15 mars 2010

Régionales : pas d'exception vésigondine !


Pour les adeptes de la lecture rapide quelques remarques en vrac.

Abstention au Vèsinet conforme à la « moyenne » nationale. : 52%
Pas plus de nuls que d’habitude…suivez mon regard !
Enfin le parti majoritaire ne semble pas souffrir d’un effet p'tit Robert en plus d’un effet Sarkozy.

A droite,
La comparaison UMP 2004 / 2010 est rendue
difficile par l’éclatement de l’UDF qui a conduit au regroupement du Nouveau centre sur la liste UMP dès le premier tour 2010. Le cumul UMP + UDF 2004 : 67% peut être comparé au cumul UMP + divers droite de 2010 : 61%. Soit 10% en moins.
Rappel : au niveau national en 2004 l’UMP faisait 33%, en 2010 27%, soit une perte de 20% environ des électeurs.

Les extrêmes :
A gauche, ils passent de 2% à 2% ! A droite de 8% à 7%

A gauche, Le PS local est le grand perdant du scrutin, il chute de 19 à moins de 14%. Ces 20% d’électeurs perdus par le PS ont grossi les rangs de l’Écologie qui a aussi reçu des voix de droite pour devenir la seconde force politique vésigondine avec 14% des suffrages contre 13.5 au PS.

L’Écologie militante de l’éGologue en chef de la mairie n’a pas empêché des électeurs du parti majoritaire d’ajouter à la vague verte qui porte Mme Duflot.

La publication laborieuse des résultats sur des écrans géants s’est faite en présence d’une assistance clairsemée. On notera le maire en conciliabules avec sa garde rapprochée, maire qui ne s’est jamais mélangé à la foule des badauds… on a sa dignité !



28 commentaires:

  1. ajouter les voix Modem aux voix UMP est un peu hasardeux....
    dire que la gauche est la grande perdante l'est tout autant, en 2004 le PS était allié aux Verts dès le 1er tour, en 2010 PS + Verts = +9%

    RépondreSupprimer
  2. Pas d'effet "P'tit Robert", pas de votes "nuls" supplémentaires, c'est plutôt bon signe, cela prouve que les votants ne se sont pas trompés d'échéance. Il s'agit des régionales...pas des municipales.
    Par ailleurs, il faut rendre hommage à "Europe Ecologie" qui fait une entrée remarquée avec un score très bon, piquant au passage dans le réservoir du PS. Au delà des arguments de Cécile Duflot, le travail local de Nabila Keramane y est sans doute pour quelque chose.

    RépondreSupprimer
  3. La gauche augmente son score car on doit ajouter au 13.5 du PS les 14 de s Verts soit 27.5% contre 20% en 2004. Phénix a tort sur ce point là !

    Le point critique que souligne Phénix c'est la perte de la première place à gauche par le PS au profit des écolos.

    A Michel n'aura rien fait pour empêcher l'émergence des Verts, sa proximité avec R Varèse et son socialisme à l'eau de rose. Au PS on pense qu'il n'était pas mécontent de voir les verts progresser.

    En tirera-t-il la conclusion pour faire entrer Nabila Kéramane au conseil comme cela semble s'imposer.
    Ce sera le vrai test de son caractère démocratique.

    RépondreSupprimer
  4. 90% des électeurs vésigondins ignorent qu'il y a un parti écolo local.
    Le fantasme écolo, qui frappe à droite comme à gauche, qui se traduit par un vote écolo "contestataire" ne résisterait pas à un contact avec les militants de cette nouvelle secte.

    RépondreSupprimer
  5. Les écolos ne sont que des rouges déguisés en verts ! Des pastèques en somme ! Au Vésinet, c'est encore plus évident !!!

    RépondreSupprimer
  6. Les personnes qui votent pour Europe Ecologie ne seront pas déçus surtout lorqu'ils devront payer des taxes et autres en plus...
    "Trop d'Ecologie tue l'Ecologie" !
    Tout à fait d'accord avec "Anonyme", les Vésigondins n'ont pas attendus cette Madame Kéramane qui d'après ses dires :"se battra jusqu'à l'épuisement pour sauver notre Vésinet" !
    Je crois qu'elle a juste un peu le "Melon" Ecologique bien entendu !

