16 janvier 2012

Dexia : la preuve !

Furibard, le sénateur ! Il n’a pas seulement invectivé Phénix lors de ses vœux le vouant aux gémonies au prétexte qu’il s’en serait pris à la personne du maire du Vésinet !

Il s’est aussi « payé » un élu de la ville, un personnage bien en vue le flétrissant publiquement pour avoir constitué un magot de 8.7 Millions €, dixit le maire du Pecq qui comme chacun peut en juger ne se mêle pas des affaires de ses voisins.

L’illustre quidam est resté comme deux ronds de flan. Il n’allait pas rétorquer à l'irascible sénateur que le contrat de prêt signé par Varèse auprès de Dexia rendait impossible (sauf à passer pour un guignol) le remboursement anticipé de la dette.

Phénix se plait à corriger cette carence dans l’information de l'édile du Pecq, et apporte à Mr de Crisnay la preuve de l'incompétence de celui auquel il a longtemps été associé !

Ce document fut publié par le blog le jour même de sa réception à la mairie du Vésinet. Le blog est reconnaissant à ce proche du maire qui n'eut de cesse, pendant toute la durée du mandat, d'alimenter ces billets. Quel personnage avait intérêt à faire fuiter : ce n'est certainement ni le dir cab, ni le dgs, ni un adjoint voulant déconsidérer son maître pour se saisir de la place ? Alors un agent double !
M. de Crisnay aurait intérêt à élucider ce mystère, si tant est que cela en soit un ...


retour au sommaire des billets


6 commentaires:

  1. Tant de ...onnerie de la part d'un qui coupait les bateaux en deux pour les rallonger !

    d'un qui arrêterait la place du marché pour deux millions tous ronds !

    Dommage qu'il ne soit pas possible de lui faire payer sa ...onnerie !

    RépondreSupprimer
  2. Il est rigolo ce mail de Dexia. Il propose à la ville d'effectuer un remboursement temporaire sur 6 mois de 4,5M€ pour économiser 54000€ d'intérêts mais il prévient que cela sera coûtera à la ville une commission de 94000€.
    J'aurais dû travailler chez Dexia...

    RépondreSupprimer
  3. Gournac et Myard deviennent méchants parce que la droite UMP comprend qu'elle va perdre les élections. Donc bientôt fini le fromage. Ca rend nerveux les petits ayatollahs du coin!

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, pendant que le Pitre batave est à Pointe du même nom, les énervés marxistes se réveillent !

    Pour son information il devrait méditer ce que l'on dit chez moi :

    Il ne faut jamais compter les oeufs dans le cul de la poule !

    RépondreSupprimer
  5. Etonnant ! Ils auraient pu faire pire que ce qu'ils ont fait !

    RépondreSupprimer
  6. Suite au reportage sur France 2 sur les prêts toxique, je me demandais si le prêt contracté par le Vesinet est indexé sur le CHF? Est ce que le montant des interdits risque d'exploser, et avec nos taxes locales?

    RépondreSupprimer