28 mai 2012

Vers une sortie honorable ?

Majorité minée par les dissensions, deux des adjointes agents d’une puissance étrangère, une CCBS vent debout, des projets qui se délitent, un Vésinet cible emblématique des nouveaux ayatollahs rose-vert : le constat est désespérant pour un maire à temps partiel, novice sans être naïf.

Et c’était avant le coup de grâce venu, cette dernière semaine, de la préfecture. Présenté en l’état le projet de PLU et son annexe « terrains de l’hôpital » serait retoqué par les autorités, s’est entendu dire le maire. Il ne correspond pas aux exigences fixées par le gouvernement.

Trop lucide pour être surpris, trop isolé pour être supporté, M. Bastard ne bénéficie d’aucun réseau, d’aucune solidarité pour mener la mission qu’il s’est attribué. Il est désespérément seul et sa mine déconfite lors du dernier conseil, humilié par Morel* (siège vacant), en disait long sur son désarroi.

Piégé, dans un environnement hostile, le maire va dans le mur sans susciter ni lamentations, ni compassion. Le premier adjoint lorgne son fauteuil, la seconde sème les peaux de banane, le troisième ignore qu’éthique rime avec politique ! Avec de tels amis, sans parler du frère de Caïn, il est bien futile de s’en prendre aux opposants.

Ligne 19, terrains de l’hôpital ou MJC : les nuages s’amoncellent. La majorité n’attend que le premier incident pour imploser.

Que dans une tentative désespérée certains « RPV » en appellent à l’union de tous les vésigondins, à la sauvegarde du Vésinet-de-papa, au « tous unis » contre l’ennemi qui menace ne prête qu’à sourire. Cette rhétorique dans la bouche de putschistes schizophrènes est au mieux incongrue, au pire indécente après avoir insulté les opposants dans un édito signé « bureau municipal », invectivé ces mêmes élus pour tenter de masquer l’absentéisme de ceux de la majorité, et snobé la conseillère verte.

Aujourd’hui qui veut porter le chapeau de la densification du Vésinet et du ratage de l’éco quartier ? D’où la convocation d’un conseil privé le 14 juin !

La seule issue honorable qui s’offre au maire : sa démission, entraînant celle du conseil, et des élections. Cette sortie lui évitera d’endosser la responsabilité des décisions calamiteuses que l’incurie varésienne a rendu quasi incontournables.

Seule une équipe ointe du suffrage universel, regroupant les vésigondins attachés à la défense du site, quelque soit leur étiquette politique aura une légitimité pour ferrailler et mettre un bémol aux velléités densificatrices du nouveau gouvernement et de la ministre du logement. En aucun cas ceux qui ont accompagné Varèse à Canossa ne peuvent espérer défaire le désastre qu’ils ont contribué à planifier.


au moment où le maire faisait l’appel des conseillers municipaux du Vésinet Mme Morel prenait des notes au conseil municipal de Montesson, où elle n’a d’autre fonction que script girl de JF Bel, et délaissait son mandat de seconde adjointe du Vésinet : pitoyable !


23 commentaires:

  1. Ce qui est pitoyable c est l UMP du vesinet manipulė par
    Myard qui nous a donnė ce beau résultat ...dans 15 jours ue occasion de lui faire savoir dans les urnes et le faire partir à la retraite ....

    RépondreSupprimer
  2. Myard ? encore lui ? J'ai 26 ans et je n'ai jamais vu que lui virevoltant sur la place du Marché dans des vestes de couleurs improbables. Tendant la main de façon insistante à des braves gens qui ne voulaient pas la lui serrer ! Allez l'UMP, un peu de sang neuf pour le Vésinet (mais oubliez Gripoix, ce serait pire)

    RépondreSupprimer
  3. B2C qui poserai sa démission ? je demande à voir. Plus de 2000 euros d'indemnité par mois pour un temps partiel, c'est bingo pour lui

    RépondreSupprimer
  4. Pour 1 000 € je fais la meme chose........

    RépondreSupprimer
  5. Et que dire des affaires qui se trament dans le dos du maire !
    Attendez que Phenix vous en dévoile une ou deux* et vous comprendrez qu'on est revenu aux plus belles heures de la Varésie !

    * si Phenix ne les trouve pas tout seul, on saura l'aider ...

    RépondreSupprimer
  6. Pour 500€ je fais mieux......

    RépondreSupprimer
  7. Ma concierge me le disait encore l'autre matin : "Un bon coup de balai, y'a k'sa d'vrai!"

    RépondreSupprimer
  8. Prévoir un taxi pour reconduire les montessonnais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils peuvent rentrer à pied, c'est pas si loin!
      sinon y a un bus, la ligne 19 qui va à Montesson...

      Supprimer
    2. Oui, mais le ticket de bus est-il remboursé par Landwell ?

      Supprimer
  9. isabelle Morel29 mai 2012 à 09:36

    Que Phénix, le menteur, se renseigne avant d'écrire n'importe quoi ; il n'y avait pas de conseil municipal à Montesson.
    Isabelle Morel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc vous auriez pu être à l'heure à celui du Vésinet, à moins que cela ne vous intéressez déjà plus ?

      Supprimer
    2. Si Mme Morel insiste, je lui donnerai le nom de mes informateurs qui siègent au même bureau municipal qu'elle !

      On n'est jamais trahi que par les chiens.... les siens, pardon !

      Phénix

      Supprimer
    3. Et vous Madame, vous avez perdu une bonne occasion de vous taire, au risque d'être affublée de qualificatifs autrement plus gênants que celui de "menteur".

      Supprimer
    4. Plutôt que les insultes, mieux vaudrait faire profil bas (aussi bien pour le 24 mai que pour les actions et inactions passées)

      Supprimer
    5. Ne jouons pas sur les mots, vous-même et beaucoup de vos collègues aviez mieux à faire ce jour-là ! Qui vous a obligée à briguer ce poste ? Cela s'est-il fait à "l'insu de votre plein gré" ?

      Supprimer
    6. C'est celui qui dit qui y est,bisque bisque rage !

      Supprimer
  10. Phénix t'es un menteur nananère! et moi je suis deuxième adjointe lalalère!
    Niveau cours de récré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et attention, de l'infantilisme au gâtisme il n'y a pas loin !

      Supprimer
  11. Pauvre Mme Morel,

    devoir se justifier sur le blog, vous êtes tombée bien bas !

    RépondreSupprimer
  12. Il y a un risque certain sur la densification du Vésinet, et au lieu de regarder le doigt, il vaudrait mieux regarder ou pointe celui-ci, c'est à dire dans la densification du Vésinet avec tout ce que ça engendre en terme de places en crèche, maternelle et autres, l'encombrement des transports en commun ou les embouteillages en voiture, sans oublier la perte de ces verdures.

    Et pendant ce temps au lieu de défendre tous ensemble notre site, on se retrouve être dirigé par des gens non intéressés et surement pas intéressant. Alors au lieu qu'ils ou elles se braquent, il vaut mieux se retrousser les manches et élaborer un plan.

    Le boulot du maire n'est pas de faire l'appel, mais de poser une stratégie avoir une vision de ce que l'on veut faire de notre ville, B2C devrait au moins savoir ça dans sa boite de comm il doit le faire tous les jours ou presque

    RépondreSupprimer
  13. Madame MOREL vous êtes PITOYABLE !!!!

    RépondreSupprimer
  14. mMe MOREL, si vous aviez encore un doute sur votre niveau de popularité au Vésinet, vous voila tout à fait rassurée !

    RépondreSupprimer