15 octobre 2012

100€ : le prix d’une menace de mort !

Le blogueur qui signe ses billets fut pendant deux ans poursuivi par la vindicte d’un quidam qui régulièrement le menaçait de mort !

Longtemps le commissaire refusa d’enregistrer sa plainte, et ce ne fut qu’après l’intervention d’un conseiller municipal que le parquet accepta de traiter l’affaire.

Celle ci vient d’être tranchée par le procureur d’une façon qui mérite d’être signalée. C'est une indication de l’échelle des peines selon que vous êtes un ami du pouvoir ou un simple opposant !

Pour avoir été qualifiée de seconde dans la sélection au poste de directrice du Conservatoire de musique du Vésinet Mme Labry a obtenu 2.000€ de dommage et intérêts !

Pour s'être acoquiné _ selon le blog - avec le propriétaire de sa maison de campagne un maire fut crédité de 1.000€ !

Pour avoir été menacé de mort un blogueur impertinent perçoit 100€ !

Ainsi va la justice, depuis la Fontaine ... 


Contenu du courrier 

"Dans le cadre de l'alternative aux poursuites décidée par le parquet dans l'affaire de menaces de mort par écrit et pour la quelle vous avez déposé plainte le 13 décembre 2011 ( affaire M. M. ) 

je vous prie de trouver ci joint un chèque d'un montant de 100€ pour réparation de votre préjudice moral.

M. H.
délégué du procureur de la république "

6 commentaires:

  1. Selon que vous serez puissant ou misérable,les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
    Mais pourra-t-on prédire comme La Fontaine que les parasites vésigondins ne mourrons pas tous, mais seront tous frappés ?

    RépondreSupprimer
  2. "Le premier qui dit la vérité,
    il doit être exécuté."

    RépondreSupprimer
  3. La justice, en Flambistan est encore pire qu'en Sarkostan !
    Si vous aviez été agressé et dépouillé, vous pouviez toujours courir pour récupérer vos 100 euros !
    En outre, si vous vous étiez défendu contre votre agresseur, vous seriez en tôle pour un bout de temps !
    Toutes ces peccadilles malodorantes sont significatives de la décomposition aggravée de ce pays !
    Votre tort a été de porter plainte, pas de traces, pas de stats, dormez tranquilles, citoyens !

    RépondreSupprimer
  4. Je voudrais ajouter que, si vous aviez eu la bonne idée d'avoir une carte de journaliste né ailleurs, vous auriez touché 100 fois plus et fait l'ouverture du journal de la 2 !

    RépondreSupprimer
  5. Phénix, attention, le nom du quidam proférant des menaces de mort n'est pas bien caché. Ce Monsieur au nom très commun pourrait se prendre quelques insultes ou autres quolibets lors de ses sorties vésigondines.

    RépondreSupprimer