3 octobre 2012

A l’Ouest rien de nouveau !

Depuis 2008 le vésigondin assiste impuissant à un déferlement de dépenses en tout genre, toutes aussi inutiles et ostentatoires qu’incongrues et dérisoires. 

Un garage pour vélos électriques construit à grand frais dans la cour d’honneur du château Carnot, du mobilier flambant neuf pour le CIAV, des honoraires d’avocat pour une tentative de vol de site, des loyers faramineux pour héberger un nouveau grand manitou et des centaines de milliers d’€ de conseils de toutes sortes, conseils d’amis comme ceux versés au sieur Hammoutène.

Rien n’a changé.


Le vésigondin découvre à chacune des rares réunions du conseil municipal que laxisme et gabegie sont encore les vertus cardinales des membres de ce bureau municipal.

Une administrée lotie rue Félicien David s’émeut de la désinvolture avec laquelle sont gérés les travaux de voirie. On lui laisse la parole :
... les travaux ERDF qui devaient durer 15 j dans notre quartier ont duré plus de deux mois, nous habitons rue Félicien David depuis 15 ans, c'est la troisième fois que l'on ouvre des tranchées dans notre rue, et nous avons tjrs les fils du téléphone qui pendouillent en travers de la route... tout le monde n'a pas la chance d'habiter autour des ibis,
aujourd'hui, ce sont les marquages des passages protégés et des emplacements parking qui sont effectués MAIS  les emplacements pkg n'ont eu droit qu'à une toute petite bande blanche le long du trottoir le reste est resté tel quel (on manque peut être de bandes ou de gaz!!!) notre budget ne doit pas permettre une réfection totale des marquages, on fait un p'tit bout plus un p'tit bout du grand n'importe quoi ...

Alors que nids de poule et mauvais état général de l’espace public suscitent un mécontentement universellement partagé, le maire vient de décider de relooker le site internet de la ville.

45.000€ pour rafraichir un site qui – à notre connaissance – remplit sa mission d’information aussi correctement que le permet l’opacité pratiquée par les élus. Ainsi le maire a –t-il refusé de publier les documents relatifs au PLU. Seul de vagues schémas sont affichés.

A quoi sert-il de dépenser 45.000 € pour ajouter quelques "mickeys" sur un site si la volonté de communiquer n'existe pas au sommet ?

Depuis l'extinction officielle de la varésie, nos élus sont toujours à l'Ouest. ils se croient propriétaires du château Carnot, ils n'en sont que des locataires en sursis d'expulsion.


6 commentaires:

  1. Aujourd'hui, 3 octobre 2012, à 1 jour du prochain conseil municipal, l'ordre du jour n'est toujours pas sur le site de la ville...

    RépondreSupprimer
  2. Et ce prochain conseil sera aussi et à nouveau un bide pour l'opposition (enfin ce qu'il en reste)!
    André Michel promettra une nouvelle fois qu'après, il agira, Didier Jonemann mâchera toujours ses chewing gum avec un air important, Claude Chatard et son petit rictus ,dont on ne sait jamais ce qu'il veut dire, fera acte de présence... mais quoi de plus... Il y a de forte chance qu'il ne se passe rien de nouveau. A moins que cette fois ci ils nous prouvent le contraire, qu'ils agissent de front. Quant aux nouvelles listes, aux anciens et enfants d'anciens qui couvent, qu'ils mettent un peu la "politique" de coté afin d'agir maintenant. C'est le moment.

    RépondreSupprimer
  3. le défenseur des oppositions3 octobre 2012 à 21:28

    Vous savez très bien que la seule action efficace possible est que les conseillers de la majorité méprisés autant que ceux des oppositions lâchent enfin cette équipe.Sinon ils ont tous les pouvoirs. Il faut saluer ceux qui ont eu le courage de démissionner.

    RépondreSupprimer
  4. Qui a eu le courage de démissionner?

    RépondreSupprimer
  5. La source alimentant cette gabegie est la hausse de 50% des impôts communaux. Il faut la tarir en revenant à l'ancien taux d'imposition.

    RépondreSupprimer
  6. L'administrée de la Rue Félicien David déclare :
    " tout le monde n'a pas la chance d'habiter autour des ibis,aujourd'hui,"
    Il vaut mieux lire cela que d'être aveugle !
    Aucun travail de voirie ni d'enfouissement n'a été terminé aux Ibis, l'Avenue Rouget de Lisle est toujours encombrée par une forêt de poteaux disgracieux et à la limite de la légalité, la moyenne tension passant au dessus d'une propriété privée !
    Rien n'est au normes, tout est laissé à l'abandon !
    Elle au moins elle voit certains travaux se faire.
    Aux Ibis on nous étale des tonnes de gravats sur la pelouse des fêtes ! Pourquoi faite ? Mystère ! Serait-on en train de créer une nouvelle décharge ?

    RépondreSupprimer