24 janvier 2010

QI de pétoncle ?


L’affaire des tickets de cantine rebondit. Dans un communiqué signé Furax, une maman bien connue du milieu scolaire d’une plume alerte somme la mairie de revoir ses tarifs. Halte au racket sur les tickets de cantine peut –on lire entre les lignes de ce libelle.

Le réveil tardif des bonnes mères de famille fait plaisir à ceux qui craignaient qu’elles ne fussent dotées d’un QI de pétoncle. A la réception des notes de cantine les parents sont tombés de leur petit nuage. Plus 20 % pour 75% d’entre eux. Une simple calculette et un peu de comprenette leur auraient évité de tomber dans le piège grossier que la mairie avait tendu. Il faut bien financer les agapes aux Ibis. Alors autant faire payer les têtes blondes.

Le racket municipal loin de se limiter aux impôts locaux, aux places de parking, au prix de l’eau, aux prêts des livres s’est étendu aux tickets de cantines, comme l’avait judicieusement fait remarquer Phénix en son temps, récoltant l’ire des conseillers d’opposition, complices involontaires de cette manipulation, pour avoir publié les mécomptes de Marie et d’Isabelle.

40.000€* de profit comme a du le reconnaître Mme de Cupper, ça va permettre de donner dans le bio écolo bobo à tous les repas, a-t-elle précisé. De grâce évitez de leur servir des pétoncles !

La colère gronde chez les parents indignés par l’indigence des élus, ces mêmes élus qui vantaient leur compétence et sont incapables d’appliquer une tarification sans pénaliser les ménages dont les ressources n’excèdent pas les 4.000€ comme on l’a démontré. Indigence des élus qui s’affiche conseil après conseil, mais qui n’épargne pas le back office, où des têtes d’œuf recrutés à prix d’or sont supposés préparer les décisions. Le Bébert, un surdoué du cirage de pompes, mais pour la réflexion…

Ultime cocasserie dans ce jeu de dupes, où l’on ne compte que des perdants : les familles, les conseillers d’opposition et la crédibilité ( ?) du maire qui s’était engagé à ne pas augmenter le prix des cantines, le black out exigé des membres de la commission. Surtout n’en parlez pas à P... , il ne faut pas retrouver ces informations sur le blog !

Alors quelle est la quadra qui a vendu la mèche ? Ses gamins sont condamnés au pain sec et à l'eau !


Lire Racket sur les tickets de cantine.


* la marie a budgété 30.000 € sur l'année pour le coût de l'application du quotient familial. Or les familles acquitteront 3 * 40.000 soit un impôt supplémentaire de 120.000€ et une recette fiscale de 150.000€ au final : Ça c'est faire du SOCIAL !


27 commentaires:

  1. Précisons que pour pratiquement 5€ (4,80€ !) par repas, la qualité n'est même pas au rendez-vous !
    Augmenter les prix sans augmenter la qualité, c'est ça, la recette de la tambouille varésienne.

    Robert Varèse, ou l'incompétence érigée en dogme.

    RépondreSupprimer
  2. Et encore, vous n'imaginez pas la suite.

    Voulant revenir à la liaison chaude (préparation des repas dans une cuisine centrale à reconstruire, transport des repas à 63°C, service dans les 9 écoles du Vésinet) la commune va devoir investir des centaines de milliers d'euros pour un résultat dont tous les professionnels de la restauration savent qu'il ne peut être meilleur.

    Il faut donc s'attendre à de nouvelles augmentations de prix dans les années à venir, sans aucune amélioration dans l'assiette de vos bambins.

    RépondreSupprimer
  3. (oups : pan sur mon bec, c'est 4,50€)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne peux que vous inviter à lire le commentaire de Corneille suite au précédent article de la MJC.
    Et je ne résiste pas à l'envie de copier ses vers d'une grande justesse :
    "Jugement, tu as fui chez les hommes d'ici,
    Et les vésigondins ont perdu leur raison, ..."

    L'auteur de ces vers me pardonnera de le paraphraser mais c'est tout à son honneur.

    RépondreSupprimer
  5. Dis nous Robert
    Quel plaisir trouves-tu
    A faire ainsi
    Cascader, cascader
    Nos écus ?

    RépondreSupprimer
  6. un parent d'élève outré24 janvier 2010 à 15:03

    Il veut vraiment la révolution,ce maire :la coupe est pleine .les quelques conseillers de la majorité ayant un peu de conscience vont-ils enfin le làcher?Les maires adjoints ont peur de perdre leur 1000€ par mois, ils s'accrochent.Il est temps de réagir.Il n'a pas compris la dernière fois, la colère des parents.

    RépondreSupprimer
  7. Caton l'ancien n'a pas dit encore son dicton."IL faut démissionner Varèse" Il est vraiment obsolète ce Caton;Il est plus qu'ancien.Il ferait mieux de dire comment.