    RépondreSupprimer
  7. Le vrai gagnant ,c'est Robert Varèse.Le vrai perdant c'est les contestataires du blog.

    RépondreSupprimer
  8. @ Phenix

    Vous parlez d'une assistance clairsemée. Effectivement, au regard de vos photos il y avait des élus et 2 ou 3 badauds.
    Est-ce bien cela ?
    Pour avoir assisté 1 ou 2 fois à des soirées électorales, il semble que d'habitude la foule est plus importante.
    Comment l'expliquez vous ?

    RépondreSupprimer
  9. Cette soirée d'élection n'avait de l'intérêt que pour les militants, partisans, professionnels de la politique. Aucun enjeu, aucune conséquence.
    Rendez-vous au second tour.
    Au Vésinet, qui avait envie d'aller partager ce moment avec nos élus ?

    RépondreSupprimer
  10. Notre maire s'est mis à dos les poids lourds locaux de la politique. Ils n'ont aucune envie de paraître à ses cotés.

    Le maire n'aime pas les vésigondins qui le lui rendent bien.

    Il aura toujours une Josette ou un Roger pour jouer au cireur de bottes : à leur age on ne se refait pas.

    Phénix

    RépondreSupprimer
  11. la photo est saisissante

    le p'tit Robert, Vlieghe et Hubert reçoivent leurs instructions du maire du palais, frère Xavier !

    RépondreSupprimer
  12. Je préfère défendre une Ecologie Locale et Intelligente, Modérée, qu'une écologie de masse, "extrémiste" qui perdra dans très peu de temps sa crédibilité : à force de se croire au Sommet, on finit souvent par se perdre !
    Le Maire en est la preuve ainsi que sa cour !!!
    De toute façon, la politique au Vésinet c'est du grand n'importe quoi, il y a tellement de haine, de contradictions, d'insatisfaits qui critiquent tout sans jamais rien proposer !!! Même les gens et les Maires des communes voisines se marrent :
    "Vous avez vu les "Bourgeois" du Vésinet se tirer dessus";
    J'ai parfois honte d'habiter dans une ville aussi "dramatique"...
    Et vous voulez un bon Maire ? mais il n'y aura jamais un Maire intéressant dans cette Ville et même si il devait exister vous le critiqueriez de la même façon que Foy ou Varése !
    Les gens qui veulent faire des choses valables et bien, ils abandonnent devant vos "langues de vipére"...
    La critique, oui, mais une critique utile, intelligente, pour avancer...
    Toute cette "pagaille" attire les mouches de tout bord...
    Mais la comédie del arte est à son apogée lorsque Mme Keramane parle de "se battre jusqu'à épuisement pour son Vésinet"...C'est digne des plus grandes scènes des "pleureuses" que l'on voit dans certain reportage !
    Ce sont les gens qui parlent le moins qui en font le plus Madame!Parole de résistant !
    Vive la France, Vive la République, Vive la Démocratie partout sauf au Vésinet...

    RépondreSupprimer
  13. @ Anonyme de 11h27:
    Vous devriez préciser votre position. Je ne comprends pas en quoi Varèse a gagné et les contestataires ont perdus???

    RépondreSupprimer
  14. Réponse : "Varése a gagné et les contestataires ont perdus" qui à part Europe Ecologie peut marquer ce genre de "Conneries" !
    Ce ne sont pas des Anges, "le miel attire les abeilles"...
    Et comme il y aura beaucoup d'abeilles "Ecolos" au vésinet si cela se précise au second tour, Attention aux "Piqûres" !

