17 janvier 2010

Tous les vœux

Kaléidoscope des impressions que l’épisode des vœux aura provoquées chez un observateur objectif. Invité par les maires de la Boucle et par le député il a du se faufiler en douce pour recevoir(?) ceux de l’élu de la commune où il est racketté.

Guindés, compassés, ampoulés : ceux du Vésinet. Un maire solitaire, assommant un auditoire frigorifié par une litanie auto complaisante et des digressions planétaires. Prétentieux et mal lu. Devant un maigre parterre d’élus, où étaient le préfet, le président de la haute assemblée ?

Brillants, lyriques, ceux du petit Jacques. Quel organe, quel brio ! Il maîtrise l’art oratoire l’ancien de sciences po : ils étaient tous là, dans la Maison du cheval et de Laffitte - le banquier, les conseillers du Vésinet déplacés en masse : leur maire fut superbement ignoré, enfin, ça valait mieux qu’en public une avoinée. Petit Jacques, mais grand camouflet !

Campagnards, comme leurs buffets, ceux de nos voisins montessonnais, Mr Down under économe de ses propos comme des sous de ses administrés a la délicatesse d’écourter le pensum annuel au minimum de la bienséance syndicale intercommunale. Faudrait pas que ces messieurs-dames des corps constitués se soient déplacés pour rien, on était border line, mais du bon coté.

Gourmands, ceux de Carrières, où le jeunot de la bande a réuni du beau linge à rendre jaloux le septuagénaire du Vésinet. Interminable égrenage du chapelet des bonnes actions devant un auditoire au bâillement communicatif jusqu’aux bancs des huitres. Les banquiers auront été sermonnés, la ministre des finances renvoyée à ses chères études : un postulant carriériste s’était déclaré, mais la gente carillonne n’en avait rien à cirer. Ventre creux a-t-il des oreilles ?

Enfin, l’ultime réunion, la plus
bonne enfant, si ce solécisme est toléré, se tenait à Croissy. JR y fêtait les rois, Louis XV est dans la boucle, on nous l’avait caché. Ses amis du meilleur monde n’ont pas hésité à consacrer sa réussite et celle des croissillons. Le secret ? c’est simple comme nous l’a expliqué l’édile à temps partiel : il suffit d’aimer sa ville et le reste est naturel. L’imposteur du Vésinet était absent, pas même représenté, allez savoir pourquoi ?

Meilleurs vœux !





7 commentaires:

  1. L'absence de Varèse et de tous les conseillers de la majorité aux vœux de Croissy est un exemple de plus de l'absence de sens politique du maire, sans parler de la plus élémentaire des corrections...

    mais là c'est un problème privé.

    "Je suis rital et je le reste..." air connu

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez oublié "La Galette des ROIS " !!
    Nous au Vésinet on l'a tirée.. et on l'a eu la fève ! maintenant y a plus qu'à la porter la couronne "d'épines"....
    maintenant on attend la distribution de suppos..
    elle se fera peut-être au gymnase Matalou...après le succès de notre équipe en finale contre la grippe Ah...ah...

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis laissé dire qu'à Chatou et à Carrières les municipalités avaient bien régalé leurs convives. Au Vésinet on ouvre le Champagne en petit comité, mais à Carrières on n'hésite pas à offrir des huîtres et des fruits de mer à 300 personnes.
    Vous avez dit "crise" en 2009 ? Quelle crise ?
    Sermonnons les banquiers comme dit Phénix, mais régalons nous tant que nous croyons ne pas payer.

    RépondreSupprimer
  4. Ô PHENIX,ne te laisse pas abuser par les apparences.

    En 2011, décalage du calendrier électoral oblige, il y aura des élections sénatoriales.

    Renouvelés par tiers, désormais tous les deux ans, les sénateurs sont élus par un collège de grands électeurs, composé essentiellement de membres des conseils municipaux et de personnalités choisies par les maires...

    La liste UMP a obtenu en 2004 4 élus : Alain GOURNAC, Mme DUPONT, M BRAYE et Mme GOUSSEAU.

    Mme DUPONT a eu la délicatesse de démissionner pour que Gérard LARCHER, 5ème de liste, redevienne sénateur, lorsqu'il a perdu son poste de ministre en 2005.

    Crois-tu vraiment que GOURNAC et LARCHER venaient uniquement pour les beaux yeux de JR aux vœux de Croissy/Seine ?

    RépondreSupprimer
  5. @Veterinaire
    Le renouvellement est par moitié et non par tiers et pour 3 ans et non 2 ans.
    Le reste est vrai, et la motivation des sénateurs à venir aux voeux est évidente

    RépondreSupprimer
  6. au vétérinaire de rambouillet:au travail,l'oie, le chat ,quoi d'autres?il va faire fortune sans compter les pigeons que nous sommes.

    RépondreSupprimer
  7. @ATHENA

    milescuz

    j'mai gouré avec el changment de scrutin de 2004.

    Avant c'était neuf ans renouvelable par tiers.

    RépondreSupprimer