27 janvier 2012

Fluctuat nec mergitur

Faux départ ! Le conseil n'a pas tenu ses promesses, une instruction de la préfecture invalidant les processus de désignation des membres des commissions municipales a forcé le maire à en chambouler l’agenda.

B 2 C aura tout de même obtenu de se faire voter les pouvoirs les plus étendus, copie conforme des pouvoirs octroyés à M. Varèse en avril 2008, malgré - à l'époque - les cris d’orfraie d’une certaine Isabelle Morel de l’UPA !

Dans un salmigondis d’une troublante limpidité la quidame de Montesson crut bon de justifier son changement de pied. Bien malin celui qui comprit l’argument avancé ! Bref elle vota à B 2 C ce qu’elle refusa à Varèse, semble-t-il pour les mêmes raisons.

Pour synthétiser ce conseil on se contentera de relever un certain flottement : fluctuat nec mergitur devrait cependant méditer A. Michel, qui échoua à faire perdre pied à M. le maire, et un changement de style.

« Le style, c’est l’homme » disait déjà Buffon.

L’empathie du nouvel élu tranche avec le mépris qu’affichait le p’tit Robert. A l’arrogance du fat succède l’apparente simplicité de Philippe B 2 C. L'expression d’ouverture et d'écoute nourrit l’espoir d’être entendu !
Finis les rictus sardoniques et la morgue affichés.


Évidé pour des raisons de dispositions du code électoral, dispositions manifestement mal connues des collaborateurs du maire, ce conseil a révélé un nouveau clivage entre godillots.

Les ex abonnés aux couleuvres et exclus de la nouvelle équipe : les Roche, Godest, Guiza, Vintraud et tutti quanti ... viennent au conseil pour faire entendre leur voix, et les putschistes murés dans le silence font encore bloc derrière B 2 C

Même que Vintraud l’ex super godillot a offert à l’auditoire un moment grandiose. En réclamant une fréquence plus élevée pour les réunions des conseils municipaux, il invita* M B 2 C à rompre avec la funeste habitude de son prédécesseur d'ignorer l'existence de son conseil municipal ! Déclenchant sur les bancs des vésigondins une franche hilarité !

Il n’empêche que sur le fonds le public est resté sur sa faim. Les difficiles décisions ne pourront pas toujours être repoussées.

"Oui juste un point M. le Maire concernant justement le n°3. Vous avez dit tout à l'heure que donc la commission des finances pourrait traiter ses questions d'emprunt. Je pense quand même que ... enfin il faut quand même rappeler que la Commission des Finances n'a qu'un avis consultatif et que pourquoi pas passer directement devant l'assemblée délibérante d'autant plus que je pense qu'on va revenir quand même à une fréquence de réunion d'assemblée délibérante un peu meilleure que celle que nous avons connue dans le passé..."

* verbatim transmis par "les Vigilants"


29 commentaires:

  1. Annoncer l'élection d'un nouveau maire à l'entrée de la ville en rouge sur les panneaux lumineux : quelle classe ! Ah... c'est beau les nouvelles technologies !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a la météo avec? ou cette annonce se place entre le cirque et l'heure exquise?

      Supprimer
  2. les pleins pouvoirs... pour quel programme ?

    RépondreSupprimer
  3. L'observateur attentif27 janvier 2012 à 17:22

    Pas du tout d'accord avec Phénix:
    -on a relevé une froideur à ne pas accepter la contradiction: Le conseiller Guiza ne demandait pas grand chose, son bon droit, a été renvoyé aux 22.
    -on a relevé un raisonnement abracadabra pour justifier Fiquet au budget, comme le gouvernement de la France!
    -on a relevé des commissions votées incohérentes avec les délégations données,
    -on a relevé du grand flottement: Personne n'a compris s'il y en aurait d'autres!
    -on nous a dit que pour les délégués extérieurs ils n'ont pas osé encore les virer( délibérations annulées), Michel en particulier.Il faut sortir la gauche de la CCBS, des syndicats de communes, de partout : plus de gauche nulle part,le bonheur pour eux !
    -on a vu la pauvre Madame Roche déléguée au commerce qui a eu l'audace de dire qu'une visite chez les commerçants devait se faire avec elle, renvoyée presque méchamment dans ses foyers.
    Non Phénix, tu n'as rien compris ou tu baisses le ton. Une ère de glaciation commence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chacun sa lecture, la votre vaut la mienne.

      Ces Guiza, Vintraud Roche qui n'avaient jamais fait entendre le son de leur voix du temps d'Ubu se sentent pousser des ailes !

