3 janvier 2010

Ridicule !

Début d’année en fanfare. Il ne nous épargnera rien en 2010, pas même le Ridicule. Où sont les varézinades cosmiques qui émaillèrent le début du mandat, les forfanteries, les rodomontades d’un parvenu au faîte de sa gloire de nouvel élu, en faisant la joie du petit peuple ?

"Je chouchouterai le personnel…je couperai les bateaux en quatre… je sécuriserai le Vésinet… je serai à l’écoute de la population…je réduirai la dette…je respecterai l’opposition…les associations…"

Aucune de ces menteries n’aura résisté à 18 mois de règne. Le monarque a vite imposé son style dicté par une crasse incompétence, une arrogance fruit d’un déficit centimétrique et une suffisance entretenue par la servilité d’une cour. Otage d’une confrérie il n’a qu’illusion à donner pour change. Illusion dont sa Vanité se repaît, sa Grandeur se gargarise comme les préparatifs de la cérémonie des vœux à ses sujets en offre une éblouissante perspective.

Monsieur le Monarque et madame accueilleront seuls leurs invités, selon bristol copyrighté. La présence des membres de son gouvernement est inutile, les cireurs de pompe de sa suite pourraient faire de l’ombre à son éminence. C’est dire le mépris dans lequel il les tient. L’allocution sera délivrée devant le fretin de la ville, en l’absence des échevins de sa communauté informés par le monarque qu’ils étaient indignes de paraître à ses cotés sur le devant de la scène. Dire leur suffocation à l’énoncé de cet édit ne grandirait pas son Excellence.

La récente publication dans les gazettes des côtes de popularité des personnages clés du royaume ont porté son acerbité à l’acmé. Un traitre, un félon, un renégat du RPV figurait dans la liste des personnalités les plus appréciées du petit peuple. Sa Suffisance n'était pas même mentionnée... Crime de lèse majesté. Son ire s’est déchaînée sur ses thuriféraires, incapables de promouvoir les vertus du Maître et demi

Le monarque mit fin aux fonctions de son hagiographe recruté au jour même de sa prise du pouvoir. Il excellait pourtant dans le maniement de l’encensoir. Sic transit gloria. Messire de Bessac fut sur le champ congédié.

Le ridicule de cette éviction lui aura même échappé.


11 commentaires:

  1. The President of the Fishermen3 janvier 2010 à 11:26

    Tout d'abord meilleurs voeux à tous.

    Que 2010 soit synonyme de santé, de joie et d'arrivée d'une nouvelle équipe municipale.

    Phénix, bravo pour la reconnaissance de vos talents.

    Petite question: l'hagiographe a-t-il démissionné (comme l'indique l'autre blog) ou a-t-il été dégagé ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année à tous.
    Les voeux officiels de Mr le Maire seront donc confidentiels...
    Dommage, mais pour se consoler, je vous conseille l'allocution de l'édile sur le site de la Mairie. Un grand moment d'autosatisfaction: 18 minutes au total dont 13 à vanter son bilan 2009. Avoir besoin de se justifier comme cela, c'est que vraiment il n'est pas très sûr de lui...
    Quant au caméraman, il faut qu'il change de métier. Soit c'est sombre et on ne le voit pas, soit il y a se met à la lumière et on voit un reflet. On dirait le film qu'a fait ma grand mère à Noël.

    Je pense que ça suffit comme cela, et qu'assister à la prestation de lundi ne sera que perte de temps.

    RépondreSupprimer
  3. Savez vous que dans le cadre d'un litige entre une collectivité locale et un citoyen ou un groupe de citoyens, vous pouvez saisir le Médiateur de la République M. Delevoye.
    Alors que l'U.P.A.,Le Vésinet Solidaire et Durable, les Vésigondins Vigilants et le C.S.V. saisissent ensemble le Médiateur de la République.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  4. Nationaliser Internet3 janvier 2010 à 19:43

    Phénix, dis moi, que feras-tu quand internet aura été nationalisé ?

    RépondreSupprimer
  5. "Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjour.
    En cette f... euh... fin d'année et au seuil de les fêtes de Noël, typiquement fêtes de famille chez nous, je voudrais vous faire part des réalisations de l'équipe municipale(...)"

    Et ça continue comme ça pendant toute la vidéo des voeux disponible en page d'accueil du site de la mairie !
    Je précise que ce que vous pourriez prendre pour des fautes de typo dans la transcription ci-dessus n'en sont pas ! Qu'on se le dise : Robert Varèse est incapable de s'exprimer correctement devant une caméra, même lors d'un enregistrement !
    Ce type est un sinistre guignol et aucun cours de diction, d'élocution ou de rhétorique n'y changera quoi que ce soit.
    C'est une honte !!


    (Bonne année, Phénix ;) )

    RépondreSupprimer
  6. Dans la dernière "pravda" de décembre 2009, il est prévu dans la rubrique "VOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS": Le lundi 4 janvier: les voeux du maire au théâtre du Vésinet à 19h00. Venez donc nombreux avec casseroles et/ou trompettes, puisque vous êtes tous généreusement invités avec vos impôts.

    RépondreSupprimer
  7. Dédé la Sardine4 janvier 2010 à 09:46

    Normalement, les voeux du maire sont réservés aux invités munis d'une invitation.
    Est-ce qu'on en trouve au marché noir et pour combien ?

    RépondreSupprimer
  8. Caviar et foie gras4 janvier 2010 à 10:31

    Cette année le champagne coulera à flot lors de la cérémonie des voeux. Les canapés seront excellents (chauds, froids, salés, sucrés, ...) : vous aurez l'embarras du choix !
    Inutile de prévoir de dîner par la suite car vous aurez la panse bien remplie.
    Prévoyez seulement une petite tisane et hop au lit!
    Et vous vous endormirez en rêvant au P'tit Robert, à Josette, à l'oie brune et aux 2 autres félones transfuges de chez Foy, au grand argentier et à Monsieur le Comte de Chamborant.

    RépondreSupprimer
  9. Tel qu'en lui-même l'éternité le change...
    Logorrhée managériale et varésinades du meilleur jus : rien ne manque au menu des voeux de notre cosmique troupier.
    Ma liste de voeux, restrictions obligent,en comporte un seul : que 2010 renvoie l'Homme de Carnot à ses p'tits bateaux qui vont sur les eaux Arctiques, Antarctiques, ou d'ailleurs, je m'en moque,pourvu qu'elle soient loin, loin, loin...

    RépondreSupprimer
  10. C'est curieux, il n'est pas besoin d'un logiciel de traitement de courrier pour envoyer les cartons d'invitation aux petits copains du P'tit Robert pour les agapes de ce soir.

    Casses-toi, pôvre Robert.

    RépondreSupprimer
  11. Il faut démissionner Varèse.

    RépondreSupprimer