28 janvier 2010

Frère Robert et père B…. à l’Océan...

...imaginez la Cène.

Troquer son tablier pour une chasuble c’est le nouveau challenge offert au maire. A moins que ce ne soit l’inverse.
En ce 28 janvier* Mme Hubert œuvrait-elle à la béatification du pieux Robert dans cet antre de la bonne chère vésigondine, ou nos frères initiaient-ils les pères ?

Les voies du seigneur sont impénétrables et le retour d’une brebis – fut-elle un mouton noir - mérite toute l’attention de monsieur l’abbé, surtout quand le mouton est plein aux as.

Se mettre en cène à la vitrine d’une bonne table avec la figure de proue de sainte Marguerite, c’est le comble du mauvais gout, sauf à vouloir afficher que l’on a mis de l’eau dans son vin ...de messe. Loin est le temps où le p’tit Robert bouffait du curé et outrageait monseigneur l’évêque sur instruction de Mme Hubert.

Quant au coût des indulgences, c’est une question indécente quand on a élevé le cochon au rang de symbole de son mandat. Le cochon de payant bien sûr.


photo de gauche, Robert Varèse s'assure que la voie est libre

photo de droite : sortie des convives ( les paroissiens sont volontairement méconnaissables)

* merci aux correcteurs !


8 commentaires:

  1. Normal que le déjeuner ait eu lieu cette semaine car la semaine prochaine avec le mardi gras et la suite l'épiscopat a d'autres chats (ou plutôt d'autres cochons) à fouetter.

    Attention P'tit Robert le cochon va bientôt éclater à force de se goinfrer.

    RépondreSupprimer
  2. Au fait Phénix, sommes-nous sur le même calendrier?
    Moi, j'en suis encore au 28 janvier ...héhéhé!

    RépondreSupprimer
  3. Note de grand frais28 janvier 2010 à 17:01

    A la louche, selon mes sources il y avait 6 convives. Pour un bon repas à l'Océan il faut compter 70€ soit 420 € par tablée.
    Le Vésinet compte pas moins de 7 à 8 confessions dignement représentés, sans compter les frangins qu'il faut bien régaler !
    Soit au bas mot : 5.000€ de frais de bouche !

    La rigueur vu par le maire du Vésinet ne manque pas de saveur.

    RépondreSupprimer
  4. Varese laisse dessiner un cochon ...sus.
    Varese va au restaurant...sus.
    Varese achete une voiture...sus.
    Voyoucratie, voyoucratie...Phenix vous insultez tous les responsables politiques sur votre blog. Vous avez été condamné par un tribunal. Qui est voyou?

    RépondreSupprimer
  5. Celui qui signe anonymement ce genre de commentaires est à l'image de celui qu'il vénère.

    sans doute est-il grassement payé pour se faire.

    Phénix

    RépondreSupprimer
  6. Quelle erreur de la part du curé de se laisser piéger de la sorte.
    Il faut dire que Varèse a réussi son entreprise de séduction, car notre abbé était déjà resté jusqu'à une heure avancée aux voeux du maire début janvier.

    " - Seigneur, ce ne sont que quelques filets de soles au jus de truffe !
    - des soles, Don Marco, oui mais des varésiennes !"

    RépondreSupprimer
  7. Le Vésinet vaut bien une messe...

    RépondreSupprimer
  8. Les autres ministres des cultes seront-ils aussi bien reçus ? La rumeur dit qu'en début de mandat il avait refusé d'en recevoir un;

    RépondreSupprimer