18 juin 2012

Myard : 72 % au Vésinet

Le Vésinet est sans rancune. Myard y fait son meilleur score de toute sa circonscription. Près de 72% des électeurs votent la réélection de leur député. Son désintérêt pour leur ville et sa passivité lors de la calamiteuse période Varèse ne lui aura pas fait perdre la confiance des vésigondins.

In fine cela se terminera par une réélection avec 56 % des suffrages, sans suspens pour le sortant malgré le passage forcé par un deuxième tour de scrutin.

Au blog qui l’interrogeait, le député assure que ses thèses – iconoclastes au début du précédent mandat – ont conquis maintenant la majorité de l’UMP. Le député souverainiste de la droite populaire est fier d’avoir fait basculer l’UMP sur la droite de sa droite.

Si son analyse était correcte, il devrait tirer la conclusion que cette évolution souverainiste et droitière a conduit la gauche au pouvoir ! Et qu’il conviendrait de proposer un projet d’alternance différent de celui qui a conduit au désastre électoral

C’est peu dire que son analyse est erronée. D’ailleurs nombreux de ses amis, les Guéant, les Morano et autres Alliot-Marie, au secours de laquelle il avait volé, ont mordu la poussière en adoptant des thèses similaires a celles défendues par J. Myard.

Populisme ne rime pas avec populaire. La tentative d’OPA sur les électeurs tentés par le vote frontiste n’aura pas permis de dégager une majorité pour faire barrage à la vague de ceux qui se sont laissés griser par les sirènes socialistes. Le résultat national fait litière des thèses de Myard.

Une mauvaise campagne – on s’en est ici fait l’écho – a eu pour conséquence d’amplifier – au niveau national - le vote rose. Myard n’a pas à se gargariser de son succès dans une circonscription où n’importe quel manchot de droite terrasserait un éléphanteau socialiste.

Ce n’est pas à 65 ans que l’on remet en cause ses propres convictions, on reste donc pessimiste sur les chances de voir J. Myard participer à la nécessaire refondation de l’UMP.


15 commentaires:

  1. Un tel billet le jour de l'appel du 18 juin, seul Phénix pouvait le faire.
    On constatera avec amertume que les vésigondins sont des veaux (citation empruntée à qui vous savez). Qu'ils ne viennent pas se plaindre après un tel vote !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente analyse de Phénix qui démontre l'échec de la stratégie droitière de l'UMP sarkozienne , même si Myard sauve sa peau.

      Supprimer
    2. Le petit déçu...18 juin 2012 à 15:54

      J'enrage à l'idée que Phénix et ses billets n'ont même pas réussi à faire baisser MYARD d'un point. Il ne reste que l'insulte (des bons commentateurs) à l'adresse des Vésigondins (en les traitant de veaux) pour se rassurer. En fait, une bonne et vraie démocratie ne devrait consulter que les "bons" électeurs ; on ne s'encombrerait plus des votes des quelques 56 % qui ne pensent pas comme nous !

      Supprimer
    3. soyez moins narcissique! vous en serez plus intelligent !

      vous n'etes pas de gaulle et ce n'est pas l'époque pour s'exprimer ainsi

      le terme que vous employez a l'égard de vos concitoyens est déplaisant
      les vesigondins ont été sensibles assez souvent a nos arguments
      simplement ils ont estimé que la réforme fiscale les défavoriserait et évoquaient souvent le risque d'augmentation des dépenses
      pourtant l'équilibre était assuré par les differents points du projet hollande
      surtout, la réforme fiscale avec regroupement des prélévements sociaux et fiscaux et le prélévement a la source était majeure et génératrice d'économie a terme en particulier sur les postes de fonctionnaires necessaires a bercy et dans les centre d'impots ( répforme comparable sur ce point au traitement informatique des feuilles de soins a la sécurité sociale qui a généré 13000 départs a la rétraite non remplacés depuis 2002 ou il a commencé et la transformation de ces emplois tres destructeurs psychologiquement parce qu'ininteressants en emplois beaucoup plus valorisants
      ils ont parfois évoqiué la gauche miterrandienne pourtant en 30 ans les methodes proposées sont bien différentes normal les médecins ne soignent pas comme ils soignaient il y a 30 ans, nous n'avons pas élevé nos enfants comme nos parents nous ont élevés

      Supprimer
  2. A mon avis, c'est parce qu'ils aiment ses vestes, qu'ils se refusent à lui en faire prendre une.

    RépondreSupprimer
  3. Les VRAIS chiffres18 juin 2012 à 22:35

    Monsieur MYARD représente en réalité 57 % des 55 % d'électeurs ayant voté soit 31,35 %, ou encore 22 135 suffrages exprimés sur 72 109 inscrits sur les listes électorales soit...30,7 %. Euh... ils sont où les 72% annoncés, Phénix ?