      B2C a répondu par 3 fois à Guiza (Pierre), qui réitérait la même question. C'est une technique éprouvée pour faire sortir quelqu'un de novice de ses gonds. Guiza est enfin sorti du bois (d'oliviers) ... on sait pour qui il ne roule pas. et B2C n'est pas Jésus, il a montré des signes d'exaspération ... dt acte !

      Fiquet au budget, Morel au reporting. "Chacun est dans son rôle" a prétendu le maire qui manifestement connait les talents respectifs de ses adjoints.

      Mme Roche a fait son coming out. Dégainant la première elle testait les capacités de B2C de tenir son rang. Mouchée à la première salve celle dont il savait qu'elle ne lui pardonnerait pas de l'avoir évincée s'est mise dans le camps des opposants stériles : chiche qu'elle ne fera jamais chuter l'actuel attelage. Elle ne sera pas suivie par les vieux briscards qui eux ne retrouveront aucune place sur une liste électorale : Vintraud, Lang, Malih et autres estampillés de la varésie. Qu'ils démissionnent et exit définitif !!!

      J 'ai compris que M B2C avait gagné la première manche ! que cela plaise ou pas.

      Phénix

      Supprimer
    2. Mr Guiza a été surpris de voir son nom remplacé sur la liste des membres de la commission scolaire par celui d'un élu de l'opposition de droite.

      Il a tenu à faire savoir au maire qu'il n'acceptait pas d'être éliminé et ni d'être étrangement remplacé par un proche de Mme Morel !

      D'où la gène réciproque des deux protagonistes de cet échange, échange bien obscur pour le public qui n'avait pas connaissance de la constitution des listes.

      Supprimer
  4. C’était quand même rigolo ce conseil.
    - On ne peut pas changer les membres (qui ne sont plus conseillers) des commissions, mais par contre on a le droit de créer de nouvelles commissions !!! Bizarre … ce doit être du droit à la Landwell .
    - Le frère de Caïn qui a subitement perdu la mémoire de ses actions passées et qui veut plus de réunions du CM. Il vaut mieux qu’il n’ait pas pris la place du P’tit Robert car il se serait noyé dans un verre d’eau.
    - Miss Chantal qui ne sait plus si elle a une main, deux mains, trois mains et s’il faut voter avec les doigts ou avec le coude …
    - Miss Tic Toc, Tic Toc, Tic Toc (qui était à l’heure cette fois) et qui pleure ses fonctions passées auprès du P’tit commerce et reproche àB2C de ne pas la tenir en laisse dans ses déplacements.
    - Notre secrétaire de séance qui trouve qu’il fait noir au Vésinet et que c’est dangereux (mais que fait la police … au lieu de fliquer les petits et gentils vésigondins qui viennent écouter la bonne parole au CM).
    - La belle de Montesson qui, comme le rappelle Phénix, est subitement devenue amnésique …
    Décidément, on va continuer à bien se marrer au Vésinet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher R.BUS:
      -Concernant votre réflexion sur la police et qu'il fait noir au Vésinet et que c'est dangereux,il faut savoir qu'elle(la police) n'est pas chargée de réparer ou de changer certaines pièces défectueuses.Des sociétés sont payées pour ce genre de travail et ont un contrat avec la mairie.De plus, la police n'est pas équipée de système de détection et de vision de nuit.Il paraitrait qu'il n'y a pas de budget pour acheter du matériel ou des vêtements.Il faut espérer que le changement fasse progresser la bonne volonté, la transparence et la clarté comme dit si bien le nouveau maire!!!.

      Supprimer
  5. Les démissions de Varèse et Vlieghe sont officielles maintenant. Il faut remarquer que Lafitte et Lescure étaient absents, non-excusés et n'avaient pas daigné donner pouvoir ... On voit que l'on peut compter sur eux ...

    RépondreSupprimer
  6. Cour d'école le jour de la rentrée : dissipation, fébrilité, vieux de la vieille et petits nouveaux...manquait même pas le surgé" en civil, des fois que...
    Difficile de faire table rase du passé!

