17 janvier 2012

Les 4 piliers !

B. Conte, JP. Fiquet, R. Kersten, I. Morel, les piliers du prochain mandat !

Équipements, Urbanisme, Événementiel, Finances et affaires générales : telle est la répartition respective des taches dans le gouvernement de M de Crisnay.

Mme Hubert à la culture, Mme Gattaz aux affaires scolaires, Mme Tritant pour le social et M. de Chamborant aux nouvelles technologies complètent le casting.

Exit Ste Odile, Vintraud, Vlieghe ....

Le scrutin de liste ne fait courir aucun danger à ceux que la rumeur publique voyait déjà condamnés !

Un vote pour le poste de maire, puis un vote groupé pour la liste des adjoints ! Le tour est joué, on peut se passer d’élections. Varèse aura échoué même à renaître en Dr Folamour.

Les vésigondins spoliés d’un retour aux urnes manifesteront-ils leur dépit ? Viendront-ils acclamer le roi sorti d’un chapeau plutôt que des isoloirs ?

Aucune information préalable signée Philippe Bastard de Crisnay n’est venue dissiper les possibles malentendus. Le candidat prend le risque de voir sa légitimité questionnée pour s’être abstenu de communiquer !

Est ce de bonne augure ? Tout au plus ne pourra-t-on pas lui reprocher des promesses insensées ! Est ce bien suffisant pour clôturer la douloureuse parenthèse varésienne et mener à bien les projets légués par l’ancienne municipalité : PLU, ZAC, MJC ...?

Qu’il soit permis d’en douter !

retour au sommaire des billets




23 commentaires:

  1. un bon point pour les "exit" qui n'étaient pas à leur place, et une question très terre à terre, la technologie (?), les affaires scolaires, le social parfait.. mais la sécurité, les finances de la ville, plus largement la sérénité qui faisait l'attractivité du Vésinet, QUI ? si le nouveau CM souhaite une légitimité, il va falloir coller au droit pour n'être pas moins bon qu'une mis sous tutelle (que personnellement j'aurai largement approuvé)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde sait bien qu'il n'y a que trois piliers ...

      Supprimer
    2. L'Islam est fondé sur 5

      Supprimer
  2. Si cela est vrai, cette majorité recomposée fait froid dans le dos.
    Qui reste t'il dans l'opposition?
    Charlet, Jonemann, Chatard, Michel, Desvaux?
    Dans tout ça on aura quand même pu comprendre que Gattaz et Morel sont des opposantes de salon en qui il faut accorder une confiance toute relative,(Mme Lang, de cupper et Tritant doivent bien se marrer), qu'on se tapera les restes du Varézisme pendant encore deux ans et que si certains élus de l'opposition avaient été un peu moins complaisants, on en serait peut être pas là.
    Pauvre Vésinet.

    RépondreSupprimer
  3. Comment les gens peuvent-ils voter pour quelqu'un qui a un boulot par ailleurs? qui ne sera pas a pleins temps voir à peine à mi temps, alors que la ville a sérieusement besoin d'être correctement administré!

    Serais-ce de la prostitution que de donner son "vote" pour avoir en retour un pseudo poste à deux balles au sein de la mairie?

    Il n'y a que le retour aux urnes pour clarifier la situation. Il est même préférable qu'on se fasse administrer par la préfecture qui aussi de droite que par des guignoles en manque de pouvoir et de reconnaissance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout à fait raison!

      M. Bastard, si j'ai bien compris se présente pour être le Maire du Vesinet.

      Il faudra qu'il nous explique comment il va gérer la ville + son activité professionnelle, et + je suppose sa vie privée ?

      Qu'il nous réponde.

