31 mars 2010

Aménagement de la place du marché


Mr le maire a récemment rappelé qu’il n’avait pris aucun engagement relatif à l’aménagement de la place du marché. Puisqu’il n’est plus à un mensonge près, il appréciera d’avoir sa mémoire rafraichie. La note ci-dessous en date du 23 mars 2009 n’est pas inventée de toute pièce. Que le DGS soit remercié pour la qualité de son archivage !

Cette note organisait le travail du groupe PDM chargée de produire « un marché de définition » à soumettre au premier semestre 2010 (nous y sommes) à l’appréciation de la population... La feuille de route donnée à frère Jacques ne manque pas de précision, comme on peut en juger.

D’ailleurs il commit un rapport dont le p'tit Robert jugea la tenue excellente, bien qu’aucun des participants à ce groupe de travail (GT) dans le jargon varésien, à l’exclusion des frangins, n’en fut destinataire.

Des âmes charitables nous l’ont communiqué. Juste le temps de l’anonymiser - un procès est si vite arrivé – et il sera communiqué aux vésigondins. Alors pourquoi Robert Varèse a-t-il prétendu lors du conseil du 25 mars qu’il n’y avait pas de projet ?


12 commentaires:

  1. Le maire a tellement peu de gens de confiance autour de lui qu'il n'a guère diffusé ce projet.
    Trop pourtant puisque le voilà sur la place publique.
    Enfer et damnation ! Voilà qui apporte de l'eau au moulin de Madame Ch...

    RépondreSupprimer
  2. On attend avec impatience le rapport "de Matteis" rebaptisé "de xx" pour commenter, car pour le moment c'est creux....

    RépondreSupprimer
  3. c'est scoopissime ; la première fois qu'un projet derape!!!. C'est du taxe carbone au petit pied.
    peut être vaut il mieux qu'il n'y ait point de projet?

    RépondreSupprimer
  4. Contribuable associé31 mars 2010 à 18:13

    Je relève dans le petit chef d'oeuvre (*) que le " but double " devient a), b, ET c.
    Pour moi, ça fait trois.
    Inflation, quand tu nous tiens..!
    (*) et pas " l'oeuvre du petit chef "
    A quand l'inauguration de cette mignonne placette, avec son marché de plein vent, ses vertes frondaisons, son salon de thé et ses lucioles ?

    RépondreSupprimer
  5. Il serait intéressant de savoir si, parmi les lecteurs de ce blog, il existe des personnes qui ont été sollicitées par la mairie pour faire partie des groupes "partenaires" depuis mars 2009... Pour ma part, je n'en ai jamais entendu parlé, ni au sein de l'USV, ni à la MJC, et pas non plus par les parents d'élèves.

    Si ces personnes (discrètes) existent, il seerait légitime qu'elles se manifestent et nous disent ou en est le travail de cette commission.
    Après tout, il s'agit peut-être seulement d'un peu de retard...comme beaucoup de chose dont s'occupe Mr de Matteis!

    RépondreSupprimer
  6. Vous pouvez consulter ce plan de route sur le site de la mairie :
    n groupe au travail pour la place du Marché
    place du marché Définir un avant-projet pour le « dessus et le dessous » de la place du Marché, telle est la mission du groupe de travail de la place du Marché qui s'est constitué il y a quelques semaines. Car si la place du Marché sera livrée au cours de l'été, reste à savoir quelle sera la destinée des volumes et des espaces «sous et sur la place», notamment au regard de l'espace libéré par la patinoire initialement prévue (15 000 mètres cubes). Conformément aux promesses de la campagne, Robert Varese a décidé d'associer les Vésigondins à ce projet.


    Lire la suite

    RépondreSupprimer
  7. Alphonse Pallu aurait-il rédigé ce genre de note?

    RépondreSupprimer
  8. a anonyme 18h41,
    Sauf que cette feuille de route , elle date pas de cette année...

    RépondreSupprimer
  9. Rien de nouveau sous le soleil.Electro encéphalogramme plat.

    RépondreSupprimer
  10. le marché de définition (au sens du code des marchés publics)a été considéré comme illégal par la Cour de justice des communautés européennes (CJCE). il faut prévenir le maire, afin qu'on ne se retrouve pas dans une siutation identique avec celle de l'ancienne municipalité (illégalité du concours de maîtrise d'oeuvre, entrainant les problèmes que l'on sait).

    RépondreSupprimer
  11. Effectivement le marché de définition est désormais illégal, mais il ne l'était pas encore au moment de la rédaction de la note présentée dans l'article de Phénix.
    Cependant la commune pourrait passer un marché d'études préliminaires et ensuite un marché de maîtrise d'oeuvres suivi de marchés de réalisation.
    Cela prendra beaucoup de temps, la consultation de la population ne pourra probablement se faire qu'à l'initiative du maire car la loi interdit aux électeurs de demander un référendum après la fin de la quatrième année de mandat.

    De toutes façons, presque tout le monde est persuadé que cette opération serait soit impossible à réaliser, soit d'un coût exorbitant.

    RépondreSupprimer
  12. Y aurait il un moyen pour que le Maire fasse un dossier publique d'information sur la situation actuelle du projet de la place du Marché?
    Financier, juridique, artistique, etc...
    Pourrait il aussi y avoir une projection du coût estimé pour finir le projet initial et de la rentabilité d'une médiathèque, patinoire, etc...
    Serait il possible de lancer une enquête afin de savoir quelle serait l'augmentation du chiffre d'affaire des commerçants concernés au cas ou la fréquentation augmenterait grâce à une activité un peu plus dynamique, culturelle et/ou sportive?

    RépondreSupprimer