20 février 2010

Plus flagorneur… !


La bande son du dernier conseil municipal n’est toujours pas en ligne. Subirait-elle des modifications pour effacer l’épisode grand-guignolesque de la délibération relative au caractère communautaire de la piscine de Houilles ? A moins qu’il ne faille ré enregistrer une nouvelle version des élucubrations économiques du chef dont la limpidité a perplexifié le public, entraînant hochements et ricanements. Le p’tit Robert expliquant le financement d’une piscine …ouille, ouille : il s’y est même noyé ! Peut être est-il occupé à effacer la piteuse intervention d’un godillot, échappé de derrière des barreaux ! Y a-t-il une once de sens moral chez ce Huron qui vitupère un élu pour des propos qu’il n’a pas entendu, n’étant pas encore parvenu de Montesson lorsqu’ils furent prononcés? Il a bien mérité du hochet qu’un p’tit Robert tout flatté lui a renvoyé. Plus flagorneur tu meurs !

Au rang des perles à porter au crédit du p’tit Robert, varézinades du jour à inscrire dans le livre d’or de la mairie on retiendra : « La notion de gaspillage, ce n’est pas l’axe de notre gestion » Il a raison le p’tit Robert, c’est pas l’axe de sa gestion , c’est au cœur ! Évoquant succinctement la MJC, il a tenu ses propos : " Le projet est venu dans le spectre en décembre… » Sans juger de la métaphore lumineuse on notera qu’il aura fallu 20 mois après son élection pour que la perspective de reconstruire une MJC entre dans le champ de ses réflexions...Quelle faculté d’anticipation !

On ne peut pas clore le florilège des noix d’honneur sans en donner la palme au très prometteur marquis de Chamborant. Il se fait un nom dans la lustrerie, à moins que ce ne soit de la vannerie. Volant au secours du parking du chef, dont le revenu mensuel ne décolle pas d’un ridicule 700€ (9 places réservées …) il suggéra de rendre piétonnes les rues voisines pour forcer les automobilistes à se garer dans le souterrain ! Le godillot junior fut récompensé par un « excellent Guillaume, toutes les suggestions seront étudiées … »

La varésie en petit comité n’est soluble que dans la flagornerie. Le départ des oppositions lors du conseil du 18 février en donna une hallucinante illustration.


13 commentaires:

  1. En somme, de-Truc-Machin-Chouette ne fait que suggérer de continuer dans la voie tracée par Roro : faire payer. Tout le monde. Au prix fort.

    Mais bougres d'ânes ! Arrêtez de proférer bêtises sur niaiseries et rendez-vous à l'évidence : vous êtes mauvais et incapables de faire quoi que ce soit d'intelligent ! La preuve : la seule chose intelligente à faire maintenant serait de démissionner et vous ne le faites pas, c'est dire !

    Et apprenez à parler et écrire correctement, ça peut toujours servir...

    RépondreSupprimer
  2. Chirac avait dit : Prochainement on pourra se baigner dans la Seine !...
    Roro a dit : Je sais pas nager, sauf dans Ma Mairie (la nage entre deux eaux,...)et on ne pourra jamais se baigner aux Ibis ! Si des Vésigondins veulent une piscine, ils n'ont qu'à se la faire construire, j'aurais encore plus de pognon dans les caisses et à dépenser..je crois qu'en 1er, je changerai ma Prius avec une Mercedes !!et j'achèterai un vélo électrique à mon vieux ami CHATARD ! mais où est-il en ce moment ??j'espère qu'il ne prépare pas un mauvais coup!!

    RépondreSupprimer
  3. Ça y est enfin une bonne décision :
    Tous les jeudis aura lieu une foire aux bestiaux, place du Marché !

    RépondreSupprimer
  4. Une Grenouille vit un Boeuf
    Qui lui sembla de belle taille.
    Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
    Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
    Pour égaler l'animal en grosseur,
    Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
    Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
    - Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
    - Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
    S'enfla si bien qu'elle creva.
    Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
    Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
    Tout petit prince a des ambassadeurs,
    Tout marquis veut avoir des pages.

