28 janvier 2010

La Lang au chat !

impayable belle oie !

On se souvient de l’anathème qu’en séance publique du conseil elle avait jeté sur le malotru qui de Matalou avait exploité l’inutile et couteuse transformation en centre éphémère de vaccination. Cacardant dans le micro elle s’en était pris à toute une population, aux enfants, aux parents et bien entendu au blogueur qui à l’entendre avait été à deux doigts de mettre le Varèse à terre.

Elle récidive. Trop fine et trop intelligente pour imaginer que ses écrits vont rester secrets elle interpelle dans une épitre* à ses sbires le blogueur soupçonné de mettre sur l'agora les cogitations de ses services.

Un cabinet de grosses têtes, du genre que le p’tit Robert se paye pour avoir des idées, a pondu un questionnaire destiné aux conseils de quartier.

Quel stagiaire de première année de socio à Nanterre a-t-il été déniché ? Combien a-t-il payé pour ces 3 feuilles volantes. 30.000€ comme le Questionnaire du début de mandat ? La question mérite d’être posée tellement le questionnement est d’une crasse inutilité.

Sentant la bévue, flairant le bide la candide Nadine a instructionné son petit personnel : en aucun cas ce document ne doit fuiter, s'il devait tomber sous l’œil goguenard d'un personnage mal intentionné... Alors c'est raté !

Qui a cafté ? Sûr qu’elle va donner sa Lang au Chat. Eh là !

Pour la transparence, Saint Gobain, priez pour nous !

* extraits de l'épitre :" .... il était entendu que l'on ne transmettait rien pour l'instant aux représentants des conseils de quartier.........
il est souhaitable de voir avec xxxxx ce que l'on accepte de diffuser à l'extérieur, (qui n'est donc plus contrôlable !) sous peine de le voir apparaitre sur des blogs divers et variés.... "


7 commentaires:

  1. Un nouveau questionnaire ?
    Une nouvelle enquête ?
    Ah ! Transparence, quand tu nous tiens..!

    RépondreSupprimer
  2. le lecteur des papiers28 janvier 2010 à 21:45

    ça y est!le "vieux" Bonnaure et son "Vésinet Participation " lâche Varèse.Ils l' avaient adoubé et le renient maintenant.De 90% de vésigondins contre varèse, on passe à 95%.Encore un effort Robert pour atteindre les 100%!.Non il lui restera ses adjoints qui le flattent, les conseillers ultras dont le montessonnais, et les conseillers qui tremblent de peur.Donc objectif: 99,99%

    RépondreSupprimer
  3. Rien ne reste jamais secret.

    Que notre naïve oie blanche relise ses classiques et en particulier ce brave Victor :
    "Braves gens, prenez garde aux choses que vous
    dîtes (écrivez ?)..... "Toute la lyre, III, IX"

    RépondreSupprimer
  4. Madame Lang est assurément une des lectrices les plus assidues de ce Blog, sur les 1500 visites journalières, elle doit bien en totaliser une centaine.
    Elle l'imprime et le fait lire ici et là!
    Ce n'est pas très écolo mais assurément c'est de la pub.
    Phenix, n'oublie pas de lui envoyer une boite de chocolats à la St-Valentin. Tu peuple les fantasmes de notre (ex)Déesse de la Sécurité.

    RépondreSupprimer
  5. @ le lecteur des papiers

    Bonnaure-Chatard, même combat.
    Même art de manier les chiffres pour leur faire dire ce qu'on veut.
    Les dernières élucubrations de "Vésinet-Participation" ne sont pas plus fondées que les précédentes sinon qu'elles s'en prennent à Varese et déplorent l'éloignement de Chatard.
    Une raison pour les anti-varesiens de dernière heure d'enfourcher cette nouvelle (?) monture.
    Pour les autres, qui savent depuis longtemps à quoi s'en tenir ... Laissez M. Bonnaure dormir en paix.

    RépondreSupprimer
  6. Bonnaure qui à raté de faire de la politique municipale au vésinet et se venge......, car jamais sollicité par les maires précédents : Alain Jonemann , AM Foy,et pas plus R Varése pour faire partie des conseillers municipaux ......

    RépondreSupprimer
  7. Si on veut faire de la politique au Vésinet et ailleurs, il ne faut pas attendre qu'on vienne vous chercher, ça ne se passe pas comme ça.
    Il faut solliciter les possibles têtes de liste.
    Ce sont les plus quémandeurs (qui ont la chance d'habiter dans un quartier mal représenté) qui ont le plus de chance de se retrouver sur une liste, puis au Conseil municipal.
    Il n'y a pas d'examen de passage.
    On voit où ça nous mène!

    RépondreSupprimer