25 mai 2010

Le maire solitaire

Apparition fugace à l’AG de l’AAPM, association des amis de la place du marché, boudée par Mme Hubert, celle la même qui crânait auparavant : « ici on est chez nous ! ». Elle ne doit plus savoir où elle habite, la Josette…


Deux jours plus tard, il est de nouveau seul sur l’estrade, aux cotés de JF Bel, pour tenter de calmer l’ire des riverains de la ligne 19, réunis en association.


Ces deux groupes distincts partageaient en commun un soutient affirmé au maire du Vésinet.

Le premier lui servit de machine de guerre pour expugner Mr L’Ex de sa citadelle. L’opération faite, le maire s’en désolidarisa et ne consulta jamais la bande des grognards (cf photo) sans la quelle il continuerait à croupir dans l’opposition. Il les condamne à jouer les pleureuses et à afficher leur « cruelle déception » en leur faisant bien comprendre qu’il se tape le coquillard de leur récrimination.

Le second réunit les habitants du quartier merlettes, le douar d’origine du p’tit Robert. C’est dans cet arrondissement qu’il recueille les meilleurs résultats aux élections. De ce triangle formé par la route de Montesson, la rue des merlettes et l’avenue des pages est né le RPV Canal historique. Il savait mieux que quiconque que la ligne 19 concentrait les récriminations des habitants contre son prédécesseur accusé d’avoir troqué la tranquillité du quartier pour offrir une desserte aux habitants des "terres blanches", la « zone » que l’on doit à JF Bel.

Les mots doucereux du candidat promettant de ramener le calme dans ces rues étroites résonnent plus fort que les bus aux oreilles des membres de l’association du Vésinet nord, comme résonnent à celles des riverains des Ibis les mots de paix et calme qui leur étaient assurés par le candidat Varèse.

Même punition, même motif ! les promesses du démago n’engageaient que les gogos.

Rien, absence total d’intérêt pour les uns comme pour les autres. Deux ans plus tard, le constat est accablant, le maire ne s’est emparé d’aucun dossier, il n’a rien fait. Acculé par des habitants excédés par la perpétuation des nuisances il doit piteusement reconnaître son impuissance, et dresser des palissades hideuses.

Pour faire face à l’ire grandissante des administrés, il ne se trouve personne aux cotés du maire. Ses adjoints, ses déléguées le laissent tomber. « Marre de se faire engueuler » se plaignent-ils tous en chœur.

C’est un maire solitaire et désarmé qui s’en prend plein la figure. Même ce bon Mr Laduré le président « bien pensant » du conseil de quartier Charmettes-merlettes ne l’a pas raté. Ne s’est-il pas félicité de l’écoute qui était réservée à cette institution par le maire …de Montesson.

Dans la série des "cruelles déceptions", celle ci méritait une mention.





13 commentaires:

  1. Rendons hommage à notre maire: Il a le mérite de venir devant les vésigondins tenter de discuter, et c'est déjà, en soi, une nouveauté!
    Maintenant il est clair que concernant la demande des habitants des "quartiers nord", et notamment les aménagements de la ligne 19, il n'est ressorti aucune perspective de la réunion de samedi. Tout juste une promesse d'étudier la proposition de couper la ligne en deux parties. Mais les deux édiles présents n'ont pu masquer leur manque d'intérêt pour cette option.
    Si ce problème n'est pas simple à résoudre, que dire de celui des Ibis...on peut légitimement douter des solutions proposées ce soir.

    RépondreSupprimer
  2. Personne ne bouge !!!
    tout le monde s'en FOU !!
    C'est comme ça au Vésinet !!!
    à quand le Couvre Feu ???

    RépondreSupprimer
  3. @ le Belge

    C'est vrai qu'il vaut mieux écouter que faire la sourde oreille, mais aller jusqu'à féliciter un édile parce qu'il est à l'écoute des habitants n'est ce pas donner dans la flagornerie ?

    il a fallu qu'il fasse montre de beaucoup d'indifférence pour qu'un geste bien naturel soit porté à son crédit
    Et il lui aura fallu deux ans pour admettre qu'il n'avait AUCUNE proposition à faire, si ce n'est écouter les doléances des riverains...