    RépondreSupprimer
  7. Le sauveur des conseillers et conseillères perdus27 janvier 2012 à 21:33

    A anonyme de 9h00 AM: Madame Lescure a démissionnée, puis n'aurait plus démissionnée, allez savoir. Elle en a pris plein la figure: elle a fait tout le travail de Madame De Cupper, mais il fallait laisser la place à Gattaz. Madame Lescure, surtout ne revenez pas, ils ne vous méritent pas. Madame Lescure ne faites pas comme Monsieur Vintraud qui s'est totalement déconsidéré en restant après avoir été rejeté et est là à mendier un poste de compensation! Ils rient tous dans son dos. Monsieur Vintraud, retrouvez votre dignité, on vous pardonnera cette attitude: Démissionnez. Monsieur Mourgues absent, rentrant paraît-il, après avoir crié partout qu'il ne rentrerait pas .Ne rentrez surtout pas et rester en dehors de cette aventure sans issue. Madame Créhange et Monsieur Villatte, les derniers rentrés pour faire plaisir à Robert Varèse: Vous avez entendu comment ils parlent de lui: sauvez vous vite pendant qu'il est temps ou bouchez-vous les oreilles.
    Varèse va être chargé de tous les maux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Dieu mais c'est l'arche de Roro, vite, vite cher sauveur, il faut sauvegarder chacun de ces spécimens uniques. "Finalement, au bout d'environ 220 jours de navigation, l'arche vint s'échouer..." Bon voyage à tous!

      Supprimer
    2. Mme Lescure a fait savoir qu'elle avait pris du champ, et prenait le temps de la réflexion ...
      A ce stade personne ne peut affirmer quelle sera sa décision : partir ou rester !
      Pas plus Mme Gattaz avec qui elle n'a pas eu de contact direct, que Phénix...

      Supprimer
    3. "Madame Lescure ... elle a fait tout le travail de Madame De Cupper"
      Enfin j'entends dire sur ce blog la vérité sur Me de Cupper :
      à par faire (excellemment parait-il) des ronds de jambes, c'est soit une incapable soit une paresseuse !
      De la vitrine et c'était tout.
      (moi même la vitrine je n'aimais pas).

      Supprimer
  8. Ce blog reflète les joies difficiles de la démocratie!!!
    Ne tombons pas dans l'ochlocratie :gouvernement par la foule avec le règne de la vulgarité, de la médiocrité.
    La municipalité doit se gouverner sans se préoccuper des quolibets externes des uns et des autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La démocratie est le régime politique dans lequel le peuple est souverain. La formule d'Abraham Lincoln, la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », est l'une des définitions canoniques couramment reprise, ainsi qu'en témoigne son introduction dans la Constitution de 1958 de la Cinquième République française." (Wikipédia).Qu'entendez-vous par "foule vulgaire et médiocre" s'il vous plait? Précisez votre pensée.

      Supprimer
    2. La démocratie définie comme « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » n'est rien d'autre que la dictature de la médiocrité et de la vulgarité !
      On en a la preuve sous nos yeux au niveau municipal, départemental et national, sans parler de l'Europe qui est un concentré de tous ces défauts !

      Supprimer
  9. Cher anonyme de 12h47, à mon sens il ne s'agit plus de démocratie mais bien de gouvernance d'un seul ou de ses "amis" par lui seul "et ses amis " pour lui seul et les amis de ses amis.
    A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto!
    Mais je vous l'accorde, "on a les représentants qu'on mérite"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis persuadé que la "démocratie" porte en elle les germes des pires dictatures !
      Ériger l'égalité des individus comme un dogme intangible (quiconque peut observer la fausseté de cette idée en se promenant en ville), est déjà un non-sens abominable ! Chacun sait que l'humanité obéit à la règle des 70/30 qui veut qu'une minorité d'une population soit plus intelligente, plus créative, plus travailleuse et plus douée que la masse des autres ! C'est admis en sport, en art, en littérature mais pas en démocratie. Un vote d'un crétin équivaut au vote d'un surdoué. Le résultat est qu'au début, dans un monde libre, les plus doués créent la richesse, la culture et la civilisation, comme en sport, les plus rapides gagnent la course. Mais dans une démocratie pourrissante comme la nôtre, ils ont toutes les chances d'être éliminés par les 70% les moins doués puisque ces derniers détiennent le pouvoir par les urnes et les positions où il n'y a pas de risques. Les moins doués accèdent donc au pouvoir, échouent lamentablement et se maintiennent la plupart du temps par la démagogie la plus sordide, voir par la force car ils sont incapables de gérer, penser et innover. C'est malheureusement le cas de nombreuses soit-disant "démocraties" dans le monde. Le boeuf et l'âne n'y sont pour rien, mais les imbéciles y participent largement !

      Supprimer
    2. la démocratie est le pire des système politiques à l'exclusion de tous les autres ...la formule a fait florès.

      Au delà de cette pirouette, votre raisonnement est vicié par le fait que les 70% de sous doués (je vous cite) dont vous n'êtes assurément pas, ne peuvent s'agréger que derrière des leaders qui sont certainement des surdoués. Les sous doués (les bœufs) se distribuant équitablement sur chacune des positions de l'échiquier politique, in fine en démocratie on est géré par des gens intelligents !

