8 février 2012

De la condescendance ...

Hier soir M Belloc gratifiait les gueux de Princesse - une petite dizaine a bravé la bise sibérienne pour cette deuxième réunion en 4 ans - de quelques précieux instants volés à son emploi du temps. Et il le faisait savoir ! Quelle condescendance !

S’intéresser aux pouilleux, c’est la B A du marquis de Chamborant. Certains la joueraient modeste vu le bide du demi mandat, mais le marquis a la fraise proéminente, du genre de celle qu’on ramène à tout bout de champ. Le bénévolat dans le silence ce n’est pas sa tasse de thé, il s’empare d’un micro et on n’entend plus que les rires narquois de l’assistance ...

Quelle que soit la question, et dieu sait si Pierre Reiter, le nouveau président du conseil de quartier Princesse, n’est pas avare de bonnes questions le marquis ravit son auditoire par un péremptoire :

"On réfléchit"

Chez ces gens là la réflexion doit primer sur l’action ! Car "Ça va de mal en pis, la circulation" s’offusque une dame.

"On réfléchit" se rengorge le marquis.

Pas de PV pour le stationnement anarchique : qu’à cela ne tienne !

"On réfléchit" pérore le nouvel adjoint.

"C’est frustrant ces conseils de quartier"» persifle une autre dame d’un âge certain, "on réfléchit " s’embrouille M. Belloc qui rappelle qu’il a porté les conseils de quartier sur les fonts baptismaux. Avec le succès que l’on sait. Varèse l’avait destitué ! G 2 C donne des verges pour se faire fouetter !

M. de Chamborant descendant de l’illustre marquis de Mazans ?

Mazette !


13 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Il a la tête de l'arrogance, certes, mais aussi celle de la suffisance.

    Je ne suis pas certain que M. de Belloc de Chamborant anciennnement du quartier de la Princesse soit très très... vous m'aurez compris.

    RépondreSupprimer
  3. comment l'équipe municipale transitoire peut elle laisser faire. Les prochaines élections approchent et il est urgent de faire preuve d'un peu plus d'efficacité.

    RépondreSupprimer
  4. Vous êtes tout simplement écoeurant ! Bien français en somme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi écœurant parce qu'il a souligné qu'il n'y avait pas que la descendance ?
      Vous auriez préféré qu'il dise mal-comprenant ?

      Supprimer
  5. Rassurez vous, Monsieur Bastard de Crinay a recherché les compétences et a dit qu'il les a trouvées, en finances!,en urbanisme!,en sécurité!,et en communication.Tout baigne. Attendons les dégats.

    RépondreSupprimer
  6. on va finir pas se dire que les adjoints de l'ancienne équipe étaient pas si mauvais que cela. Et ils n'avaient pas fait d'association contraire au vote des vésigondins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils étaient mauvais c'est un fait et démissionnaires qui plus est. Il sera difficile de faire pire.

      Supprimer
  7. Est ce que M. de Chamborant réfléchit à sa démission ?

    RépondreSupprimer
  8. Faire un conseil de quartier princesse à la mairie, c'est un bon procédé pour n'avoir que peu de monde du dit quartier.
    C'était un choix de Varèze ou de B2C ?

    RépondreSupprimer
  9. Vu que pendant 4 ans ils n'ont réfléchi à rien, on se demande à quelle vitesse ils vont pouvoir sortir le fruit de leur réflexion ...

    RépondreSupprimer
  10. C'est la descente aux enfers.

    RépondreSupprimer
  11. Je constate que Phenix cible B 2 C mais ménage B de C.Je suis subjectif.

    RépondreSupprimer