12 mai 2010

Libérez les trottoirs !

L’anarchie s’installe en Varésie.

Les pelouses livrées au 4 x 4, les rivières aux détritus et les trottoirs aux cyclistes.
Elle nous avait promis un vaste réseau de piste cyclable, la sécurité aux Ibis et puis elle s’est envolée pour Shanghai. Au pays de la petite reine elle a matière à étudier…

La vérité c’est que la voirie du Vésinet ne se prête pas à l’implantation d’axes spécifiques pour la circulation des deux roues. Les essais réalisés allée des bocages montrent la dangerosité d’une circulation mixte à contre sens. Aucun cycliste ne prend plus le risque de s’y aventurer.

C’est une évidence qu’il fallait avoir le courage d’admettre. Pour ne pas l’avoir eu et avoir prétendu pendant la campagne électorale faire coexister la circulation douce et les voitures Mme LANG s’est engagée à réaliser un plan piste cyclable dont elle savait qu’il était irréaliste.

Encore un bel exemple de la duplicité dont cette élue est coutumière.

On attend de pied ferme son retour et le nouveau plan qu’elle aura concocté pour rendre aux trottoirs leur vocation première : la circulation des cannes blanches et des déambulateurs.


7 commentaires:

  1. Les problèmes de sécurité ne se limitent pas aux pistes cyclables. Les quartiers nord du Vésinet ont fait l'objet de plusieurs descentes de "racaille" dans les derniers jours (voitures rayées, rétroviseurs arrachés) rentrez vos voitures dans vos garages si vous ne voulez pas de tracas

    RépondreSupprimer
  2. Les pistes cyclables au Vésinet, c'est la tarte à la crême que l'on ressort régulièrement, le plus souvent à l'approche des élections.
    C'est aussi un des sujets d'élection des conseils municipaux juniors qu'on ne peut taxer de mauvaise volonté à cet égard.
    Or, depuis trente ans, toutes les équipes municipales sont arrivées à la même conclusion: c'est irréaliste.
    Et tous les conseils municipaux juniors aussi.

    Le cabinet en charge du futur PLU arrive à la même conclusion et propose que les voies du parc soient "partagées" ce qui demande peu d'équipement mais beaucoup de civisme. Encore des doux rêveurs ?

    RépondreSupprimer
  3. @Anonyme de 10:21

    Attention aux clichés. Les rétroviseurs arrachés le sont aussi par nos chères têtes blondes, bien de chez nous au Vésinet, juste un peu éméchés par les alcools forts "piqués" dans la cave de papa (qui n'imaginerait pas une seconde que son adorable fiston soit "une racaille").

    RépondreSupprimer
  4. Assez de propagande anti-jeunes !!! Ils ont le DROIT de circuler sur les trottoirs, de brûler les feux et de conduire bourrés !!! C'est la nouvelle politique alors stop au racisme anti-jeune !!!
    L'hôpital est gratuit, que voulez-vous de plus ?

    RépondreSupprimer
  5. Euh, j/voudrais pas critiquer mais votre machine à écrire n/tourne pas très rond, n/est/ce/pas ?

    RépondreSupprimer
  6. @anonyme 11:45
    désolé mais mon clavier est en braille

    Phénix

    RépondreSupprimer
  7. Phénix,
    Il serait bon de nous informer, si tu le peux (mais tu peux tout!) de ce qui a été décidé lors de la commission d'équipement, au sujet des bordures anglaises...

    RépondreSupprimer