6 mai 2010

ZAC : exemplaire !

Le calendrier du processus pouvant conduire à l’adoption du projet d’aménagement des terrains de l’hôpital était présenté à la commission urbanisme le 5 mai.

Il ressort de cette réunion que les « conseils » ayant contribué à l’élaboration du projet – dont le cabinet JAM – n’ont pas été retenus pour rédiger le document d’assistance à maitrise d’ouvrage (AMO) à partir duquel un aménageur sera choisi. Ce désaveu ne peut que conforter les associations AEB et autres, dans leurs actions en justice pour obtenir l’annulation de la délibération du 18 décembre 2009.

Il est donc implicitement admis que tant l’étude (?) de circulation que le document de révision simplifié du POS ne prenaient pas en compte les doléances des riverains et ne répondaient pas aux préoccupations de la population.

Les choix sont dictés par l’EPFY, émanation des pouvoirs publics, au détriment des vésigondins. La réunion confirmait crûment que la mairie n’a pas la main dans les décisions qui structureront la future ZAC, alors autant stigmatiser les absents, surtout quand ils n'ont pas été invités : telle l’AEB ! du p’tit Robert tout craché.

Le maire n’a qu’un objectif : être bien noté par sa hiérarchie. Il se moque comme d’une guigne de l'avis des habitants, qui le lui retournent volontiers le compliment. C’est dans ce contexte où les intérêts des vésigondins sont spoliés par le pouvoir municipal que les opposants à ce projet doivent se mobiliser.

Du 18 mai au 17 juin, le document dit « Étude d’impact » sera accessible à la mairie. Ce pavé de 350 pages doit être mis à la disposition de tous et pas seulement un exemplaire planqué sur un bout de table à l’accueil ! Les moyens de reproduction permettent de résoudre ce problème, encore faut-il avoir la volonté d’informer, ce dont doutait très officiellement Mr Uguen, le commissaire enquêteur chargé de valider la révision du POS !

Il n’y a que le p’tit Robert pour se croire exemplaire – au singulier !


4 commentaires:

  1. ZAC? ZOZO A..?, C...?

    RépondreSupprimer
  2. Les deux grands côtés du quadrilatère formé par le terrain de l'hôpital bordent Croissy. Ses habitants ont-ils leur mot à dire sur cet aménagement "vésigondin"?

    RépondreSupprimer
  3. De ZAC et de corde, oui !

    RépondreSupprimer
  4. ZAC ? Zone d'Aménagement Catastrophique

    RépondreSupprimer