6 mars 2010

Le boulet

Les "régionales" auront servi de révélateur, de marqueur. Les montées d’escalier, les réactions des échoppiers, les chalands sur les marchés ont témoigné de l’ampleur du rejet qui frappe le maire du Vésinet et sa clique de godillots.

Ce matin aux alentours du marché des caciques de l’UMP mesuraient stupéfaits la rogue que la seule évocation du mot "Varèse" déchaîne chez les vésigondins pourtant peu enclins aux épanchements spontanés.

« Le maire, on le voit jamais, il se terre », disait l’un. « Le maire il a la trouille » renchérissait l’autre. « Le maire, j'ai demandé à le voir, il m’a éconduit » fulminait sous sa crinière d’écume ce poids lourd de l’UMP vésigondine, avant d’ajouter « Je lui réserve un chien de ma chienne » et de refuser d’en dire plus. C'est un ami des bêtes, Varèse peut être rassuré.

Pour l'UMP le maire du Vésinet est un boulet ! Trainer un boulet à la veille d’élections réputées peu faciles pour le camp de la majorité a fini par délier quelques langues que l’on avait connues moins pendues.

Clair que le sort du boulet est scellé. Il fera un coupable local idéal au lendemain d'un désastre électoral qu'il aura contribué à sceller. L'UMP78 en ne retirant pas son étiquette au maire du Vésinet quand il a décidé son racket fiscal s'est dévoyée avec un boulet qu'elle ne peut aujourd'hui renier. Elle devra boire la coupe jusqu'à la lie faute de l'avoir exclu à temps.


10 commentaires:

  1. Qu'il y ait quelques éclairs de lucidité chez les caciques de l'UMP à la veille des régionales, c'est sinon rassurant du moins normal.
    Mais que peut faire l'UMP pour nous débarasser du boulet?
    Il ne s'agit pas de se prémunir contre une seconde mandature éventuelle en lui refusant une nouvelle investiture. Les choses sont claires pour tout le monde. Il s'agit d'écourter l'apocalyptique mandature en cours et là, l'UMP ne peut rien.

    RépondreSupprimer
  2. Envoyer des bulletins de vote "VARESE DEMISSION" au premier tour des régionales est le meilleur signal à donner à l'UMP.
    Sans risque : il y a un 2ème tour pour rattraper Pécresse au cas où ...

    RépondreSupprimer
  3. On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs. Si, à l'UMP, on a le sentiment que de toutes façons les vésigondins voteront UMP pour les élections "sérieuses", ils n'ont aucune raison de bouger. La branche vermoulue du Vésinet tombera bien toute seule.
    Et bien non!
    Il faut la couper avant qu'elle ne vérole tout l'arbre.

    RépondreSupprimer
  4. Inutile de biffer les bulletins ou de de les annoter : personne ne les lira
    Varèse sait qu'il est détesté, et qu'il ne peut pas se déplacer au Vésinet sans se faire insulter.
    Aucun conseiller municipal UMP n'a distribué de tracts pour les régionales. les jeunes UMP qui les distribuaient se sont fait agresser à cause de varese, ils devaient se justifier et même prétendre que varese n'est pas de l'UMP...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pas vu de jeunes UMP distribuer des tracts moi. Et puis au Vésinet quand on dit "UMP" on ne dit pas "jeunes" (sauf pour le photographe de qui vous savez mais bon il ne représente que qui vous savez et pas l'UMP).

    RépondreSupprimer
  6. VARESE DEMISSION au gros feutre rouge sur une feuille A4, ca se verra et ses sbires seront présents (ainsi que le personnel de Mairie) au dépouillement. Si on ouvre les yeux d'un seul des 25 ce sera déjà un bon point. Effectivement, on essaiera (difficilement) de sauver Pécresse au second tour.

    RépondreSupprimer
  7. ...au gros feutre rouge sur un bulletin UMP!

    RépondreSupprimer
  8. VARESSE DEMISSION
    UMP FAITES LE MENAGE
    LANG- TRITAN- DE CUPPER: TRAITES

    cela sera le texte que j'écrirais sur un Papier A4
    comme elles présideront un bureau de vote elle devront signer ces bulletins nul ...la Honte

    RépondreSupprimer
  9. Bonne idée, je vais en imprimer quatre pour toute la famille, : mes enfants sans patinoire et nous avec 4000€ de plus d'impôts locaux ....

    RépondreSupprimer
  10. Il ne faut pas mélanger les genres, Valérie Pécresse et ses colistiers n'y sont pour rien dans la façon de Robert Varèse et de ses 24 colistiers de gére la commune Par contre vous pouvez lui envoyer des courriels, lui expliquant que nos jeunes, sont privé de patinoire, prevue dans le sous-sol de la Place du Marché, de Bibliothèque-Médiathèque et de locaux pour la Maison des Jeunes dans un batiment qui aurait du être construit dans l'Angle Sud-Ouest de la Place du Marché.
    Courriel de Valéry Pécresse:
    contact@pecresse-iledefrance.fr
    Adresse Postale:
    P.C. Campagne de Valérie Pécresse
    Péniche"L'Équité" Port de Javel Bas
    Quai André Citroën 75015 Paris
    Tel: 01 78 76 76 50
    Pour attirer l'attention, intitulez le courriel Grogne au Vésinet (78) en majuscule.
    Dimanche prochain tout le monde aux urnes, n'oubliez pas que nos ancêtres se sont battus pour avoir ce droit fondamental et certains y ont laissé leur vie. Il y a 12 ou 13 listes, donc un trés large choix.
    J'ai envoyé un courriel a Valéry Pécresse lui faisant l'historique de ce qui s'est passé depuis le jour ou la patinoire a brulé.
    Anonyme

    RépondreSupprimer