      Il suffit de regarder le Vésinet qui a su élire ... Varèse avant de le faire éliminer par ceux la même qui l'avait propulsé au pouvoir.

      Dans quel autre régime qu'une démocratie un Varèse aurait il pu être éliminé ?

      Phénix

      Supprimer
    3. Cher Phénix
      Vous êtes les chantres du petit bout de la lorgnette.
      Éliminer Varèse est chez vous une obsession, comme un boeuf monomaniaque qui laboure éternellement le même sillon.
      Ce n'est pas ainsi que je définirais personnellement l'intelligence !
      En cela vous êtes HORRIBLEMENT "français" et très proche de la gauche empoussiérée et dite "républicaine" qui n'est pas encore sortie du mythe égalitariste de 1870 parce qu’elle n'a plus rien inventé ni créé en un siècle et demi dans aucun domaine ! La stérilité absolue ! Contre l'église, contre les riches, contre l'économie et contre le capitalisme, et contre encore et encore !
      Tout comme le vieux gaullisme, ratatiné et atteint d’Alzheimer qui ratiocine des idées percluses de rhumatismes et qui revit la "résistance" en se trompant d'ennemi, comme c'est son habitude !
      En somme, je vous aime bien mais vous me désespérez !

      Supprimer
    4. Vous esquivez la question qui vous dérange !

      Il ne suffit pas de jeter l'anathème comme votre Mentor l'a fait pendant 4 ans pour avoir raison. Être "horriblement" français, c'est un compliment que personne n'aurait adressé à votre "ami" qui s'est cru porteur d'une Vérité révélée et autorisé à l'imposer à tous, à ses adjoints, à ses conseillers, comme ses équipiers s'en font aujourd'hui l'écho - sans aucune retenue, montrant le peu de respect (litote) que leur inspire ce triste sire. C'est à celui qui aura le mot le plus dur pour stigmatiser le personnage !

      Supprimer
    5. Cette question ne me dérange pas du tout en je ne l'esquive point.
      Vous parlez de Hollande je suppose ... ou de Sarkozy peut-être ! Aucun n'a mes faveurs, loin de là.
      Quant à l'ami local que vous me prêtez, je n'ai eu que de rares rapports avec lui et toujours très utilitaires, courtois et distants !
      Votre obsession maniaque vous égare, c'est bien dommage !
      En outre vous vous trompez, je n'ai pas besoin de mentor pour penser moi-même et vous ne connaissez aucun de mes amis, c'est une chance, car je préfère ne pas connaître ni fréquenter les vôtres ...
      Et ne me ressortez pas le couplet "Le Pen", c'est inutile, je ne le connais pas non plus ni ne l'apprécie !

      Supprimer
  10. L'insomniaque devant le scandale28 janvier 2012 à 14:35

    A notre Vésinet: Si Varèse s'était permis de faire venir le public pour retirer de l'ordre du jour les 2/3 des questions pour un motif fallacieux, que n'aurait-on entendu! Mais là, non, Phénix trouve que tout est bien. Ce blog n'est plus objectif si tant est qu'il l'ait jamais été. De blog anti-Varèse systématique, il est devenu pro-Bastard systématique. Ce conseil était miteux: des commissions incohérentes avec les missions des adjoints annoncés en début de conseil, des places libres dans les syndicats non couvertes, et la ville absente encore pour des semaines, des pouvoirs exorbitants et anormaux contestés par un nombre important de conseillers..et si on a bien entendu, un DOB simultané quasiment au budget, ce qui veut dire qu'ils n'en ont rien à cirer. Bravo Phénix tout baigne. Le blog, c'est désormais la voix de la mairie.

    RépondreSupprimer
  11. @ insomniaque, Avez vous omis de lire la première phrase de ce billet? ou peut-être ignorez vous tout simplement la portée d'une instruction administrative? Oui ou non, il faut dormir, la lecture ne vous convient visiblement pas et comme vous n'y comprenez goutte, un petite tisane, du calme et dodo.
    Dormez bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons tous compris que ce nouveau Conseil de transition était ingouvernable du fait de l'absence de leadership et de majorité reconnu en son seing ,de l'absence de légitimité et d'une majorité plus que fragile compte tenu des blessures des uns et des ambitions des autres. Alors peu importe que Phenix soit pour ou contre ,Phenix lui même est complètement déboussolé.
      C'est la crise.

      Supprimer
    2. D'ailleurs Phénix ne sait plus à quel sein se vouer !

      Supprimer
    3. problèmes avec le seingulier.
      Honnie soit qui male y pense.

      Supprimer