    RépondreSupprimer
  8. En fait, quelle que soit la décision des élus au mieux l'information est incomplète au pire elle cache quelque chose de pas clair !

    RépondreSupprimer
  9. @Vesigondin

    Pour la cantine centralisée, il pourrait y avoir des mesures de bon sens. En effet, plusieurs communes de la CCBS songent à construire (ou rénover) une cuisine centrale (Montesson et Carrières par exemple)
    C'est là que la CCBS pourrait intervenir. Mais les maires réussiront ils à s'entendre pour faire une cuisine centrale à 2 ou à 3 ???
    Et cette solution éviterait de gaspiller les écus publics.

    RépondreSupprimer
  10. Je pense que seule l'action pourra régler le problème posé depuis trop longtemps par Varèse, car les mots, aussi cinglants qu'ils soient, n'ont jamais fait peur aux illétrés...

    RépondreSupprimer
  11. Parent d'élève24 janvier 2010 à 19:32

    Merci Phénix de publier les documents qui prouvent qu'une simple étude du dossier suffisait pour refuser le projet de la mairie.
    La vraie question est : comment un conseil composé de brillants individus : Laffitte, Solal, un illustre avocat fiscaliste logé à Montesson, a pu voter cette délibération de Quotient familial qui conduit mathématiquement à la hausse du prix des tickets de cantine et à une ponction fiscale additionnelle.

    L'aviat-il lu ?
    Ont-ils touché leurs émoluments sans même étudier leur dossier. Touchent-t-ils leurs jetons de présence sans même savoir de quoi il retourne ?
    merci Phénix de poser la question des profiteurs du système.

    RépondreSupprimer
  12. @ Parent d'élèves

    La réponse à votre question est très simple, tellement simple qu'on est accusé d'anti-varesianisme primaire si on le dit :
    - les conseillers ne travaillent pas
    - une majorité de conseillers a un QI d'huitre
    - Mme de Cupper ne fait rien, n'entend rien aux chiffres et a un portefeuille de responsabilités complètement démesuré

    Phenix le dit à sa façon: on a une bande d'incapables à la mairie

    RépondreSupprimer
  13. @ parent d'élève a dit

    Vous avez donné la réponse à votre question. Quand on habite à Montesson, on se fiche du prix de la cantine au Vésinet et de tout ce qu s'y passe ! Il est vrai que les petits fours et le champagne sont distribués gratos à ces messieursdames du bd Carnot !

    RépondreSupprimer
  14. Cantine centrale24 janvier 2010 à 20:52

    @vésigondin

    "...tous les professionnels de la restauration savent qu'il ne peut être meilleur..."

    fichtre, c'est donc vrai que vous êtes APB !

    C'est pour cela que vous pouvez difficilement dire autre chose.
    C'est bien votre femme qui s'est opposée à la cuisine centrale du temps du temps qu'elle était Adjointe ?

    Pourquoi croyez-vous que Le Pecq et plus de quatre communes sur les sept de la CCBS sont revenues à la Cuisine Centrale ?

    Mais peut-être avez-vous des relations privilégiées avec les sociétés de restauration scolaire ?

    RépondreSupprimer
  15. Après la manif MATALOU, les parents d'élèves pourraient faire une manif REPAS DE CANTINE: allez les quadras faut y aller ! Bougez vous un peu.

    RépondreSupprimer
  16. Je me marre. Je me marre.
    L'instauration du Quotient Familial était annoncé comme une des réussites de l'équipe municipale en 2009.
    Va falloir faire gaffe à ce qu'ils vont pondre en 2010

    RépondreSupprimer
  17. Continuez d'hurler comme des loups...
    Le ticket de la Cantine augmentera comme les impôts, De Cupper pourra se faire son chignon 3 fois par jour avec son coiffeur perso dans son bureau, Varése pourra remplir son stock de champagne avec le surplus de l'argent...
    Il faut s'organiser pour virer Varése et son équipe ! Un lieu, une date et tous ensemble !

    RépondreSupprimer
  18. @Cantine centrale&vesinetois
    Croissy vient de dépenser 800000€ pour refaire sa cuisine centrale.
    Si on y ajoute l'équipement nécessaire dans les écoles le matériel de transport, on doit approcher de 1,5M€.
    quel intérêt, sinon de pouvoir augmenter encore les prix de repas?

    On ne dépense aucun argent public en ne construisant pas de cuisine centrale communautaire ou pas.

    RépondreSupprimer
  19. @ Anonyme de 10h34

    Excuse moi, mon Choux, mais je ne comprends pas ce que tu veux démontrer.
    Il y a sans doute des sous-entendus que je ne comprends pas entre "Cuisine Centrale" et toi, car il fait allusion à APB.
    Tu m'as l'air de faire une sacrée tambouille avec "Cuisine Centrale", petit coquin.