      Supprimer
    2. Monsieur l'OBS,
      En toute amitié, permettez moi de vous dire que vous racontez des conneries.
      Davin à Croissy, De Bourrousse à Carrières, Joly à Houilles, Fond à Sartrouville ont su concilier tout ça et leur commune se porte mieux que Le Vésinet.
      La théorie selon laquelle il faut confier la ville à des retraités n'a t elle pas du plomb dans l'aile ? ... en toute amitié bien sûr

      Supprimer
  4. "Prochain mandat"... allons Phénix !
    fin pitoyable de mandat rien d'autre !
    Pour le prochain mandat, il faudra passer par le vote des Vésigondins... Aucun de ceux là en seront les lauréats

    RépondreSupprimer
  5. Sur le fait qu'un Maire ne peut pas partager son mandat avec une activité professionnelle, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il semble qu'à Croissy sur Seine ce soit le contraire et que cela ne se passe pas si mal. Quid de Chatou? En tout cas, cette hypothèse offre l'avantage d'avoir à la tête de la ville un homme ou une femme en activité, assez jeune et sans doute plus au fait de répondre aux attentes de toutes les habitants. La fonction de Maire n'est pas seulement accessible à quelques retraités en mal de vie associative.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'avez pas tort mais la différence avec Croissy ou Chatou (peut-être)ou tout autre élu en activité vient de la légitimité. Il s'agit ici de dénoncer un conseil et un maire qui voudraient s'auto proclamer! A bien y regarder et compte tenu des circonstances, la tutelle ne me semble pas être le plus mauvais choix et devrait s'imposer. Un peu de rigueur et de responsabilité dans la gestion de notre ville seraient souhaitables.

      Supprimer
  6. Tant qu'il n'est pas fonctionnaire, il pourra gérer la ville correctement tout en travaillant !

    Un fonctionnaire ne sait même pas gérer le contenu de son vide-poches, et normalement il est moins disponible car il déduit toute activité et même son sommeil de son temps de travail alors bonjour les dégâts !

    RépondreSupprimer
  7. L'activité professionnelle n'est pas le sauf conduit pour être maire. Ce sont les compétences à gérer la ville qui comptent et elles ne sont pas là. Morel pour gérer les finances,c'est grotesque. Elles seront gérées à Montesson. Fiquet,le montessonnais va gérer l'urbanisme de Montesson, quant'à Gattaz, suppléante de Bel est dans la dépendance. Bastard de C. sera un prête-nom, on aura un maire pour Le Vésinet-Montesson. La fusion est en marche. C'est évident.

    RépondreSupprimer
  8. Non à l'annexion du Vésinet à Montesson.
    Fiquet, Morel, Gattaz ne sont qu'à la solde de Bel.
    Mieux vaut la tutelle de l'état pour ce qui reste du mandat, que de voir le Vésinet soumis encore une fois à la médiocrité.

    RépondreSupprimer
  9. Monsieur de Crinay commence bien mal la répartition des différents portefeuilles :
    - transport: personne
    - sécurité/police : personne
    - urbanisme: confié à un habitant de Montesson (On n'en a pas rêvé mais Crinay l'a fait)
    - évènementiel (Ouarf ouarf !): c'est quoi ce portefeuille pour Mme Kersten ? Elle va nous la jouer "Folies Bergères" au Vésinet. Et vous faites quoi dans la vie? Moi, je suis dans l'évènementiel, n'est-il pas ?
    - Famille/Petite Enfance: personne. Bon, of course, ça va être filé à Tritant ou à Gattaz mais elles n'auront pas le temps de s'en occuper.
    - Scolaire : pas mal de donner l'école publique à une dame qui a mis ses enfants dans le privé avec constance. La hache de guerre scolaire va vite être déterrée

    Quant à Morel qui annonce qu'elle va prendre sa retraite en septembre, on se marre!
    Comme si, une secrétaire de mairie en retraite n'avait plus de lien avec son ancien maire !

    Donc, je salue bien bas tous les mentors de l'UMP qui ont organisé ce tripatouillage. On saura vous le rappeler aux élections

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les écoles privées du Vésinet sont dans une très large majorité en association avec l'Etat donc faisant partie intégrante du service public de l'éducation nationale. Le portefeuille de maire adjoint "scolaire" inclu donc bien ce service public qui n'est pas géré (pas totalement) par l'Etat et qui s'en porte très bien. Vu le nombre de demande d'inscription que le "privé" ne peux satisfaire faute de place (sans doute que les parents demandeurs se posent des questions sur la qualité de l'enseignement du "public"). Il faudrait donc, vu cet exemple, transférer au privé un maximum de service public qui seraient bien plus efficaces.