    RépondreSupprimer
  5. La voilà la bonne idée: mettre la place de l'église en zone piétonne (dixit Chamborant), mais c'est ça qui va dynamiter euh! dynamiser le commerce local !!! Il n'y aura alors même plus besoin de parking, ni en surface, ni en sous-sol puisqu'il n'y aura plus de chalands.

    RépondreSupprimer
  6. Si on met la place de l'Eglise en zone piétonne et qu'on y interdit le stationnement la ville perdra donc les recettes de cette zone. Où sera donc le bénéfice pour la commune si le automobilistes paient leur stationnement sous la place du Marché au lieu d'autour de l'Eglise ? Monsieur de Machinchose doit être fâché avec le calcul mental. N'a-t-il rien trouvé d'autre pour être à nouveau dans les bonnes grâces de Sa Majesté Roro 1er ?

    RépondreSupprimer
  7. @ anonyme de 13:26

    Et avant Noël on fera le marché au gras, avec les foies de nos oies !

    RépondreSupprimer
  8. Harry Corrouge de Colere20 février 2010 à 20:18

    Les quelques spectateurs qui suivaient le conseil après le départ de l'opposition ont assisté à un spectacle désolant.
    Robert Varèse partait dans des tirades de 10 minutes. Il moulinait tout seul, brassait de l'air, employait des expressions toutes faites et complètement creuses...puis la chute arrivait et n'avait rien à voir avec le développement.
    C'est exactement ce qui s'est passé pour le vote concernant la piscine de Houilles.
    Notre maire est usé, incapable d'être cohérent et de construire quoi que ce soit.
    Il n'est sans doute plus capable de gérer la mairie.
    Mais comment expliquer la servilité et l'esprit de soumission idiot des conseillers ?
    Comment 18 personnes peuvent elles voter sans comprendre quoi que ce soit ?
    Honte à vous !
    Et l'on me dit que certains sont énarques ou polytechniciens ?
    Regardez les bien sur la photo de Phénix: ceux là sont sans doute les plus lamentables.
    Les 7 conseillers majoritaires absents pourront au moins se targuer de ne pas en avoir été.

    RépondreSupprimer
  9. Il n'a pas été question de mettre la place de l'Eglise sans autos et sans stationnement, mais "détendre les zones pietonnes" ce qui n'est d'ailleurs pas le mot juste: actuellement, il n'y en a pas!
    Cela dit, les zones piétonnes ne nuisent pas au commerce si le commerce est adapté à la demande et si une part significative de la population est capable de faire 100 m à pied.
    Lorsque vous allez faire vos courses à Carrefour, vous faites beaucoup plus de 100 m à pied. Une zone piétonne dans le centre ville serait une excellente chose. Reste à la délimiter et à définir son usage.

    RépondreSupprimer
  10. pas très interessant tout ça!

    RépondreSupprimer
  11. ...et on en a encore pour 4 ans..!
    Où trouver les compétences que l'ampleur de la tâche de redressement ne rebutera pas ?

    RépondreSupprimer
  12. @ l'anonyme de 20h36 alias Monsieur le Marquis

    Vous vouliez sans doute "étendre" les zones piétonnes. Quant à vous, vous feriez mieux de vous détendre.

    RépondreSupprimer
  13. Harrycorouge oublie de rapporter l'épisode des pleurs ! Croquignolesque, la Tritant délayant son rimmel dans des larmes de crocodile parce que Michel l'avait traitée de magouilleuse.
    Et Dieu sait si Michel est quelqu'un de mesuré. Tritan qui ne sait faire autre chose que de dodeliner ou de ricaner est mure pour un job au Théatre. Qu'elle n'oublie pas de se munir de serpillères.

    RépondreSupprimer