    RépondreSupprimer
  15. L'analyse à l'article précédent de charly est remarquable.Elle mérite d'être remise ici en réponse à l'anonyme de 14h07

    RépondreSupprimer
  16. copié collé par le webmaster

    "Les résultats de ce premier tour traduisent admirablement le caractère "village gaulois" du Vésinet, refuge où il fait bon vivre et où la misère du monde n'a pas de voix. L'UMP, parti à la dévotion de notre héros, peut être assuré de notre fidélité. Les plus belles réussites de la politique Sarkozienne, le bouclier fiscal, l'aide aux banques pour sauver nos économies, méritaient bien un renvoi d'ascenseur!
    La deuxième place aux écologistes est la marque de notre influente population "bobo" qui continuera à aller acheter ses produits bio en 4x4, qui retournera se ressourcer en faisant du tracking dans le Sahara ou innovera en allant photographier les gorilles dans les forêts du Haut-Congo. Les moins aventureux contribueront à sauver la planète en ne manquant aucune des émissions d'Ushuaïa.
    Le résultat du PS, parfaitement en accord avec les scores de la Gauche au Vésinet, à 1 ou 2% près, justifient qu'André Michel envisage avec sérénité la construction de 1000 logements ou plus sur les terrains de l'Hôpital, seule façon de faire progresser la gauche (caviar?) au Vésinet. Pour le reste, on se félicitera de voir que le FN n'atteint pas son niveau national. Dans une des villes les plus diplômées de France, c'est encore beaucoup trop.
    L'abstention record, ici comme ailleurs, s'explique par l'absurdité du suffrage à deux tours. Le premier tour ne sert qu'à l'expression de petits partis qui n'intéressent au fond que peu de monde. Pas la peine de se priver d'un week-end à la campagne pour ça. Retour aux choses sérieuses au second tour.
    Enfin, le flop du jour, c'est la tentative d'utiliser cette élection pour traduire le mécontentement vis à vis du maire. Si l'impopularité de celui-ci est grande, atteignant même des records, elle n'a pas le caractère obsessionnel qu'elle prend dans ce blog. En dehors d'une cinquantaine d'opposants caractériels l'immense majorité de la population s'est résignée à cohabiter avec cette équipe municipale, jugeant que, hormis le recours à des prières de toutes natures auprès des forces surnaturelles -et du préfet, les chances de voir la situation évoluer avant les prochaines élections sont à peu près nulles. "

    RépondreSupprimer
  17. A noter quand même qu'on a changé d'époque systèmes vidéos performants 3 ecrans 3 projecteurs 3 ecrans on se serait cru dans une salle des marchés... ce nouveau luxe n'a pas du être bon marché ; mais il n'y avait plus la télé comme du temps de Foy pour suivre les commentaires nationaux... cela aurait gaché la petite fête UMP il faut croire

    RépondreSupprimer
  18. Opposant caractériel et déterminé15 mars 2010 à 18:31

    Je ne me résignerai pas à cohabiter avec Herr PV.
    Je trouve heureux qu'existe un lieu d'information sur le quotidien réel de cette commune.
    En contrepartie de la charge fiscale qui m'est imposée et de ses utilisations discutables, je revendique le droit d'exprimer mon mécontentement quand et comme bon me semblera pendant les quatre ans qui viennent.

    RépondreSupprimer
  19. @ Charly

    Votre analyse est intéressante et pertinente par de nombreux aspects. Mais je ne partage pas totalement votre point de vue sur ce que vous appelez le "flop du jour".
    La vérité c'est que les électeurs sont résignés (au Vésinet comme partout en France). Ils ne croient plus en la politique. Ils ne croient ni en Varèse, ni en Sarkosy, ni en personne pour régler leurs problèmes. Pour preuve, le résultat du MODEM : quand Bayrou est apparu, il a donné l'impression d'être différent des autres, alors il a fait un bon score. Et puis à l'usure, on découvre qu'il est comme les autres, il ne roule que pour lui.
    Au Vésinet c'est pareil, les petits leaders communaux ne pensent qu'à être maire dans 4 ans.
    (qui croit sérieusement aux chances de Morel, Bécue, Jonemann ou Michel d'être maire et de faire mieux que Varèse ...? ... à part eux-mêmes)

    Tout cela, les électeurs l'ont bien compris. Si demain un vrai leader charismatique se dégageait (encore plus si c'est une femme), alors il aurait un soutien total. Les vésigondins sont des moutons. Il leur manque un berger.