    RépondreSupprimer
  4. Je ne mange pas du pain Myard, mais les jongleurs de chiffres me font rire. Les 45 % d'inscrits qui ne bougent jamais leur cul seraient les premiers à vociférer si le droit de vote leur était enlevé.
    Encore une fois, nous avons des droits et des devoirs, mais en France les devoirs on s'en fout et on va pleurer plus tard

    RépondreSupprimer
  5. Soyons lucides aussi dans l'analyse du vote.
    Myard n'aurait pas fait 72% si les forces de gauche et du centre avaient fait une campagne active au Vésinet.
    Les relais locaux n'ont pas été très présents. Becu (le centriste) et Michel (le socialiste) étaient plus préoccupés par leur petite tambouille cantonale.
    Je pense très sincèrement que les socialistes vésigondins n'ont pas été à la hauteur. Ils auraient pu et du surfer sur la vague rose. Au lieu de cela, ils sont restés sur la plage à se faire bronzer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. restés sur la plage est un peu fort
      nous avons beaucoup distribué avec des echanges quand cela était possible
      lors des primaires au RER l'accueil était tres positif et toujours gentil.... un vrai plaisir en fait!
      ensuite en début de présidentielle les programmes sont partis comme des petits pains avec pour formule d'accueil ah! oui! je veux bien! merci beaucoup! et bon courage! a quoi nous répondions bonne journée!
      enfin il y a eu au vesinet une réunion en particulier a la maison des combattants sur l'éducation avec des intervenants tres interessants du conseil régional
      nous avons distribué sur les marchés au RER le matin et le soir ou il est plus facile d'échanger quelques idées l'équipe était deux fois plus importante que celle du pecq et était parfois completée par des personnes de montesson ou de sartrouville
      pour ma part je n'ai pas été privée de plage mais privée d'expositions et visites diverses depuis donc 4 mois

      Supprimer
  6. Il n'y a pas de force de gauche au Vesinet. Tout juste trois élus sympathiques.
    Quand au centre il a disparu; il faut que son representant se recyle.

    RépondreSupprimer
  7. Je sais pas si il y a des forces de gauche au Vésinet, mais clairement y a des cocus de droite qui se font entuber par les candidats qu'ils élisent.
    Quand au représentant du centre on s'autorise à penser dans les milieux autorisés qu'il se recycle en candidat aux municipales de 2014

    RépondreSupprimer
  8. monsieur phenix

    je crois que vous seriez moins narcissique cela vous rendrait plus intelligent

    les socialistes étaient présents sur le vesinet et une réunion présidée par michelle Vitrac - Pouzoulet avec des intervenants du conseil régional a eu lieu dans la salle des combattants au début du premier tour des législatives; nous avons distribués des tracts avec échanges avec les vésigondins sur le marché aux RER le matin et le soir ou il est plus facile de discuter , sur le parking du carrefour market de la route de sartrouville
    pourriez vous me dire combien de tranches de 5 minutes vous avez passé a vous rendre a ces differents points de rencontreet est ce que par exemple vous avez téléphoné au local de campagne de michelle vitrac pouzoulet

    dire que les vesigondins sont des veaux c'est vous prendre pour de Gaulle! or vous ne l'etes pas et ce n'est pas l'époque de vous exprimer comme cela c'est contre-productif
    les Vésigondins ont été souvent sensibles a nos discours mais ont pensé que la réforme fiscale leur serait défavorable
    ils n'ont pas en revanche fait l'amalgame gauche miterrandienne et gauche hollandaise de façon systématique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ monsieur anonyme

      1) apprendre à lire ... en aucune façon ce billet n'est justifiable d'un tel déversement de fiel, il déplore la mauvaise campagne de J Myard sans évoquer celle des socialistes, accessoirement je n'ai jamais traité les vésigondins de veaux.

      2) connaître les faits : si je n'ai pas à justifier de mon emploi du temps je vous informe que Mme Vitrac Pouzoulet m'a communiqué à partir de son portable des précisions précieuses pour compléter les billets consacrés à la virée de J. Myard sur le plateau des indes de Sartrouville. ( son tel se termine par xxx 871.) Elle m'a ensuite confirmé (par le même canal) que la relation faite sur ce blog de ces évènements reflétait la réalité.

      Phénix

      Supprimer
    2. ma réponse s'adressait en fait aux réponses numero 1,5 et 6
      j'aurais du scinder ma réponse en trois parties effectivement en plaçant chaque theme a répondre a la réponse, veuillez m'en excuser!
      je vais essayer de reporter chaque partie sur ces trois intervenants
      j'ajoute a ces deux themes que madame michelle vitrac pouzoulet était présente sur le marché centre avant le premier tour et qu'elle a rencontré une ou un président d'une association sur le vesinet avec andré michel apres une distribution de tracts au vesinet centre entre les deux tours

      une partie de ma réponse s'adressait a vous et je réponds a la réponse que vous m'en avez faite
      pour completer vos informations le jeune qui aurait soidisant agressé monsieur Myard a été libéré de la garde a vue dont il a fait l'objet le jeudi précedent le second tour car grace a michelle vitrac les deux témoins principaux de cette scène ont affirmé que seule une parole avait été dite et qu'elle ne constituait pas une menace véritable il aura quand mème passé 10 jours complétement idiots
      en contradiction avec votre réponse , je ne sais pas comment vous faites pour concevoir votre opinion si vous n'assitez pas au moins a un evenement de la campagne de michelle vitrac pouzoulet
      je vois que vous avez eu quelques contacts épistolaires mais je trouve que cela ne remplace pas le de "visu "
      sinon vous ecrivez tres bien j'ai "noté" passionnant votre commentaire sur les cantonales de andré MICHEL et frederique ROGE

      Supprimer
  9. Les Vésigondin sont plus des moutons que des veaux : chez les 1er l'instinct grégaire est bcp + développé...
    Trève de plaisanterie, les élections législative n'ont plus d'impact local (les [absences de] prises de positions locales de M. Myard n'intéressent pas grand monde, les départements et les régions ont pris de l'importance pour les opinions locales.
    Par contre je pense qu'à la cantonale à venir il va y avoir + mouvements de voix.

    RépondreSupprimer