    Faut qu'en même pas l'en féliciter, il continue à se moquer des gens ! C'est dans sa nature et à son age...on ne se refait pas

    RépondreSupprimer
  4. Le Maire écoute les vésigondins ... dans des cercles plutôt fermés, et même s'il ne peut plus se sentir "chez lui" dans ces assemblées d'associations, il sait bien qu'il ne s'y fera pas entarter.
    Quant à "entendre","comprendre", "partager" les préoccupations de ses administrés, c'est une autre histoire.
    Mais il faut bien aussi reconnaître que tous ces plaignants pensent d'abord à eux-mêmes et pas trop au bien commun.
    A force de donner dans la démagogie la plus éhontée, l'opposant Varese a favorisé, soutenu des groupes de pression sectoriels, égoïstes, qui attendent des solutions miracle contre toute logique.

    RépondreSupprimer
  5. Monsieur "Laduré" n'a qu'une idée en tête c'est le trajet de la ligne 19 car le bus passe devant chez lui... Il ne pense qu'à cela et à rien d'autre... 20/20 pour la mention EGOISTE et FAUX CUL...
    Comme toute la Mairie d'ailleurs...
    De Kersten, elle pique les idées des autres, mange dans la main des adjoints et du Maire et quand cela l'arrange, elle critique la Mairie...
    Il n' y a vraiment que des hypocrites dans cette "Maison"...
    Comment voulez-vous qu'un jour nous ayons un Bon Maire, la politique du Vésinet donne envie de VOMIR...et les gens disent AMEN à des "C---S".
    Personne ne sort du lot et ne mérite le "Respect" des Vésigondins.

    RépondreSupprimer
  6. Désolé Phenix.
    Varese a accompli les souhaits de l'AAPM !!!!
    il a arrèté non sans mal le projet de l'ancien maire comme le reclamait l'AAPM!!!
    Le Vesinet dispose donc d'une place malheureusement trop betonnée mais qu'un paysagiste va transformer en jardin d'eden.

    RépondreSupprimer
  7. phénix donne la moyenne d'âge de la tribune de AAPM.merci

    RépondreSupprimer
  8. Le jardin d'Eden, pourquoi pas ? Le hic,c'est que l'histoire ne s'est pas très bien terminée, si j'ai bonne mémoire ! Alors, avec les créatifs et créatives qui nous gouvernent, je resterais très circonspect.
    M'enfin, comme disait l'autre, "Y'a que la foi qui sauve"...
    Alors, avec l'aide de votre porte-monnaie et du mien, que la fête continue !
    Moi, j'aurais plutôt opté pour un kiosque à musique, avec un orphéon, des chevaux, des omnibus, des dames en crinolines, des messieurs en gibus. Comme au bon vieux temps, quoi !

    RépondreSupprimer
  9. alors Phénix répondez à l'anonyme de 18h17 , avouez: 75, 80 ans? L'avenir est en marche.Au fait,vous en faites partie?

    RépondreSupprimer
  10. Breton et fier de l'être !25 mai 2010 à 21:10

    Phénix,
    Si vous voulez continuer à avoir mon soutien, ce sera sans T.
    Monsieur le Belge,
    Vous nous aviez habitué à des commentaires plus pertinents. Le soleil du week-end a-t-il cogné si fort en Belgique pour que vous en perdiez la raison: qu'attendiez-vous du Maire ? qu'il fasse un bras d'honneur aux vésigondins en leur disant d'aller se faire voir chez les grecs ?
    Rendre hommage à un maire parce qu'il participe à une réunion sur les problèmes de sa commune, faut quand même pas pousser.
    Reprenez vous ! Vous me donnez l'impression de vouloir distribuer les bons points en pesant le pour et le contre.
    Avez vous des origines normandes, Monsieur le Belge ?

    RépondreSupprimer
  11. @ Breton
    Pan sur le bec ! et merci pour le soutien sans faille !

    bien vu la piquouze au Belge, si on doit féliciter ceux qui ne font rien que leur job ou va-t-on aller ?

    Enfin pour l'age il s'étage entre 70 (minimum et 87 maximum), je vous laisse le soin de calculer la moyenne pondérée

    Phénix

    RépondreSupprimer
  12. La Halde devrait intervenir pour cette tentative de discrimination liée à l'age !!!!.
    La Cnil devrait s'en meler que diable!!!!
    Savez vous qu'on ne doit pas discriminer ni sur son gout sexuel ni sur son origine ni sur ses convictions religieuses ni sur sa couleur de peau et voilà qu'un blog se met à discriminer sur l'age. Je demande donc à notre Vesinet de retirer son commentaire.
    @+

    RépondreSupprimer
  13. Oui, je félicite le maire de faire son job, car jusqu'à présent on ne peut pas dire que ce fût le cas. Alors reconnaissons la petite avancée en espérant qu'elle soit l'ébauche d'un changement. On peut toujours rêver...

    RépondreSupprimer