      Supprimer
  10. Attendons les prochaines demissions !!!

    RépondreSupprimer
  11. Qu'ils dégagent tous !

    RépondreSupprimer
  12. Les seules personnes du conseil qui avaient une vraie expérience municipales ce sont celles grâce à qui Varèse a été élu.
    Celles qu'il a écartées les unes après les autres, de peur qu'elles lui fassent de l'ombre.
    Aujourd'hui, il ne reste plus parmi les représentants du RPV au conseil que des personnes sans expérience.
    Ceux-là viennent de se réveiller, et d'écarter tous les suppôts des varésinades, sans avoir le courage (encore ?) d'aller jusqu'au bout et de reconnaître qu'ils ont eu tort de prêter la main aux exécutions varésiennes.

    Cependant, ils n'ont pas encore montré de quoi ils sont -ou non- capables : c'est un peu tôt pour les vilipender, ou les clouer au pilori comme certains sur ce blog s'empressent déjà à le faire.
    Pour la bonne marche du Vésinet et sa sauvegarde, il vaudrait mieux qu'ils se montrent compétents : c'est la seule chance qu'il reste à la commune de sortir de ce fatras, sans trop de dégâts.
    Il y a des moments où il est plus utile de se regrouper que de donner dans la politique de café du commerce ....

    RépondreSupprimer
  13. M'enfin ces têtes de listes montessonnaises ont bien été élues par des élus vésigondins...

    Il faut qu'ils nous expliquent pourquoi ils ont accepté ce choix.

    Que les montessonnais postulent, cela peut se comprendre, il n'y a pas leur en vouloir, que les vésigondins les acceptent, par contre cela interpelle plus.
    Il n'y a pas à se révolter contre les nouveaux adjoints, il y a comprendre pourquoi/comment ils ont été préférés aux autres par ces mêmes autres... ???
    J'attends explications (avant les prochaines élections).

    RépondreSupprimer
  14. Je me suis renseigné, le maire de Chatou n'a pas d'activité professionelle et n'en aurait voire jamais eu.
    Quant aux honoraires, il semble à l'abri du besoin et dès la première séance du CM en 2008, il a fait voter la hausse maxi pour les honoraires bien que cela ne soit pas dans son programme de campagne...
    les relations comptent car il est VP du Conseil Général et un jour...Député.

    RépondreSupprimer
  15. de Crisnay ? ça rime avec Le Vésinet
    certes avec un pied en moins (ou un en plus si on ajoute Bastard).
    Reste donc à savoir : Qui va prendre son pied ?
    Le Vésinet ou bien de Crisnay ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  16. Sachez chers amis, que premièrement cette "élection interne" a été approuvé par la préfecture, donc il n'y a pas discuter et polymiquer pendant des heures. Deuxièmement, avant de taper sur qui que se soit, voyons ce qu'ils vont faire et si faute il y a alors là oui il faudra prendre parti. Rappelez-vous, quatre ans en arrière, quand certains d'entre-vous étaient content d'avoir élu le P'ti Robert et son équipe de "pantins"... Il y a quelques mois, vous en pleuriez encore. Alors je pense que tout jugement sans que le nouveau Maire et son CM aient agit ne sert strictement à rien. Troisièmement, pour la double fonction de M. Bastard de C. cela ne pose aucun soucis dans grand nombre de communes en France donc je ne vois pas pourquoi AU VESINET cela poserai problème.

    Je pense simplement que du changement sur le fait d'avoir toujours que les "anciens" au pouvoir des communes et autres dministrations soit une bonne chose. En science sociale, on appelle sa l'EVOLUTION de l'environnement de l'être humain.

    Amicalement,

    RépondreSupprimer