24 mars 2010

Saint Robert l’aumône

Il a osé !

Il a franchi le Rubicon, jeté son froc aux orties après avoir entendu la vox populi.

Il ne supportait plus de s'entendre reprocher toutes ses avanies : l’achat de sa maison de campagne, le mobilier de son bureau, sa moquette qu’il a fait changer 3 fois, les agapes aux Ibis, les I Phones pour les super godillots, les séminaires d’expression orales pour les bafouilleux, le cloutage des trottoirs comme rue St Denis et tous les gaspi qu’un seul billet ne suffirait pas à en dresser la litanie.

Il fallait "rendre l’argent", comme aurait dit Maggie. Surtout que le magot dont ce blog fut le premier à révéler l’existence*, s’élève à 32 millions de francs, pour ceux dont le logiciel est resté bloqué à l’an deux mille. Excusez du peu.

Alors le besogneux comptable qui ignore tout des tableurs, à l’abri du bouclier, s’est mis à son abaque.
"Abracadabra" a-t-il marmonné en faisant tourner les boules.
"Six et demi" a-t-il lancé devant les membres de la commission finance éberlués.
"6.5 % de baisse des taxes" s’est-il empressé d’ajouter.

C’est comme ça qu’en Varésie on décide de lever l’impôt.



6,5% de baisse d'impôts
! Un chiffre ridicule, une aumône insultante quand on connaît les goinfreries des amis du maire, de l’homme aux 30.000€ pour un bout de Questionnaire, du logiciel à 80.000€
pour classer du courrier, de l’Étude à 60.000€ pour faire circuler les vélos… des 300.000 € de rabais pour le 43 rue Pallu, sans oublier le budget de déssourisation (sic) du CCAS : De quelles souris veut-on se débarrasser ?

Mr le maire, le citoyen n’a que faire de votre aumône. Quand on respecte les électeurs on ne leur jette pas des cacahuètes . Réservez les pour vos godillots, ils s’en repaissent et en redemandent, sinon ils auraient suivi Chatard ! Quant aux vésigondins ils savent tous aujourd’hui qui vous êtes : un profiteur.

* au CCAS on ne contente pas de dératiser, on "déssourise" aussi !



• Mr Varèse a déposé deux plaintes devant le procureur de la République de Versailles pour nous faire mettre en examen suite à la publication de ce scoop. Plaintes classées sans suite… Photo : le juge Bruguière après avoir innocenté Phénix !


13 commentaires:

  1. Le sourire du juge , un tantinet goguenard, s'apparente à une gifle cinglante.
    Une Claque
    Une Claque

    RépondreSupprimer
  2. Rubicon ou visage pourpre, on a le choix ?
    Moi, je préfère encore le Maire Rouge!

    RépondreSupprimer
  3. Il va bien se trouver un journaleux du coin pour écrire que Le Vésinet est la commune la plus vertueuse de la région (une baisse d'impôts de 6,5%!!!!)

    RépondreSupprimer
  4. L'aumône c'est pas Saint Robert c'est Saint OUEN !

    RépondreSupprimer
  5. +50% = 150%

    -6,5% = 140,25%

    Voilà notre bon prince nous rend 9,75 points.

    C.à.D. que la hausse ne sera plus que de 40,25% plus les 10% prélevés par l'état au titre de la perception, soient 44,27% des taux pratiqués par FOY et son équipe.

    RépondreSupprimer
  6. Harry Cover (le vrai)24 mars 2010 à 20:18

    Toujours la même stratégie: Ils vont nous expliquer qu'ils ont été "obligés" d'augmenter les impôts de 50% en 2009 pour solder la "gestion calamiteuse" de l'ancienne municipalité (tout en n'expliquant pas pourquoi on à 5 millions d'Euros à la banque), et que grâce à leur excellente gestion on peut enfin baisser les impôts de 6,5% cette année. Ils nous prennent vraiement pour des buses!

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi 6,5% de baisse plutôt que 7%, ou 6%, ou 10%, ou 5%, ou 20%? Un seul chiffre serait compréhensible: une baisse de 33,33% annulant intégralement la hausse de 50%, accompagnée d'un crédit d'impôt exceptionnel en 2010 du montant des 50% versés en 2009 et dormant en caisse à ce jour.

    RépondreSupprimer
  8. C'est la crise,
    Je suis un Vésigondin moyen et j'ai du payer 1000 € de plus que l'année précédente, taxe foncière et taxe d'habitation cumulées.
    Avec cette somme que Mr. Varèze m'immobilise, je pouvais franchement faire autre chose avec. Il est totalement scandaleux qu'il dispose de l'argent du contribuable de cette façon, surtout dans la situation actuelle et aussi losrqu'on entend le Président Sarkosy déclarer qu'il est inadmissible d'augmenter les impôts.
    Mr. Varèze, vous, le maire du Vésinet et vous qui vous targuez d'avoir été élu sous l'étiquette UMP, de grâce, si vous avez encore un peu d'honneur, ayez au moins le courage de donner votre démission. Vos 6,5% sont un geste de plus dans la façon dont vous méprisez vos administrés.
    Monsieur le maire, depuis que vous êtes en place vous n'avez aucun projet, le temps qu'il vous reste pour votre mandat ne vous permettra de mener à bien aucun projet, même si par miracle vous aviez une miraculeuse bonne idée.
    Alors de grâce, rendez nous notre argent car nous, nous en avons besoin et savons quoi en faire.

    RépondreSupprimer
  9. Harry Cover (l'original)25 mars 2010 à 08:14

    @ Harry Cover

    Je prétends Monsieur que vous êtes dans le faux.
    Je suis le premier à avoir signé un commentaire Harry Cover.
    Je fais donc vous faire un procès pour usurpation d'identité.
    Mais en attendant, faisons comme tout le monde : groupons contre Varèse et ses godillots.
    Nous nous déchirerons lorsque nous aurons pris le pouvoir comme ça se passe d'habitude

    RépondreSupprimer
  10. Le juge Bruguière qui a passé une grande partie de sa carrière sur les affaires de terrorisme international doit être content et fier d'avoir maintenant à traiter des affaires vraiment sérieuses comme celle de Phénix.

    RépondreSupprimer
  11. @ Anonyme de 9:17

    A qui la faute ?

    Ne croyez vous pas que phénix aurait préféré se dispenser de ce pensum ?

    Surtout qu'il a payé avec son argent alors que le polichinelle paye avec le notre.

    RépondreSupprimer
  12. Si la Justice faisait correctement son travail, elle condamnerait la Mairie du Vésinet pour procédure abusive !

    RépondreSupprimer
  13. Pourquoi le juge Bruguière? Parce qu'une explosion de 50% des impôts locaux est un acte de terrorisme fiscal.

    RépondreSupprimer