il de la mise à pied des cinq policiers municipaux en décembre dernier ?

    RépondreSupprimer
  2. Et ça aussi c'est la faute du précédent ? Il paraît -au contraire- le regreette !

    RépondreSupprimer
  3. Un nouveau Challenge pour Phenix : Faire aimer les syndicats!! FO pas pousser!
    Ici c'est un fief de l'ex CNPF et de ses avatars.

    RépondreSupprimer
  4. Si je comprend bien, il faut que je demande à l'Union Départementale de l'organisation Syndicale à laquelle j'appartiens depuis presque 40 ans de voir ce qui se passe à la Mairie vis à vis du Personnel et de la Police Municipale:
    FORCE OUVRIÈRE,La Force de l'indépendance
    Charles Gaston Théodore AIFFAUX

    RépondreSupprimer
  5. DERNIERES NEWS
    On apprend de source bien informée qu'un nouveau collectif va naître, le CSEMV (Collectif Sauvons les Employés Municipaux du Vésinet)
    Après Vésigondins Vigilants sans client, Parents d'élèves en retraite devant l'ennemi, CSV pétard mouillé d'Alfred de Musset, souhaitons une longue vie au CSEMV.
    Reste une question de fond : le CSEMV aura-t-il droit à son bouton comme le teckel teigneux orange qu'on n'entend déjà plus : le chien qui aboyait et qui est parti avec la caravane qui passait.

    RépondreSupprimer
  6. Et Harry Corrouge, il fait quoi pour que le Vésinet aille mieux???
    Il va créer le CSVCCCC (Collectif Sauvons le Vésinet des Conséquences du Chili Con Carne)?

    RépondreSupprimer
  7. @ 14h32
    C'était une vraie mise à pied ou une "appellation obligatoire" due à une promotion (changement de grade) ?
    Moi j'ai entendu parler de la 2ème version !
    @ Phoenix
    les sous-entendus c'est sympa pour les initiés,
    pour les autes c'est pas tjrs évident de décripter.

    RépondreSupprimer
  8. Bravo !! aux personnels communals la révolution est en marche Dehors les dictateurs et les petits chef qui sont à leurs bottes ils n'ont semé que désastre en cancrénant la Mairie de l'intérieur il faut que les vésigondins sachent la vérité???

    RépondreSupprimer
  9. D'après les Vésigondins Vigilants dans la Rubrique "En Bref", dans l'article du 21 janvier 2010, intitulé "abus de droit et Liberté d'Expression", un Syndicat des personnels municipaux du Vésinet a été créé, il n'est pas précisé quelle est l'organisation syndicale a laquelle les personnels municipaux sont rattachés.
    Anonyme

    RépondreSupprimer