    RépondreSupprimer
  20. à harry cooper :arrêtez de croire que le salut du vesinet viendra d'un homme ou d'une femme!vous croyez au sauveur des vésigondins pour leur péchés:leur égoisme,leurs actions, leur bouclier fiscal.Le salut viendra des vésigondins et tant qu'ils votent UMP à plus de 50% alors que la France entière le fait autour de 30 maxi tant l'injustice règne ,ils ne peuvent être sauvés.C'est une réserve de ceux qui s'accrochent à un monde périmé.Ils fallait les voir voter comme si la patrie était en danger.

    RépondreSupprimer
  21. @ Harry Cover

    En quoi votre analyse est-elle si différente de celle de Charly ?
    Le flop, il est bien là et il est dû à cette résignation. On se dit que peut-être ce "leader charismatique" apparaitra à l'approche de l'élection.
    S'il venait maintenant dans cette cacophonie lamentable, il (ou elle) se grillerait bien avant l'élection.
    il faut, sur ce blog, comme Phenix et d'autres le font, dénoncer les incohérences, les absurdités, les magouilles de façon systématique pour qu'il n'y ait plus de doute sur ce qu'on peut attendre de cette municipalité. Pas la peine d'inventer ou de broder, le coup du dernier conseil municipal, personne n'aurait imaginé ça.
    Les outrances de certains leur font peut être du bien mais ne servent pas leur cause auprès du public si conservateur du Vésinet.
    Aucune chance de faire la révolution ici.
    On peut, peut-être espérer une ou deux défections dans l'équipe municipale. La lassitude fait son oeuvre.

    RépondreSupprimer
  22. Les "contestataires de ce blog": Pourquoi cette expression? Ce blog est ouvert à tous, il est lu par beaucoup, y compris au 60 bld Carnot. Pourquoi y a-t-il si peu de commentaires favorables au maire?
    Après tout, même si les articles de Phénix sont parfois (souvent?) orientés, rien n'empêche les critiques de tous bords de venir s'exprimer.
    Qui est venu défendre la position du maire sur la vente du 43 Pallu?
    Qui a soutenu la mairie dans son choix de Matalou?
    Qui défend Mme de Cupper au sujet du prix de la cantine?
    Qui aime la nouvelle place du marché?
    Qui soutien le choix d'implantation de la future MJC?

    Personne!!!

    Alors messieurs et mesdames qui êtes à l'origine ou qui soutenez les projets de l'actuelle municipalité, venez donc enrichir le débat et nous faire part de vos arguments.

    RépondreSupprimer
  23. Même si les commentaires ne sont pas toujours d'une haute tenue, au moins il y a de temps en temps des discussions intéressantes.
    Par pitié, n'invitez pas les varesophiles impénitents à venir se répandre en invectives comme ils l'ont fait durant les six premiers mois de la mandature. Depuis, ils n'ont plus rien à dire. Ils n'ont qu'à se faire oublier.
    Le dernier carré se réunit au conseil municipal. On attend le moment de les oublier aussi.

    RépondreSupprimer
  24. Qu'est-ce qu'un "leader charismatique" ?
    Le Vésinet, les vésigondins, doivent-ils attendre, espérer un leader charismatique pour sortir de l'ornière ?
    Si on entend par là un mouton à cinq pattes, une licorne miraculeuse, ou même "simplement" un De Gaulle ... on est mal!
    Mais tout de même, on doit bien compter sur une personnalité car nos institutions sont ainsi faites qu'il faut un "leader" pour qu'elles fonctionnent.
    L'exemple nous vient d'en haut qui nous montre qu'un leader qui s'occupe de tout sans déléguer, ça ne fonctionne pas non plus. Mais on ne peut pas faire l'économie d'une personnalité qui incarne la politique (au sens le plus large) du moment.
    Le principal rôle de ce personnage, c'est de convaincre ses concitoyens que les choix de sa municipalité sont les bons choix.
    Alain Marie Foy a sans doute mésestimé cette part de son rôle. Il a attaché plus d'importance au montage de ses dossiers qu'à leur acceptation par la population -et peut-être aussi au dialogue en amont. Ses successeurs, sans beaucoup augmenter le dialogue, ont fait l'économie du montage des dossiers...
    Nos ancètres les gaulois nous ont laissé un héritage lourd à porter. les quelques 6000 foyers du Vésinet ont chacuns une idée très précise de tout ce qu'il faut faire ou ne pas faire dans tous les domaines.
    Même un bon maire, tel qu'Alain Jonemann (celui des trois premiers mandats) aurait probablement dû subir beaucoup plus de contestation s'il avait eu à connaître les blogs, mais peut-être pour le meilleur profit de ses concitoyens.
    Avec la tension palpable à laquelle nous sommes arrivés, je souhaite bien du plaisir à Monsieur ou Madame le 19e maire du Vésinet. Mais je l'attends avec impatience, moi aussi.