    RépondreSupprimer
  20. Il est fait allusion dans le papier de Mme Furax à une demande de devis à la société de restauration pour le passage au Bio.
    Le marché passé avec cette société est un marché public, qui ne peut donner lieu à aucun avenant de cette nature sans relancer une procédure d'appel d'offres qui passerait par la résiliation de l'ancien marché et donc par le paiement d'indemnités au prestataire actuel.

    RépondreSupprimer
  21. Bravo, anonyme de 9h23, ce lundi, il faut lancer une action ensemble, par exemple demander un contrôle de la Cour des Comptes de Paris:
    13 Rue Cambon- 75001 Paris.
    puisque la Chambre Régionale des Comptes d'Île de France,saisie en Septembre 2008 par 3 anciens élus, suite à l'arrêt des travaux de la Place du Marché et les conséquences que celà allait entrainer pour les contribuables vésigondins et la non réponse aux 3 élus du Vésinet Solidaire et Durable, qui l'ont saisi à leur tour en novembre 2009.
    Peut-être une lettre de saisine de la Cour des Comptes, qui pourrait être signé par l'ensemble des Vésigondins, sur le Site de mesopinions.com, qui publie des textes de pétitions à signer et dèsqu'il y a un nombre suffisant de signataires, d'envoyer la lettre avec les signatures par voie postale à la Cour des Comptes, lettre à laquelle pourrait être joint aussi, l' arrêt du Tribunal Administratif de Versailles n° 0506209, audience du 20 novembre 2007, lecture du 4 décembre 2007, déboutant le R.P.V., les Amis de la Place du Marché et des particuliers, demandant l'arrêt des travaux de la Place du Marché et confirmé par la Cour d'Appel Administrative.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  22. Il y a beaucoup d'avocats au Vésinet.
    On les comprend. L'esprit procédurier qui y règne fait leur joie et leur prospérité.
    Pour les heureux mortels qui n'habitent pas au Vésinet (et qui ont, semble-t-il de moins en moins de raison de le regretter), la lecture de ce blog c'est comme Dallas, Dynastie, Côte Ouest et autres saga ou des crocodiles miliardaires se bouffent entre eux.
    Un délice. Moi, j'appelle ça Rififi chez les bobos.

    RépondreSupprimer
  23. et que dire d'une classe verte de 4 jours en comptant les jours de transport, qui est facturée 340 € !

    RépondreSupprimer
  24. A Jose du 92 (vous avez raté le 93, c'est plus... exotique encore, quoique...).
    Et oui, c'est bien notre malheur, les bobos friqués ont remplacé les vésinetois d'antan, (ils sont même devenus vésigondins au passage) comme la clique de Besancenot/Flammarion chasse brutalement le petit peuple et les petites mains qui vivaient à Montmartre, ils ont chassé, racheté et finalement évincé cette ancienne population respectable et agréable qu'elle soit aisée ou modeste, connue ou anonyme.
    Ces aliens consomment de l'école comme leurs enfants consomment de l'alcool, ils consomment de la cantine comme leurs enfants consomment de la coke, ils consomment de l'air, de l'espace, des places de parking, du super aussi. Ils se gavent, mais en plus en bons socialos ils exigent des subsides, ils manifestent, ils pétitionnent, ils occupent la vacuité de leurs week-ends ! Ils ont des Porsches Cayenne mais ils renâclent sur le prix d'un ticket de manège à 1 euro ou de cantine à 5 euros ou 10 euros pour une classe verte, sous prétexte que Courchevel a "terriblement" augmenté cette année à cause des russes ! C'est la nouvelle société, des droits, du fric, mais de devoirs aucun; pas d'avenir en somme ! Ce sont des crocodiles à l'extérieur mais des sangsues à l'intérieur. Pas un centime d'euro pour la cantine, mais un chèque "ostensible" de 100++ euros pour Mme Chirac ou Haïti ou l'UMP ou le PS ou le NPA, parceque ça soulage la conscience et que ça peut toujours servir (on n'est jamais assez prudent !). C'est aussi plus flatteur pour l'ego que le bon vieux denier du culte! C'est la France actuelle, on ne peut que le déplorer ! Allez, José, riez si vous voulez mais c'est bien triste en fait !

    RépondreSupprimer
  25. C'est par la guerre qu'il faut détruire Carthage.

    RépondreSupprimer
  26. La tonalité générale du commentaire de Anonyme de 17:46 fait un peu "réac", mais si on ne réagit pas au Vésinet, qui réagira !
    Je ne suis pas loin de partager ce commentaire qui ne dédouane en rien le maire, le conseil municipal, et même (hélas) l'opposition de leur insondable médiocrité

    RépondreSupprimer
  27. Question à Phenix : pourquoi on ne peut pas faire de copier/coller dans le champ du commentaire ? C'etait plus pratique avant.


    Réponse de Phénix : ce commentaire a été publié en faisant un copie coller du commentaire original.

    Il semble cependant qu'il puisse y avoir des défaillances dans la disponibilité de cette fonction.

    RépondreSupprimer