12 mars 2010

Une affaire pour les maçons


Hier soir Conseil privé, au menu rapport sur le programme local de l'habitat (PLH). On aurait pu jouer à Sim city en petit comité. On aurait pu entrer dans la peau d’un maire et se poser les bonnes questions : Quel Vésinet souhaite-t-on pour l’horizon 2015 ? Quelles options pour désenclaver la boucle. Peut-on éviter la densification ?

Encore eut-il fallu que le maire du Vésinet joue le rôle que son mandat lui attribue pour la reconfiguration des 550 hectares de la commune.

Rien de tout ça. Le maire est resté coi, les neurones figés. A peine quelques banalités. Aucune orientation, aucune inflexion ne viendra du premier étage du boulevard Carnot : les urbanocrates ont les mains libres, ils peuvent continuer à densifier le Vésinet, ce n’est par Robert Varèse qui jouera au protecteur de l’exception vésigondine. Le PLU sera la déclinaison d’un PLH en cours de complétion, lui même avatar d’un Scot émanant de la CCBS, Scot qui reprend les orientations d’un SDRIF, schéma directeur imposé par la région de mr Huchon.

Le document soumis aux conseillers - produit sous la responsabilité de JF Bel maire de Montesson, vice président de la CCBS en charge de l’urbanisme et vp du conseil général - établit des moyennes entre des villes aussi disparates que Houilles et le Vésinet. Ainsi applique-t-on des coefficients d’accroissement identiques sans tenir compte du foncier disponible.

A quoi sert le maire du Vésinet s’il ne participe pas au débat qui touche à l’essentiel de sa mission : Protéger l’existant. Quant à la délégué à l’urbanisme elle a affiché sa méconnaissance d’un dossier dont elle a hérité, il y a quelques semaines, suite à un jeu de chaises musicales qui la dépassait.

Plus 522 logements dont 277 logements sociaux.
Conséquence, une densification de 10%* en 5 ans : du jamais vu au Vésinet. Bouygues et consorts peuvent féliciter le p’tit Robert. Il va faire tourner les bétonneuses pour complaire aux autorités.

La mairie du Vésinet : une affaire pour les maçons!


* près du double de ce qui est demandé à Montesson.

accès au site de la CCBS : PLH


17 commentaires:

  1. Caton l'Ancien12 mars 2010 à 14:27

    Il faut démissionner Varèse.

    RépondreSupprimer
  2. Jeu des chaises musicales ou jeu de l'oie ?

    RépondreSupprimer
  3. Compétents, expérimentés, motivés ?

    RépondreSupprimer
  4. VARESE et LANG DEMISSION (EN ROUGE, FORMAT A4, dimanche 14)

    RépondreSupprimer
  5. Pline le Jeune12 mars 2010 à 14:56

    Il faut démissionner Myard qui a soutenu Varèse

    RépondreSupprimer
  6. le témoin outré12 mars 2010 à 15:27

    Le seul qui semblait avoir étudié le dossier était Michel,faisant des remarques précises trés sociales: visiblement il est à gauche.Il serait interessant qu'il s'exprime sur ce plan Et qu'il revienne sur ses critiques.Sur ce sujet droite et gauche doivent s'exprimer.Il s'agit en effet de dire quel Vésinet nous voulons.Quelle honte de voir le peu de monde de la majorité et de l'opposition de droite représentée par le seul Jonemenn.Nous étions vraiment peu nombreux.Phénix, trouve les absents et punis les;

    RépondreSupprimer
  7. Sur le site de la ccbs on peut lire :

    "la dernière phase d'élaboration du PLH a été arrêtée lors du conseil communautaire du 10 février 2010.
    Le PLH ainsi constitué sera soumis au vote des conseils municipaux des communes de la CCBS au cours du printemps 2010"

    Not'Maire n'a pas assisté au conseil communautaire du 10 février (l'était môlade!)

    Pas étonnant donc qu'il n'ait rien eu à dire hier. Quant à savoir ce qu'il expliquera lors du Conseil municipal qui devra approuver le PLH et comment sera rédigé le projet de délibération soumis au vote, on peut craindre le pire?

    RépondreSupprimer
  8. @ l'anonyme de 15h55

    De toutes manières, présent ou pas présent, il comprend rien le Varèse parce qu'il est limité et qu'il ne bosse pas.
    Tous ces élus croyaient qu'etre conseiller ça voulait dire Honneur et Gloire. ils ont oublié qu'il faut travailler

    RépondreSupprimer
  9. Monsieur le Directeur Général des Services a été convoqué aujourd'hui par le Maire pour lui signifier que le personnel demande son départ. Le Maire hésite encore à le limoger car après le départ de Chatard, ça ferait beaucoup.
    Mais il sera bien obligé de le faire, car le personnel municipal (soi-disant choyé) en a ras le bol

    RépondreSupprimer
  10. Faut pas l'accabler, not'Maire, c'est pas un homme de dossier : Lui c'est un technicien, un manuel : il plonge "sur" la piscine et il coupe les bateaux en 2 pour les rallonger ensuite !

    RépondreSupprimer
  11. En fait il y a un tract qui a été distribué à la mairie demandant à mr le DGS de respecter l'environnement !
    Même son petit linge ne doit plus être étendu au vu et au su des vésigondins...

    RépondreSupprimer
  12. Dimanche: bulletin barré de rouge "Varèse dehors". A faire suivre au plus grand nombre. Varèse il va probablement pas comprendre, mais son équipe de X, ENA, ils vont peut être se rendre compte de la catastrophe en cours. Et y font quoi Nos X et ENA pour stopper les conneries?

    RépondreSupprimer
  13. pas trés franc cette histoire de maçon, Phénix

    RépondreSupprimer
  14. il y a des nuls partout à l'X et à l'ENA.c'est la règle des 80-20.

    RépondreSupprimer
  15. Et les notres sont dans les 20!

    RépondreSupprimer
  16. Les Bulletins barrés de rouge "Varèse démission" seront comptés comme blancs ou nuls, au même titre que ceux qui mettent 1 bulletin d'une liste et un bulletin d'une autre liste ou qui barrent des noms. Personne ne saura qu'il y a x bulletins "Varèse démission".
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  17. @ Anonyme de 9:27
    C'est vrai mais si les "blanc ou nuls" atteignent un pourcentage inhabituel ce sera un signe.
    Et Varese, lui, le saura. Et les RG aussi...

    Les courageux vésigondins qui sont 50 à manifester ont là une occasion de signaler leur volonté de changer de maire dans le secret de l'isoloir. Pour les électeurs UMP mécontents, c'est une option. Pour les autre non.

    RépondreSupprimer