    RépondreSupprimer
  25. @ Charly

    Tout à fait d'accord avec votre commentaire de 9h58.
    Concernant votre précédente analyse, je différais d'appréciation sur le soi-disant "flop". Il faut tout de même relativiser l'appel au vote nul du type "VARESE DEMISSION" en rouge. Il était l'oeuvre de 2 ou 3 commentateurs, pas plus à mon avis. Même Phénix ne l'a pas repris. Il n'est pas dupe Monsieur le blogueur. Un appel fort et continu de sa part à voter nul aurait sans doute fait doubler le taux de votes nuls (30 par bureau au lieu de 15 !!) et il aurait montré l'impuissance du blogueur.
    Rappelons nous tout de même qu'une hausse colossale de 50% des impôts n'a pas amené plus de 50 personnes dans la cour de la mairie lors du vote du budget.

    Pour revenir au leader charismatique que j'évoquais, j'avoue que c'est un voeux ! Je ne vois rien venir, mais je sais qu'il y a quelques personnes compétentes et de bonne volonté qui pourraient faire de bons adjoints autour du leader ... qui se fait attendre !

    RépondreSupprimer
  26. @Charly
    Je ne crois pas que les vésigondins soient si différents des autres français, ni surtout que les 6000 foyers vésigondins ont une idée précise de ce qu'il faut faire ou ne pas faire.
    Ils expriment simplement comme tout individu dans un pays démocrate ce qu'ils pensent de ce qui les concernent directement (les impôts, l'état de leurs trottoirs, le prix de la cantine s'ils ont des enfants...).
    Parmi la petite vingtaine de personnes qui sur ce blog écrivent autre chose que des injures envers l'équipe en place, il y a peut-être de futurs élus qui eux réfléchissent et ont des idées sur beaucoup de dossiers.
    Cela n'en fait pas des "gaulois".
    L'appel au vote "Varese demission" aux régionales était évidemment une sottise et personne heureusement ne s'est prêté à ce jeu idiot.

    Je pense que la culture bourgeoise (moins Bobo que ce que l'on croit) de beaucoup de vésigondins leur interdit de manifester.
    Ils attendront donc bien sagement de nouvelles élections où les instances de l'UMP et au premier chef le futur député, qui je l'espère ne sera pas Myard, tenteront de nous imposer un candidat.
    Et tout recommencera comme en 2008.....

    RépondreSupprimer
  27. @ Vésigondin
    1) Ne pas prendre mon propos "au pied de la lettre".
    2) Les 60 M de français sont aussi pleins de certitudes que les Vésigondins, ce qui fait le charme de nos "cafés du commerce".
    3) Pour moi, "gaulois, ce n'est ni une injure, ni un label de qualité. Juste une image.
    4) Dans la culture comme dans l'alimentation, le salut est dans la diversité. Un peu de culture bourgeoise, ça rend la vie plus civile. Un peu de décontraction bobo, ça décoince. Un peu de gouaille populeuse, ça déride...
    Le tout est de ne pas sombrer dans un quelconque intégrisme.
    Les Vésigondins sont ceci ou cela, ça ne veut pas dire grand chose. Ils sont divers et variés. Mais la variété que je préfère me semble un peu en déclin. Je vieillis.

    RépondreSupprimer
  28. Ni dieu, ni césar, ni tribun !

    RépondreSupprimer